Accueil Mon journalde bord 2013… ça c’était avant

2013… ça c’était avant

by Glose
2013… ça c’était avant


une-2014-vintage

L’année du Serpent fut loin d’être mordante. D’ailleurs, elle siffle toujours jusqu’au 31 janvier 2014 – date du nouvel an chinois et des 3 ans du blog – attendue avec impatience. Marre de ramper, j’ai hâte de galoper tel un cheval sauvage dans les près. Bref, c’est la teuf dans la grande prairie le 31/01.
2013 fut donc synonyme de casse, de perte, de ruine, de maladresse en tout genre (d’ailleurs, ce week-end je me suis cognée à la tête avec une belle bosse à la clé, une blessure au pied s’est réveillée…), aucun de mes projets n’a abouti. Et pour couronner le tout : mon chat est mort hier...

J’en peux plus…

[1 minute de silence]
Année stérile en résultats. Dans tous les domaines.
J’ai aussi pris du poids… :/
Avant de tenir un blog, je ressemblais à ça :
avant-blog
Avant j’étais bonne, mais ça… c’était avant…
Je vous épargne l’image de mon bide nouvellement métamorphosé en muffin géant…
L’heure est grave.
Face à ce choc, selon vous, quelle est ma toute première résolution ?

1/ Ralentir le blog
Cause n°1 d’une baisse d’activité physique pour abus d’heures assise devant l’ordi. Ma silhouette a pris la forme du canapé. Avachie, molle, uniforme, mais confortable certes. Si je continue dans cette voie, je vais devoir changer de canapé. (pour qu’on me distingue… je sais c’est nul…). Donc moins de « gloses » cette année.
Mais vous pouvez toujours me suivre quotidiennement sur Instagram/Glose , Twitter/GloseFr ou Pinterest/Glose
2/ Écrire un 3e roman
Ok. Prendre la décision de faire moins d’ordi afin de prendre l’air pour molester son bout de gras et annoncer tout de suite après vouloir écrire un roman, ce n’est pas sérieux. Mais j’écrirais seulement 10 minutes /jour avant de prendre ma douche. (on y croit…)
3/ Faire des économies
Suffit juste que je me blinde psychologiquement. Les vendeuses sont pour moi ce que les sirènes sont pour Ulysse : leurs refrains me précipitent vers le fond…

Les vœux : une fausse promesse mais une réelle marque d’affection…

Pour le reste, je préfère m’abstenir d’en parler. Car voilà. Je ne me suis toujours pas remise des « Je te souhaite de réaliser tes rêves les plus fous, de l’argent à gogo, de rencontrer l’amour avec un grand A, une année de folies, etc. » des années précédentes…
Les vœux de bonne année sont des boniments : ça ne marche pas. Sinon, ça ferait belle lurette que je serais pleine aux as, romancière à succès mariée à un prince charmant multi-tasks. Un mix entre Rita Hayworth et Agatha Christie. Je ferais constamment les unes de magazine, égérie de grandes marques érigée en modèle de femme super-géniale-a-la-française. Nadine de Rothschild ferait la gueule. Après avoir créé ma propre série TV culte, je vivrais 8 mois par an à la plage les orteils asphyxiés par le sable, offrant au soleil un corps modelé par le coach de Jenifer Aniston, avec 3 mini-moi : uber-cool, intelligents et magnifiques. Mais voilà, pour gober sa dose d’ « Amour gloire et beauté« , suffit de zapper sur France 2 et non sur glose.fr.
Mais n’étant pas complètement aigrie et surtout bien élevée, je ne ferais pas comme Guy Birendaum qui envoie paître tous ceux qui lui souhaitent la Bonne année. Comprendre n’est pas consentir. Car le « Bonne année » équivaut au premier « bon-jour » de l’année. Rien de plus. Une forme de politesse, une attention portée à autrui, une parole bienveillante. Une tradition qui permet de repartir à zéro et de bon pied, de faire une trêve s’il faut temporiser ou une manière de souhaiter « bonne chance » car c’est reparti pour survivre une autre année. Ben oui… la vie n’est pas facile et draine avec elle son lot d’inquiétudes. Alors si des forces « supérieures » pouvaient s’agiter grâce à nos souhaits ayant une portée « magique » pour conjurer non seulement le sort mais aussi créer de bonnes surprises, pourquoi se priver ? Et puis même si les vœux c’est un peu tarte, avouez, ça fait chaud au cœur de recevoir ce flot continu de bons sentiments qui n’existent guère que dans les films pour enfants. L’espoir fait vivre…

Alors comme vous avez besoin besoin de votre dose d’espoir et de rêves je vous souhaite quand même :
 de ne pas faire pipi au lit si vous rêvez d’être aux toilettes.

Et surtout d’avoir des projets qui vous habitent… (lire : La fin du monde des prédictions fumeuses ou des resolutions)

Je vous aussi souhaite aussi du changement pour cette nouvelle année et de pouvoir dire « Avant j »étais…, mais ça c’était avant... »

Avant j’étais un magazine pour enfants mais ça c’était avant…


Avant j’étais brune, mais ça c’était avant…

jeunes-pamela-anderson-869916718 pamelaandersonjeune
(Pamela Anderson)

 

Avant j’étais blonde, mais ça c’était avant…

dita_von_tesse_was_not_always_a_hot_brunette_640_06-545x545

 (Dita Von Teese)

 

Avant j’avais peur des tapettes, mais ça c’était avant…

tumblr_mhiim2tlfw1s4ehzjo1_500

 

Avant, je flottais dans la baignoire, mais ça c’était avant…

slide_331665_3286051_free
Avant, j’étais une sirène mais ça c’était avant…

Avant, je jouais au Petit Poney, mais ça c’était avant…

 

Avant fumer sentait la fleur, mais ça c’était avant…

 

Avant, je portais un slip, mais ça c’était avant….

 

Avant j’avais la fleur au fusil, mais ça c’était avant…

 

Avant, je perdais mes cheveux, mais ça c’était avant…

 

Avant j’avais les pieds qui fument, mais ça c’était avant…

Prada

 

 Avant je m’emmêlais seulement les pinceaux, mais ça c’était avant…

1004905_540930679305622_810805207_n

 

Avant j’étais… non ça c’est APRÈS  !

————————–
Partages
3 commentaires
0

Tu aimeras aussi...

3 commentaires

cyberyoyo 7 janvier 2014 - 16 h 22 min

Très bel article, bien écrit (comme d’hab 😉 ), avec de l’humour car il y en a toujours et sur un sujet que je partage. Je déteste les voeux qui n’en sont pas, les faux culs et les voeux en copie et surtout ceux en copie caché…. Cette tradition n’est ni une obligation ni une corvée (quoique 😉 ) et il y a jusqu’au 31 pour le faire. En tout cas, moi je te souhaite une très belle année avec beaucoup de bonheurs, petits ou grands et c’est assez sympa de le faire à une bombe car à part le bleu sur la cuisse, qu’est ce qui a vraiment changé ? 😀

Répondre
glose 26 janvier 2014 - 23 h 53 min

Les bleus se sont déplacés 😀

Répondre
cyberyoyo 27 janvier 2014 - 1 h 01 min

Haha ha, ils ont mis le temps 😉

Répondre

Laisser un commentaire