Accueil » Voyage » Guide pour visiter Veliko Tarnovo, la « cité des Tsars », capitale médiévale de la Bulgarie

Guide pour visiter Veliko Tarnovo, la « cité des Tsars », capitale médiévale de la Bulgarie

par Maximilien Dex
Publié : Mise à jour :

Située au centre de la bulgarie, Veliko Tarnovo est une ancienne ville médiévale bourrée de charme. Si la Bulgarie n’est pas réputée pour le sourire de ses habitants, Veliko démonte les clichés avec sa population accueillante et bienveillante 🙂
Découvrez son monument phare la forteresse de Tsarevets mais aussi la structure atypique de la ville : les maisons sont perchées sur les hauteurs tel un amphithéâtre imaginaire avec au centre, la rivière et le monument de la dynastie Asen entouré de verdure.

Après Plovidv, notre 2e coup de coeur de notre voyage en Bulgarie…

L'ancienne capitale médiévale bulgare, Veliko Tarnovo, est perchée sur des collines au-dessus de la rivière sinueuse Yantra

L’ancienne capitale médiévale bulgare, Veliko Tarnovo, est perchée sur des collines au-dessus de la rivière sinueuse Yantra. Elle a été la majestueuse et fleurissante capitale du second royaume bulgare.

Découvrez Veliko Tarnovo : capitale historique de la Bulgarie

Veliko Tarnovo est une ville de 90 000 habitants située au centre de la Bulgarie, au pied du Grand Balkan côté Nord. Elle est devenue célèbre au cours de ses deux siècles de gloire (XIII et XIVe), durant lesquels elle fut la capitale du pays, avant de tomber aux mains des Ottomans en 1393.
Aujourd’hui, elle abrite de nombreux vestiges du Second Empire bulgare, dont bon nombre ont été restaurés avec soin. L’un des principaux attraits de la ville, hormis ses forteresses et autres bâtiments anciens, est la situation du centre historique, construit sur une arrête rocheuse en « U », offrant de nombreux points de vue panoramiques – sur la nouvelle ville et le parc Sveta Gora au Sud, sur les deux forteresses médiévales au Nord  – et cerné par de complexes méandres de la rivière Yantra, qui semble avoir voulu, en cet endroit précis, se nouer littéralement autour des montagnes du pré-Balkan.

Nous avons eu la chance de loger, pour un prix dérisoire, dans la « Tsarevets Residence », un bâtiment d’époque du centre historique, rénové avec beaucoup de soin et de goût. La belle chambre au style traditionnel bulgare était équipée d’un grand balcon fermé dont l’immense fenêtre s’ouvrait sur une vue magnifique des forteresses de Trapezitsa et Tsarevets. L’hébergement est disponible sur plusieurs grandes plateformes en ligne et nous vous le recommandons chaudement…

Tsarevets Residence , Veliko Tarnovo

La maison d’hôte Tsarevets Residence est un bâtiment historique du XIXe siècle de style Ottoman, qui propose des hébergements avec balcon ou jardin à 300 mètres du musée archéologique de Veliko Tarnovo. Elle est à 1 km de la forteresse de Tsarevets et à 1,2 km, de l’église des Quarante Martyrs. Excellent rapport qualité prix, comter 38,5 € la nuit en août

Veliko Tarnovo : capitale historique de la Bulgarie

Vue de la fenêtre Tsarevets Residence

Visite de la vieille ville de Veliko Tarnovo

La Veliko Tarnovo que nous avons découverte n’était pas un vestige poussiéreux du passé, mais une ville très vivante et animée d’une belle ambiance le soir. Elle affiche une certaine fierté de sa beauté et de son histoire, et ce fut un plaisir de déambuler dans ses rues. Dans la partie haute du centre historique, on trouvera de nombreux bars, restaurants et commerces.
S’il fallait résumer en quelques lignes ce qu’il faut voire ou faire dans la vieille ville, je citerais principalement :


1. Rue Georgi S. Rakovski : le Samovodska Charshia Market

La rue Georgi S. Rakovski où se trouve le Samovodska Charshia Market, qui était autrefois le marché des artisans de la ville. La ville d’aujourd’hui avait l’ambition d’en refaire un haut lieu de l’artisanat bulgare.
De nombreuses professions ancestrales y sont de nouveau représentées : artisanat du textile, artisanat du cuir, poterie, coutellerie… Le pari n’est qu’à moitié réussi puisque cet artisanat, bien que visiblement authentique, est pollué par un grand nombre de boutiques vendant des souvenirs et autres babioles bon marché d’un tout autre niveau.
Cependant, pour la beauté de la rue elle-même et la qualité de ses quelques commerces réellement artisanaux, ce marché reste un incontournable à visiter.

le Samovodska Charshia Market, Veliko Tarnovo, Bulgarie

Samovodska Charshia Market : rue consacrée à l’artisanat où tous les corps de métier sont représentés. Elle posssède de jolis quartiers d’époque et petits cafés…

Entrée : le Samovodska Charshia Market, Veliko Tarnovo, Bulgarie
le Samovodska Charshia Market, Veliko Tarnovo, Bulgarie

Le Samovodska Charshia Market : l’ancienne rue marchande a conservé tout son charme d’antan.

le Samovodska Charshia Market, Veliko Tarnovo, Bulgarie
le Samovodska Charshia Market, Veliko Tarnovo, Bulgarie

Vous pouvez trouver des souvenirs issus de l’artisanat, surtout des objets en cuir et en bois

Artisanat à Veliko Tarnovo




2. L’Art Bar Hipster

L’Art Bar Hipster, un bar original et branché dans un bras de ruelle en pente, au bout du Samovodska Charshia Market, avec des mini-terrasses en escalier le long de la rue et un intérieur décoré d’un bric-à-brac qui lui donne des allures de brocante. Le bar diffuse du jazz et le personnel vous accueille avec le sourire. C’est certainement l’un des meilleurs endroits où boire un verre à Veliko.

L’Art Bar Hipster, Veliko Tarnovo



2. Le Sky Walk

Imaginé en 2014 par un groupe d‘étudiants en architecture, le Sky Walk est une petite passerelle étroite ancrée dans la falaise qui vous emmène au-dessus du précipice (attention si vous êtes sujet au vertige) pour admirer une vue à 180° de la partie Sud de la ville, avec le Monument Asen et le Sveta Gora Park.

Le Sky Walk , Veliko Tarnovo

Le Sky Walk

Vue du Sky Walk , Veliko Tarnovo

Vue du Sky Walk



3. La rue du Général Gurko

La très jolie rue du Général Gurko, beaucoup plus calme et résidentielle, dans la partie basse de la vieille ville, qui vous donnera l’impression de voyager dans le temps. Ce petit « détour » sera également une opportunité d’admirer l’étonnante façon dont les maisons s’empilent du pied au sommet de la crête rocheuse sur laquelle s’étend la vieille ville. Vous pouvez l’emprunter pour vous rendre au Sveta Gora Park.

La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo

Déambulation dans la rue Général Gurko, une rue pavée de pierres, construite sur le flanc d’un coteau d’un méandre de la rvière Yantra.

La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo

Elle est bordée par des maisons balkaniques du XIXe siècle avec leurs vignes suspendues et leur soubassement en pierre


La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo
La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo
La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo
La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo
La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo
La rue du Général Gurko, Veliko Tarnovo



4. Shopping dans la vieille ville de Veliko Tarnovo

Quelques boutiques de vêtements dont les créateurs se sont spécialisés dans le vêtement traditionnel Bulgare en version revisitée et modernisée. Curieusement, Veliko est l’unique endroit où nous avons vu ce type d’apparat traditionnel modernisé au cours de notre grand tour de la Bulgarie.
Deux exemples dont les vitrines ont attiré nos regards : Kokodel (situé au début du Samovodska Charshia Market) et cette jolie petite boutique à l’enseigne vierge située à l’angle de la rue Mitropolit Panaret Rashev et de la rue principale. Ce sont surtout des vêtements pour femme, mais vous trouverez quelques pièces pour homme chez Kokodel.
Bon à savoir : vous ne savez pas quoi rapporter d’authentique et local lors de votre voyage ? Hormis l’artisanat (Bois et maroquinerie), les parfums à la rose sont une des spécialités locales avec les produits à la truffe.

Vous trouverez des vêtements traditionnels bulgares. C’est à Veliko Tarnovo où l’on en a le plus vu !

Boutique de produits à la truffe


5. Zavera Craft Beer Shop

Si comme moi vous aimez la bière, alors rendez-vous au Zavera Craft Beer Shop and Bar, en plein cœur de la vieille ville, qui propose un large choix de bières artisanales, y compris celles des exceptionnelles brasseries bulgares Beer Bastards et Meltum.

Les forteresses de Tsaverets et Trapezitsa

Bien entendu, il est tout à fait inconcevable de parler de Veliko Tarnovo sans mentionner l’imposante forteresse de Tsarevets…

1. La forteresse de Tsaverets

Lorsqu’on arrive à Veliko, on ne met pas bien longtemps à repérer cette imposante muraille qui court le long des contreforts de la plus haute colline des environs à l’Est de la ville. On a presque l’impression de voir un petit morceau de la muraille de Chine…

Forteresse de Tsaverets, Veliko Tarnovo

Pour s’y rendre, rendez-vous à l’extrémité est de la vieille ville, où débute une allée pavée qui vous mènera sur les remparts (en très bon état, mais partiellement restaurés).
L’entrée vous coûtera une dizaine de Lev (soit environ 5 €) par personne. Vous pourrez longer les majestueuses fortifications et grimper dans quelques unes de leurs tours de guet pour admirer la vue, puisque Tsarevets se dresse sur une colline. La forteresse était d’ailleurs réputée imprenable et ne serait tombée aux mains des Ottomans que grâce à l’aide d’un traître.

Entrée de la Forteresse de Tsaverets, Veliko Tarnovo

L’entrée de La forteresse médiévale de Tsaverets. Elle a servi de forteresse principale du Second Empire Bulgare de 1185 à 1393. Ses longs remparts qui abritaient le palais de la famille royale sont une attraction touristique populaire

Forteresse de Tsaverets, Veliko Tarnovo
Forteresse de Tsaverets, Veliko Tarnovo
Forteresse de Tsaverets, Veliko Tarnovo
Forteresse de Tsaverets, Veliko Tarnovo


En montant vers le centre du site au sommet de la colline, vous découvrirez pour finir le clou de la visite, la Cathédrale Patriarcale de la Sainte Ascension, posée volontairement sur le point le plus élevé de l’enceinte de Tsarevets et érigée sur les restes d’une très ancienne église romane.
Elle fut détruite par les Ottomans en 1393, mais fur reconstruite à l’identique dans les années 70 et 80. Son extérieur est majestueux et semble dominer toute la région.
Le voyage dans le temps s’arrête cependant quand on pénètre dans l’église, dont les murs intérieurs sont recouverts de fresques très modernes, qui valent pourtant la peine d’y jeter un œil. Étrangement, ces peintures pourraient presque évoquer des planches de BD sans dialogue, ne semblent pas jurer avec la majesté du lieu…
Pour 3 Lev supplémentaires par personne, vous pourrez monter via un ascenseur (astucieusement dissimulé) au sommet du clocher de l’église, qui constitue certainement le point de vue le plus élevé de Veliko Tarnovo. Si les créneaux vous empêcheront de profiter d’un spectacle réellement panoramique, la vue reste relativement spectaculaire.

La Cathédrale Patriarcale de la Sainte Ascension, Veliko Tarnovo

La Cathédrale Patriarcale de la Sainte Ascension

Les peintures pourraient presque évoquer des planches de BD dans la Cathédrale Patriarcale de la Sainte Ascension du Seigneur

La forteresse de Trapezitsa, Veliko Tarnovo

Le site est immense et il vous sera sans doute difficile d’en explorer chaque recoin. Mais pour ne rien manquer d’important et vous éviter de courir, prévoyez deux à trois heures pour cette visite.

2. La forteresse de Trapezitsa

A l’Ouest de Tsarevets court la Yantra au fond de la vallée qu’elle a creusé. De l’autre côté de cette vallée se trouve un imposant plateau, dont la forme de trapèze a donné son nom à la forteresse qui le couronnait : Trapezitsa. Le lieu abrite des vestiges très anciens, puisqu’on y a retrouvé des traces d’occupation datant de la Préhistoire et de l’Antiquité. Aujourd’hui, on y voit surtout les vestiges d’une forteresse du Moyen-âge, qui, comme Tsarevets, connut son apogée vers les XIIe et XIVe siècles. Tsarevets était alors occupée par l’Empereur, sa famille, ses plus proches sujets et ses hommes. Trapezitsa était la demeure des nobles, du Clergé et de certains artisans.

La forteresse de Trapezitsa, Veliko Tarnovo

Les vestiges de Trapezitsa (là encore, en partie restaurés) sont nettement moins impressionnants que ceux de Tsarevets, mais si l’intérêt de Trapezitsa s’en trouve amoindri, il peut pourtant difficilement être nul. De notre côté, nous manquions malheureusement de temps pour visiter ce site. Nous avons par contre pu parfaitement l’admirer depuis la vue panoramique du balcon de notre chambre !

La forteresse de Trapezitsa, Veliko Tarnovo
La forteresse de Trapezitsa, Veliko Tarnovo

A propos de Tsarevets, il reste un élément très important à mentionner : la ville diffuse régulièrement un son et lumière apparemment très réussi et très spectaculaire sur la forteresse, mais pas tous les soirs ! En ce qui nous concerne, nous n’avons pas eu la chance de le voir. L’accès est payant si vous voulez y assister depuis un balcon panoramique parfaitement situé, mais reste très visible gratuitement depuis plusieurs lieux en ville (nous aurions eu une place de choix depuis le balcon de notre logement… snif !). Pour éviter de partager notre regret, vérifiez-donc les dates avant de planifier votre visite de la ville : soundandlight.bg/en/shows

Le monument Asen et le Sveta Gora Park

En déambulant en ville, notamment à l’occasion d’un passage sur le Sky Walk, vous ne pourrez manquer cet impressionnant monument érigé en 1985 (vers la fin de la période communiste bulgare), pour les 800 ans de la Nation Bulgare…


1. Monument to the Asen Dynasty

Il s’agit d’un imposant ensemble de statues à la gloire des quatre empereurs à qui l’on doit la prospérité du Second Empire Bulgare : Ivan Asen I, Peter IV, Kaloyan and Ivan Asen II. Ils sont tous les quatre représentés sur leurs chevaux dans une posture majestueuse. Au centre du monument, entre les cavaliers, se dresse une immense épée de 33 mètres de long qui pointe vers le ciel.
N’hésitez pas à aller l’admirer de plus près. La balade en vaudra particulièrement la peine si vous prenez le soin de passer par la rue du Géneral Gurko aux pieds de la vieille ville, et si vous terminez par quelques errances dans le Sveta Gora Park.

Monument to the Asen Dynasty

Monument to the Asen Dynasty

Monument to the Asen Dynasty
Monument to the Asen Dynasty


2. Sveta Gora Park

Après avoir quitté la vieille ville vers le Sud, vous tomberez sur le Sveta Gora Park, dont la pointe Nord se termine par le Monument Asen. Si la encore, le temps nous a manqué pour faire un tour dans cet immense espace boisé de 54 ha, ce que nous en avons lu donne envie de s’y perdre un peu, ou d’aller profiter de la vue sur l’une des ses terrasses panoramiques. Si vous avez un peu plus de temps que nous, n’hésitez pas à y faire un tour.

Sveta Gora park
 et le Monument to the Asen Dynasty

Sveta Gora park

Boris Denev Art Gallery, Veliko Tarnovo, 

Boris Denev Art Gallery, situé à Sveta Gora Park à Veliko Tarnovo



Les restaurants et les bars à Veliko Tarnovo

Les lieux de loisirs gustatifs de manquent pas à Veliko Tarnovo. Cependant, en creusant le sujet, nous avons réalisé que la plupart des bons restaurants à prix abordables se situent hors de la vieille ville. En même temps, on peut considérer comme dommage le fait de ne pas profiter de l’environnement unique de la vieille ville. C’est un choix à faire…
Au cours de notre court séjour, nous avous recommandons les lieux suivants :

Restaurant Shtastliveca

Restaurant agréable appartenant à une chaîne bulgare, situé vers la limite Ouest de la rue principale de la vielle ville. Les prix y sont un peu élevés par rapport à la moyenne bulgare, mais ça reste raisonnable et la cuisine savoureuse propose en majorité des plats traditionnels. La déco est riche, un peu kitsch, mais pas déplaisante. Le fond de la salle est entouré de baies vitrées offrant une vue panoramique vers le Sud (Monument Asen et Sveta Gora Park). Si comme nous, vous aimez dîner à l’extérieur lorsque le temps s’y prête, sachez que le restaurant dispose également d’une petite terrasse très fleurie, hélas côté disposée côté rue… ce qui nous a coûté la souffrance des insupportables et incessants vrombissements de moteurs des nombreuses voitures tunées qui arpentaient la ville ce soir-là (peut-être était-ce du à un évènement en particulier… toujours est-il que je tairai en ces lignes le vocabulaire fleuri que m’inspire le comportement de tels personnages, qui se croient intéressants en cherchant à imposer aux oreilles des autres leur passion pour la mécanique bling-bling).
L’adresse reste tout de même très recommandable, surtout si vous souhaitez rester dans la vieille ville.
Adresse : ul. « Stefan Stambolov » 79.

Restaurant Shtastliveca, Veliko Tarnovo

Restaurant Shtastliveca : la glace est faite maison, elle est exquise !

Han Hadji Nikoli Restaurant

Ce n’est que le dernier jour, en visitant la cour de cette auberge à l’occasion d’un dernier tour dans la vieille ville, que nous avons regretté de n’avoir pas dîné là un soir. Si la note du restaurant sur les différents sites est excellente, sa cuisine n’est pas vraiment mise en avant. Cependant, personne ne dit non plus que c’est mauvais, et le cadre est tellement agréable que l’endroit en vaut forcément la peine. L’établissement, à la fois auberge et restaurant, est situé en plein cœur du Samovodska Charshia Market. Le bâtiment est d’époque, et le lieu est conçu, selon diverses sources sur Internet, exactement comme une auberges d’époque (avec le confort moderne en plus). Dans la partie extérieure, les tables sont disposées dans une ravissante cour cernée de murs d’époque médiévale (sans doute restaurés). Si perdre un peu de qualité-prix pour profiter d’un cadre unique ne vous fait pas peur, allez-y.
Adresse :  ul. « Georgi S. Rakovski » 19.

Han Hadji Nikoli Restaurant, Veliko tarnovo

Entrée et terrasse de Han Hadji Nikoli Restaurant

Restaurant Asenevts

Si votre priorité est la qualité de la cuisine, je ne peux que vous recommander cette adresse, qui propose des plats raffinés et travaillés très haut de gamme pour un prix ridicule. Évidemment, pour cela, il faut sortir de la vieille ville. Ce restaurant se situe à deux pas du pont qui permet de rejoindre la colline du Monument Asen et du Sveta Gora Park. Hélas pas de table en extérieur, mais la déco à l’intérieur est à la fois élégante et cosy. C’est clairement notre meilleure adresse à Veliko pour les papilles.
Adresse :  ul. « Alexander Stamboliyski » 7

Restaurant Asenevts, Veliko Tarnovo

Restaurant Asenevts

Art Bar Hipster

Je ne m’étendrai pas plus ici sur cette excellente adresse, dont vous trouverez une description détaillée dans le paragraphe sur la vieille ville.
Adresse :  ul. « Pop Matey Preobrazhenski » 4.

Zavera Craft Beer Shop and Bar

C’est « the » adresse pour les amoureux de la bière dans la vieille ville de Veliko. Vous y serez accueilli avec le sourire et pourrez goûter d’excellentes bières artisanales (bulgares ou non) sur place (n’hésitez pas à vous asseoir au fond, près de l’une des petites fenêtres offrant une vue panoramique sur le Monument Asen). Le choix est immense.
Adresse :  ul. « Stefan Stambolov » 37.

Nos conseils pour visiter Veliko Tarnovo

Se rendre à Veliko Tanorvo en voiture et se garer :

Veliko se trouve à distance égale (un peu plus de 200 km) de Sofia, Plovdiv et Varna.
– La route depuis Plovdiv vous oblige à traverser le Grand Balkan, ce qui rendra la rend sans doute un peu plus difficile.
Notre recommandation est de vous y rendre avec une voiture de location (depuis Sofia, Plovdiv ou Varna, prévoyez entre 2h30 et 3h00 de route), mais attention : il est difficile de se garer dans la vieille ville.
– Repérez à l’avance les emplacements des parkings proches de votre hébergement, et si vous optez pour un parking gratuit, prévoyez toujours un plan B, voire un plan C, car ils sont souvent pleins. Notez aussi que la location de voiture en haute saison en Bulgarie est chère

Planifier votre visite :
– Prévoyez deux jours pleins sur place. Nous avions 1 jour et demie, et c’était un peu juste.
– Comme dit plus haut, vérifiez à l’avance les jours de diffusion du son et lumière sur la forteresse Tsarevets: https://www.soundandlight.bg/en/shows
– Si vous comprenez l’anglais, envisagez de faire la visite guidée complète de la ville, entièrement gratuite. Pour cela, rendez-vous à 11h00 devant l’office du tourisme (ul. « Hristo Botev » 5). En 2h30, vous aurez un bon aperçu de ce que la ville peut vous offrir et pourrez ensuite choisir vous-même d’approfondir certaines choses par la suite. Nous n’y avons nous-mêmes pas assisté, parce que nous n’étions pas au courant !! Renseignez-vous tout de même : hors saison, ce tour n’a pas forcément lieu tous les jours. Contactez l’office du tourisme : nous avons lu que même lorsque le tour n’est pas prévu, vous pouvez le planifier à l’avance avec eux, toujours gratuitement.

Vekiko Tarnovo se classe en tête des villes bulgares à visiter. Je crois vous avoir dit tout ce que je pouvais sur cette ancienne capitale bulgare. Elle fut l’un de mes plus gros coups de cœur lors de notre road trip dans le pays. A ne manquer sous aucun prétexte !

Laisser un commentaire

Tu aimeras aussi...