Accueil Voyage Un voyage inoubliable : la Birmanie (Myanmar)

Un voyage inoubliable : la Birmanie (Myanmar)

by Glose
Un voyage inoubliable : la Birmanie (Myanmar)

Pour amateurs de voyage et non de vacances Club Med…

 

Dans 7 jours, je partirais de nouveau sur les routes du monde. Pour une destination peu touristique où les infrastructures pour les voyageurs sont à développer mais dotée d’une grande richesse culturelle et humaine.
Comme tout voyage un peu « mystérieux », j’appréhende et j’ai hâte à la fois…

À J-7, il est l’heure de finaliser les derniers préparatifs…
1/ Je liste toujours les us & coutumes pour ne pas commettre d’impairs culturels.
2/ J’établis un budget puis une fiche récap’ des conversions de base. Exemple :  5€ = 5,62 $ /10 € = 10,64 $, etc. Au début d’un périple, c’est un pense-bête très très pratique.
3/ Je commence à faire ma valise et à lister tous les derniers achats utiles. Afin d’éviter la panique générale la veille…
4/ Je me remets à lire mon manuel d’anglais à l’étranger. Car mon english se rouille. Je ne sais pas pour vous mais moi, les premières paroles en anglais qui s’échappent de mes lèvres sont une œuvre contemporaine du langage, littéralement abscons pour la plupart des experts. J’en frissonne rien qu’à imaginer le regard consterné de mes futurs interlocuteurs. Je devrais prendre la chose plus au sérieux. Et réellement apprendre l’anglais gratuitement au lieu de répéter les mêmes phrases de survie. Genre une méthode libre en ligne comme le propose Babbel. Au moins pour conserver mon intégrité physique. Oui, oui. Je vous fais un dessin : où quand tu rencontres un gallois en tout bien tout honneur à Palma de Majorque et que tu te retrouves à l’insu de ton plein gré dans sa chambre d’hôtel. Y a comme une petite méprise. Pensant qu’on allait se balader sur la plage, le mec m’a dirigé direct dans son pieu. Voilà voilà…
Si je pouvais éviter ce type de situation malaisant avec ma langue à l’avenir…

 

Pour retrouver l’ambiance du voyage lointain et me remettre dans le bain (2 ans sans vol long courrier avec escale) et suite aux nombreux rappels de « souvenirs de Facebook« , je me suis replongée dans mes photos de ce voyage si particulier au temps où  la Birmanie était encore une dictature…
Ces quelques photos devraient vous convaincre d’y aller. Et moi, je commence à me projeter dans d’autres contrées lointaines d’ici 7 jours…

 

 

○ Voyage et fantasme de l’Orient ○


Les 3/4 du temps, le choix d’un voyage se décide sur une photo. Tulum, ça a été un temple au bord de mer, le Cambodge, un cliché d’Angkor vat, Vagator en Inde, la sculpture d’une tête, les Philippines, la couleur des plages sauvages, etc.
Pour la Birmanie, même modus operandi. La photo d’un temple en or, la pagode Shwedagon, m’a causée une petite fracture de la rétine. Et dès que j’ai ces images en full HD dans mon esprit, je deviens comme la gamine pénible de 5 ans et demi qui demande un chiot à ses parents : je n’avais plus que ça en tête. Cette splendeur, je voulais la voir en vrai. J’ai donc imaginé la ville de Rangoun, comme une ville asiatique hors du temps, comme l’ai Hội An au Vietnam, baignée par les temples et pas encore défigurée par le tourisme de masse comme peut l’être Bangkok. J’ai bien fantasmé sur Rangoun à un point où elle m’apparaissait comme une terre épargnée par la civilisation occidentale.
Autant vous dire qu’une fois dans la ville, j’ai été horrifiée de voir des hôtels Pullman, Melia, Savoy Hotel, Shangri-la et cie, sur les grandes avenues, agrémentés de snack et fast-food. Décidément, tout fout le camp. La mondialisation… le monde  entier y passera…

 

○ Rangoun (Yagon) ○


Mais la magie réside encore…
La spiritualité fait partie de la vie des Birmans comme en témoigne l’omniprésence des moines dans leur tunique orange, rubis ou rose (pour les femmes) et le nombre de lieux cultes croisés dans la ville (temples hindous, pagodes mais aussi églises catholiques et mosquées).
D’ailleurs, je frétillais à l’idée de me rendre à la pagode Shwedagon, perchée sur une colline qui domine majestueusement la ville. C’est son iconique stupa doré qui s’élève à 100 mètres de haut, qui fut le déclic. La fameuse photo déclic. La légende raconte qu’il abriterait même des cheveux de Bouddha….
On déambule pieds nus sur le marbre, touché par la sérénité, la gaieté ambiante et la splendeur du lieu sacré. On cherche à connaitre son animal totem selon le jour de sa naissance pour vénérer son sanctuaire en versant de l’eau sur la tête d’une statue (née un vendredi, je suis hamster. J’aurais préféré un animal plus légendaire mais bon…). Une grande ferveur agite les fidèles dont les offrandes de fleurs et d’argent inondent les effigies de Bouddha. Je ne fus pas déçue. J’ai même eu pendant un moment quelques frissons et larmes aux yeux en parcourant le site religieux. Les mécréants diront que j’ai eu une poussière dans l’œil mais je ne sais pas ce qui s’est passé ce jour-là. J’étais plus sensible peut-être…

J’y suis retournée une seconde fois, à la fin de mon séjour après avoir parcouru une partie du pays. Je voulais la revoir au moment du coucher du soleil pour un tout autre spectacle parmi les pèlerins.

D’autres moments de grâce m’ont touchée lors de ce voyage.  Moi qui n’aime pas visiter les grandes villes, Mandalay et ses nombreuses pagodes fut l’exception à la règle. Nous avons pris un guide, ce fut une journée grandiose. (5h du matin au U-Bein Bridge, en passant par la traversée du fleuve Irrawaddy et la visite de Mingun. Rentrée à 22h quand même…). Le Lac Inle fut aussi une sacré surprise. Les avis lus sur internet n’incitaient pas à y rester longtemps. Franchement je ne comprends pas pourquoi. Sauf peut-être les arrêts dans les « boutiques » sur l’eau lors du tour en bateau, ce fut une claque. J’ai vu des scènes d’un autre temps. Le peu de touristes faisant qu’on était une goutte d’eau dans leur activités de tous les jours. Et surtout ne pas manquer le coucher de soleil, sur une barque silencieuse en plein milieu du lac.

Voici quelques photos de la Birmanie qui vous convaincront. En attendant, j’espère rapporter d’aussi belles images de mon prochain voyage en terres lointaines.

 

 

Rangoun / Yagon

 

Pagode Shwedagon, Rangoun, Yagon, Birmanie, Myanmar Pagode Shwedagon, Rangoun, Yagon, Birmanie, Myanmar Pagode Shwedagon, Rangoon, Yagon, Birmanie, Myanmar Pagode Shwedagon, Rangoon, Yagon, Birmanie, Myanmar Pagode Shwedagon, Rangoon, Yagon, Birmanie, Myanmar Pagode Shwedagon, Rangoon, Yagon, Birmanie, Myanmar Lac Kandawgyi, Rangoon, Yagon, Birmanie, Myanmar

Lac Kandawgyi, Rangoon, Yagon, Birmanie, Myanmar

Lac Kandawgyi,

 

Mandalay

 

Pont U Bein , Birmanie, Myanmar

Pont U BeinMingun, Birmanie, Myanmar Mingun, Birmanie, Myanmar

Mingun

Mingun, Birmanie, Myanmar Hsinbyume Paya, monastère blanc dans la ville de Mingun, Mandalay, Myanmar

Hsinbyume Paya, monastère blanc dans la ville de Mingun Mariage à Mandalay, Birmanie, Myanmar Mandalay, Birmanie, Myanmar, petite fille

MandalayMandalay, Birmanie, Myanmar

 

Bagan

 

Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar Bagan, Birmanie, Myanmar

 

 

Lac Inle

 

Le lac Inle, Birmanie, Myanmar Le lac Inle, Birmanie, Myanmar

Pêcheur qui tient la pose pour les touristes…Le lac Inle, Birmanie, Myanmar Le lac Inle, Birmanie, Myanmar Le lac Inle, Birmanie, Myanmar Le lac Inle, Birmanie, Myanmar Femme girafe, Le lac Inle, Birmanie, Myanmar

Femme girafeLe lac Inle, Birmanie, Myanmar Femme girafe, Le lac Inle, Birmanie, Myanmar Le lac Inle, Birmanie, Myanmar Le lac Inle, Birmanie, Myanmar

Partages

Tu aimeras aussi...

1 comment

Cosmic Sam 6 avril 2019 - 21 h 59 min

Des photos magnifiques et des temples vraiment impressionnants!

Répondre

Laisser un commentaire