Accueil » Voyage » Plovdiv en 72 Heures : que voir et faire dans la seconde plus grande ville de Bulgarie ?

Plovdiv en 72 Heures : que voir et faire dans la seconde plus grande ville de Bulgarie ?

par Maximilien Dex
Publié : Mise à jour :

Pourquoi Plovdiv devrait être votre prochaine destination en Bulgarie ?



Située légèrement au sud du pays, à 150 km à l’Est de Sofia et à 250 km à l’ouest de la Mer Noire, Plovdiv semble parfaitement située pour faire rayonner son éclatante richesse culturelle sur toute la Bulgarie !
Après quelques sites balnéaires de la Mer Noire, c’est d’ailleurs ici que convergent le plus gros afflux de touristes (bulgares et étrangers confondus) dans le pays… et on comprend pourquoi !

Plovdiv

Plovdiv : capitale européenne de la culture en 2019


Découvrez Plovdiv : un trésor historique dans la plus ancienne ville d’Europe

Ce qui surprend rapidement lorsqu’on commence à arpenter le centre ville, c’est l’allure fringante de nombre d’habitations centenaires et de monuments antiques, parfaitement intégrés au cœur d’une ville de près de 400 000 habitants. Mais lorsqu’on sait qu’il s’agit (d’après les connaissances actuelles) de la plus ancienne ville d’Europe encore peuplée, on comprend mieux.
Les premières traces de civilisation trouvées sur le site remontent au second millénaire avant J.-C. La ville fut thrace, macédonienne, re-thrace, romaine, byzantine, bulgare, ottomane et re-bulgare. De l’antiquité jusqu’au XVe siècle, on la connaissait sous le nom de Philippopolis. Elle a été l’un des cœurs de la révolte contre les ottomans et le centre du mouvement démocratique qui renversa le régime communiste en 1989.



1. Un ciel à musée ouvert : quels monuments visiter à Plovdiv ?

Malgré tous ces tumultes, nombre de vestiges de cette longue histoire sont si merveilleusement bien conservés qu’ils confèrent à Plovdiv la réputation bien méritée de musée à ciel ouvert.
Vous y trouverez notamment :

  • un odéon antique,
  • un théâtre romain,
  • des morceaux de stade romain,
  • un forum,
  • les restes d‘une petite basilique paléochrétienne et d’une basilique épiscopale,
  • les fouilles continuent en certains endroits
  • et de nouveaux vestiges sont régulièrement découverts.

Et ce n’est pas tout.
La vieille ville, ou ville haute, qui abrite le fameux théâtre romain, est un quartier résidentiel plus que centenaire presque exclusivement constitué de vieilles maisons ottomanes extrêmement bien entretenues.
Certaines de ces maisons sont de véritables joyaux architecturaux de l’époque. La vieille ville a un charme fou et se perdre dans ses rues, c’est voyager à travers le temps.

Plovdiv
Plovdiv
Ruines romaines à Plovdiv
Ruines romaines à Plovdiv
La mosquée de Djumaya à Plovdiv

La mosquée de Djumaya

Le théâtre romain à Plovdiv

Le théâtre romain à Plovdiv

Le théâtre romain à Plovdiv
Le théâtre romain à Plovdiv




2. Visitez la ville haute, la vieille ville de Plovdiv

La vieille ville est aussi connue sur le nom de ville haute, surnom qu’elle doit à sa position perchée au sommet d’un groupe de 3 collines. L’extrémité Nord de la vieille ville, la colline Nebet Tepe, offrirait une très belle vue que nous n’avons malheureusement pas pu apprécier, le lieu étant fermé pour travaux lors de notre visite.

Outre Nebet Tepe, dans la vieille ville, ne manquez sous aucun prétexte :

  • Le théâtre romain
    Placé sur un promontoire dominant le Sud de Plovdiv, il est sans doute le vestige antique le mieux conservé le plus spectaculaire de la ville. Il est aujourd’hui encore souvent utilisé pour divers concerts et spectacles.
  • Le musée ethnographique régional de Plovdiv : même si vous n’êtes pas trop « musée », entrez dans la cour pour admirer cette magnifique maison ottomane.
  • en déambulant dans la ville haute : arrangez-vous pour voir le musée d’Histoire (au moins pour sa façade), et les maisons Hindliyan, Balabanov, Nedkovich, Klianti, Stambolyan. Toutes ces maisons peuvent être visitées et leurs intérieurs, reconstitués comme autrefois, sont somptueux.

La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv : Les vieilles maisons ottomanes

Les vieilles maisons ottomanes

La ville haute à Plovdiv : Les vieilles maisons ottomanes
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv

Vue de la ville haute sur la ville de Plovidv

La ville haute à Plovdiv

Le musée d’Histoire à Plovdiv

La ville haute à Plovdiv

Rue de l’artisanat dans la vieille ville

La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv

La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv
La ville haute à Plovdiv

La vie animée de la capitale Culturelle de la Bulgarie

Plovdiv fait une centaine de kilomètres carrés, mais l’essentiel de ses points d’intérêts est concentré sur une fraction minime de cette surface.


1. Le centre ville contemporain de Plovdiv

Aux pieds des trois collines sur lesquelles siège la belle et calme ville haute, s’étendent deux petits quartiers plus modernes, mais charmants, et surtout, nettement plus vivants (rappelons que la vieille ville reste très culturelle et résidentielle).Le premier de ces deux quartiers est tout simplement le centre ville contemporain de Plovdiv.
C’est ici que se trouvait le très agréable Villa Flavia Boutique hôtel (plus d’informations à la fin de cet article).

La Villa Flavia Boutique hôtel à Plovdiv

La Villa Flavia Boutique hôtel à Plovdiv

La Villa Flavia Boutique hôtel à Plovdiv
La Villa Flavia Boutique hôtel à Plovdiv

Des anciens bains romains cachés sous l’hôtel La Villa Flavia


Ce centre ville, entièrement piéton, s’étire tout en longueur du Nord au Sud autour de la très commerçante rue Knyaz Alexander I.
Il est bordé au Nord par le fleuve Maritsa, au Sud par le Parc Simeon. On y retrouve quelques belles bâtisses d’architecture typiquement bulgares, mais l’ensemble reste assez ordinaire, si ce n’est que l’ambiance est très agréable en été, à la fois bouillonnante de vie et profondément détendue, dénuée de stress. Surtout, si vous aimez faire du shopping, vous ne pourrez manquer cette rue.
Comme souvent, le textile se taille la part du lion. Beaucoup d’échoppes y vendent des créations italiennes, visiblement très populaires en Bulgarie, mais c’est également l’un des rares lieux avec Sofia où nous avons trouvé quelques enseignes authentiquement bulgares, comme Fetish (non, ce ne sont pas des accessoires BDSM:)), proposant des vêtements fabriqués en Bulgarie.



Que les sucreries soient votre truc ou, non, vous aurez sans doute aussi du mal à ne pas vous arrêter devant chez Hans et Gretel, confiserie ultra kitsch et flashy inspirée des contes de fée, proposant toutes sortes de bonbons, gâteaux, cookies, glaces, donuts et autres friandises bigarrées. Comme nous l’avons ensuite découvert, Hans & Gretel est en réalité une chaîne internationale présente dans plusieurs Pays d’Europe et du Moyen-Orient, mais totalement absente de France.

Hans et Gretel, confiserie, Plovdiv Bulgarie

Confiserie : Hans et Gretel

Les friandises et la mode ne sauraient cependant chasser complètement la si riche histoire de Plovdiv. En plein cœur du quartier, au beau milieu de la rue commerçante, vous pourrez admirer gratuitement une portion superbement excavée et restaurée de l’ancien stade romain de Philippopolis. Et juste à côté, n’hésitez pas à poser vos yeux sur la très jolie ancienne mosquée de Djumaya.

Au Sud, le Parc Simeon vaut également le détour, surtout le soir, avec ses jeux de lumières sur les fontaines de l’étang (à l’extrémité Sud-Ouest du parc). N’oubliez pas non plus de jeter un œil aux vestiges du forum romain situé à l’Est du Parc, en accès libre et gratuit de jour comme de nuit (site éclairé la nuit).

Dans tous les cas, que ce soit pour flâner, découvrir la ville ou simplement marcher un peu, prenez le temps d’arpenter cette grande artère Knyaz Alexander I, que vous pourrez parcourir entièrement en moins d’une demie-heure et qui vous donnera un aperçu agréable et authentique de la ville.

2. Le quartier de Kapana

Si vous voulez goûter à quelque chose d’un peu plus pittoresque, le tout petit quartier de Kapana (piéton lui aussi) reste un incontournable absolu. Il ne s’agit que de quelques rues qui s’étendent sur un petit carré d’environ 150 x 200 mètres, directement limitrophe du centre ville contemporain (au Nord-Est de ce dernier) et de la vieille ville (à l’Ouest de cette dernière). En réalité, si vous vous perdez un peu dans les ruelles périphériques du centre ville, vous pourriez y atterrir sans même vous en rendre compte. Ce minuscule quartier concentre un ambiance plus festive, très animée le soir. Ses ruelles pavées sont plus intimes et plus charmantes que la grande artère commerçante qui passe à proximité. Le soir, en certains endroits, la quasi-totalité de la chaussée est colonisée par les restaurants qui y posent leurs tables pour étendre leur territoire. Dans la chaleur des nuits d’été, l’ambiance est douce à Kapana. On se sent en vacances. Un conseil : offrez-vous un dîner au restaurant bulgare PAVAJ, qui vous réjouira les papilles pour un coût très modéré. Attention : l’établissement jouit d’un énorme succès, alors pensez a réserver (et pas le jour même!).

Kapana, Plovdiv

La quartier Kapana idéale pour boire un verre ou dîner…

Kapana, Plovdiv, 1890 cafe bar et terrace

1890 café bar et Terrace

Restaurant Pavaj, Plovdiv

Restaurant Pavaj

Restaurant Sofra, Plovdiv

Restaurant Sofra

Restaurant Hemingway, Plovdiv

Restaurant Hemingway

Restaurant Hemingway, Plovdiv



A voir absolument dans les environs de Plovdiv

Parce que tout ce que Plovdiv a à offrir n’est pas circonscrit dans les limites de la ville.
Les choses à voir et activités proposées sont nombreuses. En raison de la brièveté de notre séjour, nous avons dû nous limiter à ce que nous considérions comme essentiel et cet essentiel nous a emmené pour une demie journée à environ 30 km au Sud de Plovdiv, aux pieds des Rhodopes, pour y découvrir la vertigineuse forteresse d’Assen et très beau monastère de Batchkovo.



1. Monastère de Batchkovo

Le monastère de Batchkovo est le plus grand monastère orthodoxe de Bulgarie après celui de Rila. Ses plus anciens bâtiments datent du XIe siècle et les plus récents du XVIIe. Si ses extérieurs sont moins richement décorés que ceux de Rila, il s’en dégage un charme plus intime et moins solennel qui nous a séduit.
Les intérieurs, eux sont couverts de magnifiques fresques multi-centenaires. Comme à Rila, l’accès au site est gratuit et il vaut largement le détour.

2. La forteresse d’Assen

Perchée sur un promontoire rocheux à 280 mètres d’altitude, la forteresse d’Assen impressionne immédiatement. Les plus anciennes traces d’occupation du site, très stratégiquement placé puisqu’il il offre une vue imprenable sur la principale voie d’accès aux Rhodopes, remontent à la civilisation Thrace. De nombreuses ruines serpentent jusqu’au sommet du site, mais un bâtiment est encore en très bon état (en partie grâce à un beau travail de restauration). Il s’agit de l’Église de la Sainte Mère de Dieu, datant des XIIe et XIIIe siècles. Ce serait dommage de passer dans la région sans aller voir ce site, ne serait-ce que pour la vue spectaculaire qu’il vous offrira. Vous pourrez y accéder pour la modique somme de 3 Lev.
Notez que le parking est minuscule et que s’il est saturé, il vous faudra aller vous garer beaucoup plus loin et vous offrir une longue marche au bord d’une grande route… bof. Donc n’hésitez donc pas à vous renseigner pour y aller aux horaires de faible affluence.

Nos conseils pour visiter Plovdiv

1/ Un conseil si vous venez en voiture : prenez un hôtel au centre ou proche du centre, avec parking, et assurez-vous d’avoir une place réservée. Il n’est pas aisé de se garer à Plovdiv, et pour la plus grande partie de vos visites, vous n’aurez pas besoin de véhicule.En effet, le centre de Plovdiv, qui renferme l’essentiel des ses charmes, est tout petit. Mais il est dense. Pour bien visiter, prévoyez au minimum deux grosses journées.

2/ Temps du séjour à Plovdiv : n’ayez cependant pas peur d’étendre votre séjour à trois ou quatre jours. Notre étape à Plovdiv a duré trois nuit et deux journées et demie. Nous avions vu tout ce que nous voulions, ou presque, mais sommes partis avec l’impression que la ville avait encore quelques merveilles à nous livrer…

3/ Budget : plus cher que l’Albanie, la Bulgarie reste un pays bon marché en Europe. Les prix sont environ divisés par deux. Si vous dormez dans des petits hôtels et mangez dans des petits restaurants et bouis-bouis, la destination est carrément économique !



Informations sur Plovdiv

Comment s’y rendre ? : il n’existe pas d’aéroport à Plovdiv. Le plus simple est de se rendre dans la capitale Sofia ou dans la ville balnéaire de Bourgas par avion puis de s’y rendre en bus (3h28) ou de louer une voiture (1h35). On peut aussi partir de villes grecques comme Thessaloniki ou Skopje en Macédonie.

Restaurants recommandés :

PAVAJ
Cuisine locale, délicieux et très abordable. Pensez à réserver !
Zlatarska No 7 Kapana District, Plovdiv 4000 Bulgarie / Tel. +359 87 811 1876

SOFRA
Petit fast food Turc au rapport qualité-prix imbattable. Nous avons été agréablement surpris !
Ulitsa Zhelezarska 13, Plovdiv 4000 Bulgarie / Tel. +359 87 628 8245

HEMINGWAY
Cuisine internationale. C’est l’un des restaurants les plus chers que nous avons fait en Bulgarie – comptez plus de 40 € par personne si vous vous faites plaisir (apéro, entrée, plat, dessert, vin) –, mais la cuisine est fine, recherchée et d’excellente qualité.
Ul. Gen. Gurko 10, Plovdiv 4000 Bulgarie / Tel. +359 32 267 350

Bars :
1890 CAFE BAR & TERRACE
Pas vraiment un roof top, mais une très agréable terrasse surélevée (un étage au-dessus du sol). À l’intérieur, un étage en-dessous du bar, se cache un magasin de disques. Belle ambiance et prix abordables.
Ul. « Hristo Dyukmedzhiev » 6, Plovdiv 4000 Bulgarie 

Hébergement :
VILLA FLAVIA BOUTIQUE HÔTEL ***
Pour 180 € la nuit (un prix qui peut être divisé par deux en basse saison), nous avons eu une chambre agréable avec un petit balcon, petit déjeuner compris, dans un bâtiment d’époque du centre ville contemporain. La déco est très chic mais pas bling bling. Le personnel est accueillant, la qualité de service exceptionnelle. On retiendra l’excellent petit déjeuner, un buffet varié et savoureux, qui se déguste dans une charmante petite cour. Cerise sur le gâteau : il y a quelques années, lorsque le nouvel acquéreur du lieu y faisait faire des travaux, il a découvert les vestiges de bains romains en sous-sol. Après les avoir fait partiellement dégager et restaurer, il les propose à présent en visite guidée gratuite à tous ses hôtes.
13 ulitsa « Otets Paisiy », 4000 Plovdiv, Bulgarie / Tel. +359 883 131 131





Laisser un commentaire

Tu aimeras aussi...