Accueil ParisAdresses parisiennes à faire Où manger japonais à Paris ? 8 restaurants de 8 à 75 €

Où manger japonais à Paris ? 8 restaurants de 8 à 75 €

by Glose
Où manger japonais à Paris ? 8 restaurants de 8 à 75 €

En cette année 2020, les projets de voyage sont compromis suite à la crise sanitaire planétaire. En attendant de repartir vers des horizons lointains, je vous propose de voyager par les saveurs, direction le Japon.
Voici huit restaurants japonais testés et recommandés avec une gamme de prix allant de 15 € le menu à plus de 100 €.
Le quartier Saint-Anne est à l’honneur…

 

 

116 pages

Un bistronomie japonais entre amis

Le restaurant 116 pages est un bistro japonais situé dans une ruelle discrète proche de l’Arc de Triomphe. Il propose de la cuisine fusion japonaise dans un bar à vins et bistrot au look branché avec ses ampoules nues, murs bruts défraîchis, poutres rouillées mais stylées. J’ai trouvé exquis le tataki saumon, les tempuras crevettes et l’œuf mollet avec le porc. Un excellent japonais dans le 16e.
Adresse : 2 Rue Auguste Vacquerie, 75116 Paris
Horaires : Lundi au vendredi : 12h-15h-  19h-22h. Samedi : 19h- 22h
Prix : 60€ en moyenne 
Instagram : 116_pages

 

 

Ryuhkishin

Pour un déjeuner Ramen sur le pouce

 

 

Ryukishin est une chaîne de restaurants de ramen japonais en provenance de la région du Kansai, installée à Paris depuis 2018 dans le quartier des amateurs de cuisine japonaise : le quartier Saint-Anne. Spécialisé dans les Ramen, on y goûte une cuisine nippone authentique et traditionnelle. Ryukishin propose sur sa carte trois bouillons avec beaucoup de saveurs (Chintan, Paitan et Vegan) et plats : à base de volaille (poulet ou canard) ou vegan (bouillon de miso, lait de soja, algues kombu et légumes, complété par un jus de champignons japonais shiitake). Aucune autre viande que la volaille n’est utilisée pour les bouillons ou les accompagnements. Bien que les ramen soient la spécialité de RYUKISHIN, les clients peuvent aussi commander des gyozas, karaage (poulet frit) et également le kaedama. Et si vous voulez mon avis les ramen sont excellents. J’en ai encore le goût subtil dans la bouche. Vous pouvez y aller les yeux fermés.
Adresse : 59 rue Richelieu 75002 Paris
Horaires : Ouvert du Lundi au Samedi. De 11h30 à 14h30 – 18 h30 et dernière commande à 21H30
Prix : 20€ en moyenne 
Instagram : ryukishin.paris

 

 

 

Izakaya Issé

Pour un bento à midi mais changement de carte et d’ambiance le soir

Rue Richelieu encore, existe un bar à Saké avec un grand choix de références, au nom de Izakaya Issé.  Le lieu est tapissé de photos, d’images et de cartes du japon, joliment assemblées qui donne de la chaleur et une âme au lieu. À l’heure du déjeuner, vous pouvez vous régaler de menus bentos accompagnés d’une soupe miso de 15 à 28 euros. Nous avons choisi le bento à la façon d’Issé recommandé par le serveur. Il est composé de nouilles à la japonaise au thé vert, de saumon grillé, d’omelette à la japonaise, de tempura,  sashimi, bœuf teryaki et riz. Le poisson était finement coupé. Moi qui ne suis pas fan du thon et de la dorade en sashimi, ici ils passent « crème » sous la langue ! Le soir, le choix est plus élaboré avec le menu dégustation proposant un assortiment de tapas à 45€ par personne.
Adresse : 45 rue de Richelieu, 75001 Paris
Horaires : du lundi au samedi, de 12h-14h; 19h30-22h30
Prix : 22-38 €
Instagram : Izakaya Issé

 

 

Gyoza bar

Pour un plat de gyozas à 8 ou 10€

Situé dans le Passage des Panaromas, le Gyoza bar est le premier restaurant spécialisé dans les gyozas. Le restaurant est conçu comme une cuisine avec un îlot central (ou comme un bar) où l’on peut voir le chef préparer et cuisiner les fameux raviolis. La carte est incroyablement simple : deux types seulement de gyozas sont proposés. L’un est à base de porc (mes préférés) et l’autre veggie. Il y a bien sûr les petits accompagnements qui arrivent aussitôt commandés (edamamé, nitamago, pousses de soja, algues marinés, riz etc.). Si vous êtes pressés, c’est parfait vous pouvez déjeuner ou dîner en 30 minutes chrono ! En revanche, point de dessert à la carte. Au sous-sol, vous trouverez un bar à cocktails à des prix défiant toute concurrence : entre 5 à 9 € le cocktail. Une adresse parfaite pour les fins de mois difficiles !
Adresse : 56 Passage des Panoramas, 75002 Paris
Horaires : du lundi au samedi, de 12h à 14h30 et le soir de 18h30 à 22h30
Prix : 12 pièces pour 10 € – 10 pièces pour 8€.
Instagram : Gyoza bar

 

Happa Tei

Une petite adresse pour amateurs de okonomiyaki et takoyaki.

 

 

L’okonomiyaki est un plat typiquement japonais, une sorte de crêpe composée d’une pâte faite d’œuf, de farine de blé, de dashi et du chou. La pâte est ensuite cuite sur la plaque chauffante avec divers ingrédients comme du porc, des crevettes, calamars, fromage, kimchi, etc. Quand l’okonomiyaki arrive sur la table, l’assiette crépite sous la chaleur en rythme avec la « danse » de la bonite séchée. Tout un poème ! Visuellement on en a l’eau à la bouche et la bouche est très heureuse. Bref, c’est très très bon ! (Ils servent aussi des yakisobas…). Chez Happa Tei, l’ambiance est plutôt bon enfant et la déco sans prise de tête. Pour un dîner en romantique amoureux, c’est loupé. On vient pour manger et rien d’autres. L’adresse est discrète et peu connue.
Adresse : 62-68 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris
Horaires :  Lundi au samedi : 12h-14h , 14h-19h
Prix : entre 15€ et 20 €

 

 

Matsuhisa

Pour un dîner d’exception dans un hôtel 5 étoiles



Au restaurant Matsuhisa à l’Hôtel Royal Monceauon vous annonce en criant à la salle un : « いらっしゃいませ! Irasshaimase ! (« bienvenue »), comme au Japon.  L’illustre Chef japonais Nobu a choisi le Royal Monceau pour ouvrir son premier restaurant en France.  La salle est immense, la déco chic. Très chic. On adore.  Nous avons commandé une ribambelle de plats à partager. La finesse était de mise, l’esthétique au rendez-vous et surtout le mariage des saveurs. Si vous aimez le cru, le sarashi, les sashimis, le poulpe, etc., vous serez comblé ! J’ai aussi choisi un cheesecake revisité au matcha qui n’a pas fière allure en comparaison des plats précédents. Pourtant, il était excellent. J’ai passé un moment délicieux, hors du temps au restaurant Matsuhisa. On vient vivre une aventure culinaire inhabituelle, une expérience d’art de vivre comme Paris peut nous en offrir. On ne vient pas là pour manger mais déguster avec ravissement. Il ne reste plus qu’à être à l’aise avec sa bourse…
Adresse37 Avenue Hoche, 75008 Paris
Horaires : du lundi au mercredi : 12:00 – 14:30, 19:30 – 22:30
Du jeudi au vendredi :  12:00 – 14:30, 19:30 – 23:30
Samedi : 19:30 – 23:30
Dimanche : 19:30 – 22:30
Prix : prix moyen : 75€,  
Menu Omakase: 130€
Instagram : Matsuhisa

 

 

 

FUSION 

 

2 excellents restaurants : le franco-japonais « Etudes » et le péruvo-japonais « Uma »

Étude

Une devanture discrète presque invisible, un intérieur épuré, des clients silencieux, un chef discret… une solennité règne dans la salle. Vous passez le seuil du restaurant Etude à pas feutrés comme si vous entrez dans une bibliothèque. Voire un temple sacré. Celui d’une certaine gastronomie de haute voltige ? Le nom du restaurant « Etude » » est inspiré d’une œuvre musicale celle de Frédéric Chopin. Un hommage du chef Keisuke Yamagishi en quête constate de l’accord parfait dans l’élaboration créative de ses menus. En effet, sa cuisine se compose de produits fins et prestigieux pour leurs qualités, assemblés de façon inattendue et pourtant si complémentaires. Bref, un mariage réussi récompensé par une première étoile au Guide MICHELIN en 2018. Finesse et raffinement sont les maîtres mots du chef. Ses plats sont servis dans des beaux écrins et avec une délicatesse rare par le personnel. Tout est délicieusement et savamment bien orchestré chez Etude. Rassembler autant de saveurs de saison en un seul repas est une belle prouesse d’artiste. Une adresse d’exception.

Depuis septembre 2020 : le chef n’utilise désormais que les produits frais qui sont cultivés ou élevés à moins de 100 km de Paris.
Adresse : 14 rue du Bouquet de Longchamp – 75116 Paris
Horaires : ouvert du mardi au vendredi, de 12h30-14h; 20h-21h30, samedi 20h-21h30
Prix : Menu déjeuner : Symphonie 45 € (végétalien) – Ballade 45 € (entrée, plat, dessert). Concernant les vins, la Bourgogne est mise à l’honneur dans la cave. 86 euros pour dîner

Instagram : restaurant etude

 

 

Uma

 

 

À VÉRIFIER mais il semblerait que UMA soit définitivement fermé.

Uma est un restaurant et bar à cocktails à la devanture discrète mais dont l’intérieur marie avec élégance design et zénitude. Il propose un mariage gastronomique entre le Japon et le Pérou, une cuisine saine, légère, créative et colorée, une cuisine méconnue : le Nikkei. Le chef affiche un savoir-faire de haute voltige : les assiettes à l’esthétique léchée, présentent une farandole de couleur. Évidemment c’est un grand coup de cœur. Une belle adresse japonisante même s’il y a du Pérou dedans.
Adresse : 7 Rue du 29 Juillet, 75001 Paris
Horaires : Du lundi au samedi : 12:30–14:30, 19:30–22:30.  Dimanche  :  Fermé
Prix : 55 € le menu

 

 

OU PRENDRE UN DESSERT ?

 

2 pâtisseries franco-japonais : Tomo et Nanan

Tomo

 

La première pâtisserie 100% dorayaki, Tomo respecte l’ambiance japonaise : simplicité, zen, minimaliste, sobriété des matériaux. Vous y trouverez des dorayaki classiques, une spécialité japonaise, qui sont des gâteaux constitués de deux pancakes légèrement bombés, couvrant une couche de pâte de haricot rouge. Mais aussi des créations propre au mariage gastronomique franco-japonais : un dorayaki revisité par exemple en entremet « Opéra » ou d’autres aux allures plus sophistiquées, plus françaises. D’autres dorayaki sont proposés (avec matcha, agrume, praliné…), ainsi que des wagashi. Cela commence à 4 € (pour le simple dorayaki) et va jusqu’à 6,50 € pour les plus travaillés. On est dans les prix de la haute pâtisserie française.
Adresse : 11 Rue Chabanais, 75002 Paris
Horaires : du mardi au dimanche, de 12h à 19h
Prix Dorayaki fleur de sel de wajima : 4 € à emporter (5 € sur place), Dorayaki au matcha 5 € (6 € sur place), Dorayaki citronnée 6 € à emporter (7,5 € sur place). Thé entre 6 et 7 €, baba au whisky japonais (8,5 €).  Le goûter japonais a un prix : un thé + une création pâtissière, il faut compter presque 15 euros. Un peu moins si vous optez pour un dorayaki classique. 
Instagram : pâtisserie Tomo

 

 

Nanan  

J’ai découvert Nanan en achetant une galette des rois. Deux femmes pâtissières sont à la tête de la boutique : Sophie Sauvage (ex Pierre Gagnaire) et Yukiko Sakka (ex Plaza Athénée). L’alliance de ces deux professionnelles venues de la haute gastronomie font des merveilles si j’en crois les avis. Apparemment il faut goûter le chiffon cake…
Sur l’étalage, un gâteau à la garniture « graphique » affublé d’une fleur m’a fait de l’œil ainsi qu’un roulé à la cannelle. J’ai senti immédiatement que cette petite pâtisserie sans fioriture cachait des pépites gourmandes à la vue de ces gâteaux à l’esthétisme délicat. Il fallait donc que je vous partage cette adresse confidentielle. Autres que les pâtisseries, vous y trouverez du pain, des mets salés, des viennoiseries, des biscuits et gâteaux secs.
Adresse : 38 Rue Keller, 75011 Paris
Horaires : ouvert du mercredi auvendredi de 9h-20h, samedi 10h-20h et dimanche 9h-19h
Prix roulé à la cannelle 1,50€, tarte poire-ananas 3,80€, chiffon cake 3,80€
Instagram : pâtisserie Nanan

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire