Home A la une 10 conseils pour un voyage au Japon

10 conseils pour un voyage au Japon

written by Glose 30 mars 2017
japon

Voici quelques uns de mes conseils pour préparer ou anticiper un voyage au Japon.

Il faut déjà s’y prendre à l’avance pour organiser un voyage au Japon durant l’Hanani, le printemps japonais.
Surtout à Kyoto…

japon-Asakusa

 

○ Mes 10 conseils pour un voyage au Japon ○


 

– 1 – S’y prendre à l’avance en période d’Hanani

Mon premier conseil pour un voyage au Japon au printemps pour admirer les cerisiers en fleurs : prenez-vous dès septembre pour l’année suivante. Autant pour le prix des vols (toutes les bonnes compagnies comme Eva air ont des tarifs à 500 euros puis en janvier ils montent à 850 euros minimum). Il me semble que l’automne est une période très demandée aussi donc même combat.

À 4 mois à l’avance, tout est quasi complet si on cherche une chambre à moins de 100 euros.
1 mois avant, si vous voulez mettre moins de 150 euros par nuit, il faut séjourner à 25 km de Tokyo .
À 265 € par nuit, vous pouvez encore trouver un hôtel à Kyoto-même mais ils ne seront pas exceptionnels ni les mieux notés…  (suite à une recherche sur Booking début mars 2017).

Les vols que j’avais repérés 7 mois avant sur les compagnies Tapei ou Cathay ont doublé leurs prix. À 4 mois, ils restent China Eastern et Air China pour leurs prix défiant toute concurrence (487 euros + 50 de frais CB visa, ça vaut le coup). Seulement j’étais pas fan de de décoller à 8h30 et de perdre une journée. Alors pour seulement 50 euros de plus, j’ai eu un bol monstre (après avoir scruté les vols une bonne semaine quand même) de tomber sur la compagnie aérienne classée 6e mondial : Emirates pour un billet à 585 euros tout compris en économique, avec bagage en soute de 30 kg et 7 kg en cabine.

 japon4

 

– 2- Être membre de compagnies aériennes

Acheter un billet d’avion à l’un des membres de Star Alliance, JAL ou ANA pour bénéficier de réductions.
Si vous venez au Japon avec JAL ou ANA, vous avez une réduction sur les vols domestiques.
Sinon, si vous venez pendant la période de votre anniversaire dans un maximum de 7 jours suivant votre anniversaire en réservant votre billet 4 semaines à l’avance.

japon5

-3- Ne pas prendre un billet en avance sur les vols domestiques

Ce point concerne les vols domestiques vers les îles Okinawa.
Les vols vers Okinawa avec ANA peuvent être pris 4-5 mois à l’avance mais sont chers. 270 euros environ un aller.
Il faut prendre le billet 2 mois-1 mois max à l’avance pour que des compagnies Low Cost comme Peach, Jet Star affichent leurs tarifs qui ne sont pas encore annoncés  (Et un aller peut descendre à 50 € avec ces compagnies).

Par exemple : le Vol Naha > Ishigaki
Au 10 janvier, les vols compris entre le 13 janvier jusqu’au 20 mars, avec JAL les prix oscillent entre 53 et 63 euros, à partir du 26 mars : 199 euros avec ANA.

Vol Naha > Tokyo
Le 10 janvier, les vols compris entre le le 13 janvier jusqu’au 20 mars, avec la cie Skymark airlines on arrive à 89 euros.
A partir du 26 mars : 371 euros avec JAL (contre 164 euros avec JAL le 13 janvier). La cie Skymark airlines n’affiche pas encore ses prix pour le 26 mars c’est trop tôt.

S’il faut réserver très à l’avance son logement, ce n’est pas le cas pour le billet d’avion…

japon13

 

-4- Réservez sur le site de la compagnie

J’ai réservé un vol domestique via une agence de voyage en ligne pour les vols.  Je m’en suis mordue les doigts. Il faut réserver sur le site de la compagnie.
Voici une mauvaise expérience : j’évaluais les prix des vols (depuis le mois de janvier je regarde, je n’ai donc pas pris le billet à la légère, comme on peut voir précédemment). Le site de la compagnie ANA plante, je me tourne vers les moteurs.
Comme je sais qu’un vol vers Miyakojima est assez cher, je me suis dit que 356 euros était « raisonnable » vu les prix (+50 euros en payant avec la CB). Ça reste cher quand même mais mieux que de payer 656 euros un vol de 2h. En faisant ma recherche sur Liligo, je tombe donc sur Go voyages. Pas de bol comme j’avais plusieurs fenêtres ouvertes pour comparer les prix avec une date ultérieure, je prends la mauvaise fenêtre pour commander le billet et je me trompe de date de retour. Je m’en aperçois juste après. J’appelle Go Voyages direct : il ne peut pas annuler. Je viens juste de faire l’erreur c’est pas comme si je changeais d’avis. Et j’apprends qu’à ce prix – 406 € quand même pour 2h30 – c’est un billet low cost. Je tombe des nues. Avec Jet Stars, Vanilla Air ou Peach qui sont des vraies compagnies Low cost, c’est 50 euros un aller à Naha. Rien à voir, on comprend bien que c’est un low cost. Il me renvoie vers la compagnie ANA. Je les appelle. Comme c »est un vol domestique et non international, ANA en France ne peut rien faire, c’est Go Voyages qui doit s’en charger. Je les rappelle. Rien à faire. Les deux sociétés se revoient la balle. Bref, je dois racheter un autre billet en gros…

2e effet kiss cool : le lendemain, j’arrive à comparer le prix du billet car le site d’ANA fonctionne. Sur ANA, le même billet, même jour même heure : 184,08 euros. Je me suis fait enfler de 222 euros en réservant avec Go Voyages…
J’en suis malade…

ana

go-voyages
Je viens de payer un billet le double de son prix en low cost sans le savoir, j’ai donc droit à rien en payant le double et Go Voyages ne peut rien faire pour moi. Vous appelez ça comment vous ? Service nul, du vol, ou les deux ? Sachant que j’ai appelé 3 fois des numéros surtaxés, ils se sont fait encore du fric…
Voilà, je viens de vous faire économiser une sacrée somme.
J’espère que mon Karma va tourner…

japon8

-5- Pas de ferrys entre Tokyo et Okinawa

Si vous voulez échapper à l’avion pour économiser en prenant le ferry, c’est loupé.
Il faut savoir qu’il n’y a pas de ferry entre Tokyo, les 
îles Okinawa et les grandes îles entre elles : entre Naha et Miyakojima ou Miyakojima et Ishigaki. Du coup, c’est avion pour tous et les prix sont élevés. Sauf si vous allez juste à Naha, il y a des low cost pas chers en partant de Tokyo. Ou à Ishigaki en partant de Osaka.
Les ferrys sont réservés seulement aux petites distances entre les îles proches malheureusement…

japon-food3

– 6- Réservez votre JR pass en France

Si vous comptez bouger dans les environs de Tokyo, il faut absolument prendre le JR pass qui peut être rentabilisé très vite.
Il faut le prendre sur internet avant votre départ. Ex : 371 € les 14 jours en passant par internet. 424,70€ sur place
50 € d’économie.
Soit ensuite vous l’activez à l’aéroport de Narita direction Tokyo pour éviter de payer 25 euros en prenant le Narita Express à l’aller. (à moins que vous ayez prévu des trajets plus chers à un jour près  ou vous bougez 1 semaine après votre arrivée à Tokyo. À vous de calculer si ça vaut le coup ou pas de l’activer dès l’aéroport)

 

japon6

 

-7- Louer un modem

Parfois, il est difficile de se repérer dans les rues de Tokyo (sans nom) et un GPS n’est pas de trop. De plus, les japonais ne sont pas très calés en anglais, donc difficile de demander sa route. Il peut être salvateur de louer un modem. En cas de besoin, vous aurez toujours internet. On l’avait loué à l’aéroport et ça nous avait bien sauvé…

japon-book

-8- Le change

Je me suis fait avoir une fois.  Donc pas deux. J’avais acheté des devises à Paris dans un bureau de change. 800 euros réparties en yen et en won coréen. Me suis rendu compte 1h après que j’avais perdu 200 euros, en convertissant les monnaies j’étais à 600 euros et quelques…
Bref, j’ai donc étudié la question. D’habitude, je passe par le distributeur mais au Japon, non seulement il y en a peu, beaucoup ne prennent pas la carte Mastercard (adieu cartes prépayées multidevises) voire certaines boutiques ou supermarchés ne prennent pas de cartes bancaires du tout. De plus, il est culturel de tout payer en liquide et d’avoir une grosse somme d’argent sur soi.
Après étude, le meilleur plan était d’acheter des devises en ligne. J’ai donc comparé les frais entre cette solution et si je retirais de l’argent à un distributeur.
Voici les conditions de ma banque LCL pour ne pas la citer :
Les frais de paiements et retraits à l’étranger hors zone euro:
– Retraits d’espèces distributeur automatique: 3, 20 euros + 3,10% du montant  du retrait avec minimum de 0,80 euros
– Paiements par carte: 3,10% du montant avec un minimum de 0,80 euros .
En retirant 1800 euros, et en tenant compte que les sommes sont souvent limités à 500 euros (je compte en euros et non en yens pour faciliter) :
Retirer 500 euros me coûtent : 15€ +3,20= 18, 20 €
3*500 euros = 54,6 €
300 euros = 12,5 €
Total pour 1800 euros = 67 euros de frais
Avec les devises en ligne, tout dépendra du cours de l’Euro.

Sur National Change, le Taux de change était de 1 Euro = 119 yens Japonais environ
Pour 1800 euros, j’obtenais 213 247 yens.
Google me dit :  
1800 euros = 216 583 yens japonais.
J’ai donc payé 3336 yens donc 27,72 €
(sachant qu’il n’y a pas de livraison, il faut aller les chercher et c’est gratuit)
Donc quasi 40 euros de différence avec ma banque.
Sauf que moi, je les ais pris plus tard, l’euro avait chuté (#cestlavie). Mais plus vous prenez une grosse somme, plus ça vaut le coup.
Un conseil si vous commandez avec National Change : la livraison gratuite n’est pas en 24 heures mais en 72 heures voire plus. (ce qui m’est arrivé, il a fallu y retourner une seconde fois malgré le message de confirmation du RV). Le bureau de retrait rue Vivienne ferme à 18h et non à 18h30 comme indiqué sur le site. Je vous conseil de les commander 1 semaine avant votre départ

►►► Le top du top sinon, pour zéro frais cachés :  échanger vos euros contre des yens directement à un particulier Japonais ou résident qui en a besoin.

japon-food4

-9- Télécharger les applis contenant des infos précieuses

Soit vous la jouez à l’ancienne : munissez vous d’un carnet ou d’un guide avec les phrases clés traduites en japonais au cas où vous voyagez dans les zones plus « rurales ». Soit vous téléchargez des applis « guide de la conversation » mais aussi plans du métros de Tokyo, du train…

japon-food2

– 10 – Payer votre hôtel en France

Ce conseil s’applique à tous les voyages mais encore plus au Japon car le pays est assez cher comparés aux autres destinations asiatiques. Si vous êtes organisés, pensez le plus possible à tout régler en France. J’adore Booking, mais on ne peut pas régler en avance contrairement à Hotels.com qui offre cette possibilité. Du coup, je me retrouve avec des conversions pas toujours à mon avantage une fois dans le pays, à payer parfois des taxes en plus, ou à dépenser de grosses sommes en liquide (et donc de retirer au distrib’ ou à payer avec la carte bleue donc de payer des commissions). On peut faire des petites économies non négligeables en payant à l’avance…

japon10

Au menu ce soir… je ne comprends rien…

 

japon3

japon1

 japon12

japon14

 

japon11japon-foodjapon-glosejapon-rue-fumer

Partages

Tu aimeras aussi...

  • Très belles photos et je suis d’accord avec tout, sauf peut-être pour les billets de vols domestiques car en s’y prenant tôt on peut profiter de grosses réductions, surtout quand il n’y a pas de compagnies lowcost. mais c’est vrai que ça dépend de tellement de facteurs.
    J’ai vu « Miyakojima » dans le texte, j’ai tilté, tu y es allée ?