Home Blogging Un blog féminin est-il forcément girly ?

Un blog féminin est-il forcément girly ?

written by Glose 12 janvier 2017
girly-feminin5

À tous les hommes qui ont qualifié mon blog de girly, j’ai un billet pour vous…

 

Il y a peu, un homme :

– [Glose] C’est un blog plutôt girly.
– Girly ? Pardon ? J’ai pas 10 ans et demi !
– Du calme, on n’est pas le matin, tu n’as pas le droit de bougonner.
– Je ne bougonne pas, je réponds à la connerie 😛
– Girly quand même.
[il est ouf… il persiste…]
– Ok. Définition de girly par Wikipédia :

Girly est un terme familier, mais surtout une tendance ou un mouvement de mode, apparu au début des années 2000 qui désigne une attitude, souvent ingénue que les jeunes filles aiment se donner. C’est la culture du rose et des couleurs vives, des strass, des paillettes, de la fausse fourrure, des jupes…

– Dites donc mademoiselle…
[je lui re-balance du wiki]

C’est un moyen d’expression et d’appartenance à un groupe social touchant les jeunes filles «trop jeunes pour les garçons, trop vieilles pour les jouets. Ce mouvement s’oppose aux adolescentes appelées « it teens » récusant les paillettes ou le rose pour s’adonner à une mode plus classique

– Vous ne voyez pas que je vous taquine ?
– Non. Tu t’es planté
– Planté ?
– Quand un mec se trompe il répond pour se dédouaner  « Non mais je taquine ! »  ou « non mais je plaisantais ! « 
–C’est-à-dire ?
– Tu ne me taquinais pas, tu disais ton avis.
–Non
– Même pas franc 
– Et pourtant je ne peux te prouver ma franchise
–Exact. On ne soupçonne pas une once de taquinerie.
– Bon j’abandonne…

girly-feminin9

Pas contente…

 

○ Girly ○


Oui j’ai été un poil vexée.
GIRLYYYYYYYY, mot strident en 3 consonnes et 2 voyelles qui m’ont fait l’effet d’une gifle. Souvent associé au « C’est mignon »  donc gentillet,  un peu fifille, soit pas vraiment digne d’intérêt.
Un mot qui caricature la femme en la réduisant à une nana accro aux paillettes, victime de daltonisme mono-couleur, catapultée sur Roseland.

À l’époque où j’ai lancé le blog – bientôt 6 ans je voyais la posture « girly » de certaines blogueuses comme une revendication, une manière de s’imposer sur le web, pour mieux exister et se faire une place dans un monde encore dominé par les hommes. Oui une façon de s’affirmer en prenant en dérision certaines manies ou « travers » qui caractérisent le monde des filles.
Comme un étendard : « Oui je vois la life rose-bonbon-praline et j’aime chevaucher les licornes. Oui je kiffe les macarons tout en faisant des bulles de savons pastels dans la rue armé de ma doudoune Hello Kitty. Oui je fais pipi rose et caca paillettes. Et j’assume total ! « 

Il y a dû y avoir overdose. Ou je ne lis pas ces blogs. Mais j’ai clairement l’impression que cette tendance s’est atténuée pour laisser plus de place à l’identité de chacune, sans exagération, avec ses nuances.
Peut-être parce que les femmes ont aussi trouvé leur place sur internet qui s’apparentait plus au premier abord à un monde d’hommes…

Comme l’avait écrit le sociologue Erving Goffman : quand on rejette une communauté en la stigmatisant, elle peut avoir comme réaction de s’accaparer ce stigmate, la faisant sienne… et même d’en rajouter une bonne couche.
Avec le girly, on en a eu de la sur-couche….

 

 

 

○ Girly et féminisme ○


Les soi-disantes « origines » du mot ne me plaisent quand même pas beaucoup :

Le terme girly, parfois écrit girlie, est à l’origine un adjectif anglais servant à désigner ce qui est proprement féminin19. Christine Griffin, reprenant l’étude de Anna Halsall, The Girls in my Lesson are Proper Girlie, définit la girlie girl comme « obsédée par la consommation et l’apparence »n 1, elle est vue comme ultra féminine2

Cette définition est carrément cliché et sexiste : on avance que ce qui est proprement féminin ou ultra féminin c’est être obsédé par la consommation et l’apparence.

 

La suite de Wikipédia :

Le féminisme, surtout du côté américain, a pu être perçu comme une dénégation des caractères proprement féminins de la part des femmes qui voulaient l’égalité avec les hommes. Les femmes devaient être sérieuses, engagées politiquement et désexualisées. Cette forme de féminisme (qui est une image partielle de la réalité des combats féminins) a été rejetée par les plus jeunes qui réclament les mêmes droits que les hommes mais refusent de ressembler à ceux-ci. Le « féminisme girly », tel qu’il est défendu par Debbie Stoller ou Anita Harris, assume le choix d’être féminine sans que cela soit le signe d’une soumission aux hommes22.

 

On retrouve l’idée que la carte girly a été brandie pour ne plus avoir honte d’être parfois cul-cul, d’être décomplexée, assumer sa féminité, ses manies allant jusqu’à pousser un peu loin le bouchon… rose.
Peut être fallait-il en passer par là pour exister, se créer une vraie identité sans singer les hommes ?

girly-feminin6

Oui je me prends la tête…

○ Glose, un féminin ○


Le souci c’est que cet emprunt sémantique au monde des enfants-filles crée un malentendu avec la féminité.
Je me sens plus a l’aise avec le terme « blog féminin ». J’incarne mon blog donc forcement il y a un souffle « féminin » qui évolue en fonction de ma maturité. Je ne vais pas effacer mon genre ni ma nature propre. Ni m’y cantonner. Bref réduire tout ce qui a trait aux femmes en le qualifiant de girly, manière condescendante d’infantiliser les femmes et de dénigrer ce qu’elles font ce qu’elles aiment en la cantonnant a un monde pas sérieux et sans intérêt.

Et si ce mec était tout simplement honteux d’apprécier et a préféré se protéger en annonçant que le blog était Girly, de le réduire en peau chagrin, ne jugeant que la surface ?

Mais mon blog n’est pas girly, MERDE !
Vous voyez quelque chose d’enfantin, de fifille dans mes papiers ? Bon, je peux dire des conneries, me laisser aller parfois mais vous voyez mes mots sortir de la bouche d’une fille de 12 ans ?
Alors quand on qualifie Glose de Girly, a l’identité visuelle sobre, qui publie des bons plans parisien s’adressant à tous et toutes, qui met en avant un féminin mais adulte mais pas X non plus, avec des textes légers certes mais jamais dans le « Coucou mes loulous, bichons, canaris, poulet, poussins et toute  la basse-cour ».
J’ai pris une gifle, ouais.
J’ai vu rose… ouais ouais.
Mais aussi vert. À la Hulk. J’ai pas ses biscotos pour distribuer des petits pains alors j’ai pris la plume.

Car je me dis tout « blog de filles » qu’il soit, féminin était plus approprié pour désigner mon blog. Même si à la base, c’est un blog lifestyle. Un blog de filles traiterait exclusivement de thématiques… de nana.
C’est comme si je disais d’un blog ne traitant que de voitures : « Ah c »est un blog de mecs ! »
C’est réducteur. Alors que c’est un blog automobile avant tout.

○ Bref… ○


Je n’ai rien contre le girly.
Même si ça ne se voit pas.
Franchement je m’en contrefiche si les gens kiffent les licornes à la queue arc-en-ciel. Ce n’est pas ça que je trouve toxique c‘est le regard condescendant de ceux qui le confonde avec « Féminin » et l’associe au monde du puérile, loin du commerce des idées et de la culture académique. 
L’important est que chacun fasse ce qu’il lui plaît sans qu’on ne lui impose rien. C’est ça l’égalité et le vrai féminisme : l’égalité pour tous, sans dénigrer un genre ou le rabaisser.

 

girly-feminin8

Orange is the new black.
Not pink…


(C) Photos Ludovic Sigaud

Partages

Tu aimeras aussi...

  • cyberyoyo

    Ca te va bien d’être en colère 😉 C’est très bien écrit ce coup de gueule. Bisous

    • glose

      Merci ! Te revoilà ! ça fait plaisir tu avais disparu des écrans 🙂

  • Romain

    Les hommes ont tendance à utiliser des mots dont ils ne maitrisent pas la signification! Mais on aiment aussi agacer les filles, cela faite ressortir leur personnalité et met en valeur leurs charmes 😉

    • glose

      C’est pas très sympa pour eux 😀
      Mais dans les domaines qu’ils ne connaissent pas sûrement. Enfin, là je parle d’une seule personne, les hommes sont plutôt bienveillants avec mon blog.

      Je ne savais pas pour l’agacement. Mais ça me fait voir la chose d’une tout autre manière à présent !

  • les biches

    on adore ton blog… j’en profite pour te communiquer le lien du nôtre : https://www.bichesaoreille.com/
    à bientot ! les biches