Accueil Paris par arrondissementParis 09 Les soirées Trenty’s : Arty session

Les soirées Trenty’s : Arty session

by Glose

arty session01

A vos agendas, Trentenaires parisiens ! Le 14/12, dernière Trenty’s pour boucler l’année en beauté !


« Imaginer chaque évènement comme une parenthèse unique et féerique », telle est la philosophie et le défi que s’impose  Marie Garreau Events, l’agence événementielle aux commandes des soirées « Arty Session » au Carmen.


Qu’est-ce que c’est ?

« Trenty’s » évoque irrésistiblement les trentenaires et le courant trendy (ce qui est tendance, ndlr). En un mot, on vous donne l’état d’esprit et la cible de la soirée. Pas besoin d’un long discours, on ne pouvait pas faire mieux.
Ah le trentenaire parisien du 21e siècle…
Un insomniaque continuellement « connecté », un éternel insatiable qui a gardé le goût de ses lointaines virées nocturnes. L’exigence en plus…
Eh oui, difficile de contenter le trentenaire parisien qui a tout vu, tout vécu et repousse l’idée de se retrouver dans une soirée de « vingtenaires ». Car la nuit, c’est bien connu, appartient à cette jeune caste qui domine numériquement et éblouit les nuits par leur fraîcheur et l’éclat de leur jeunesse. Et souvent le trentenaire :
1/ D’une, il ne veut pas se mélanger mais se retrouver avec ses semblables pour évoquer le bon temps : celui de Casimir, des Cités d’or, des années Atari, du Rubix cube, des cassettes audios, de Two Unlimited, Nirvana, du Tamagotchi, etc.
2/Et de deux, il a besoin d’un « plus + » pour passer une excellente soirée.
Une bonne musique et un atelier cocktails, c’est bien, avec des artistes, c’est mieux, dans un hôtel particulier au décor prestigieux, c’est très très bien et avec des personnes de la même tranche d’âge alliant le même style de vie, c’est top ! « Trenty’s » tombe donc à pique pour combler ses désirs…


Arty session

Voilà donc une before haut de gamme, un afterwork classieux, que dis-je un apéro chic, dans une ambiance cosy et raffinée le mercredi soir, jour où à Panam on est loin de la fièvre du samedi soir. Bref, raison de plus pour se dévergonder en semaine et en bonne compagnie. Car à partir d’une certaine heure, l’ambiance lounge fait place à une atmosphère beaucoup plus festive…
Alors qu’est-ce que le concept « Arty » au Carmen, selon vous ? Tout simplement, la mise en avant d’artistes : programmation artistique, vernissages, performers, lives, DJ’s. L’occasion de découvrir de nouveaux talents. On vous l’a dit, le trentenaire est exigeant, il veut de la sortie culturelle tout en faisant la fête !
Et aux platines pour la dernière de l’année :
Abdel Bounane de la matinale chez Canal+ et d’Amusement & Nicola Delorme d’Anteros & Thanaton à partir de 22h.
Live d’une étoile montante Shey à 20h30.
Tony Vegas de 21h à 22h


Je fais une fixette sur…

Perso, au Carmen, je suis troublée par une installation que je regarde avec un air de défi : la cage. Non pas que je suis une femme privée de liberté, ni nostalgique d’une jeunesse sulfureuse dans des boîtes underground, encore moins de Vanessa en titi pour Chanel, ni encore une fervente défenderesse de la liberté des animaux ailés, mais je sais pas… elle m’intrigue. Sujet à de nombreux fantasmes sans doute…

Et vous, vous l’a trouvée comment ?

© Crédit photos : Carmen

———————————————————

Tous les mercredis du 5 octobre au 14 décembre 2011, de 19h30 à 2h.

CARMEN, 34 rue Duperré, 75009 Paris

M° Blanche / M° Pigalle
Service voiturier

——————————————————-

 


Partages

Tu aimeras aussi...

2 commentaires

Trenty's ou les dessous du No Comment... Glose - blog parisien urbo-culturel décalé, chroniques et photos 31 janvier 2012 - 8 h 12 min

[…] la conquête des soldes, la ruée vers Free Mobile, il ne manquait plus que la réouverture des soirées « Trenty’s » pour rendre le smile à l’éternel insatisfait Parisien désœuvré, en dèche de party où […]

Répondre
Soirée TRENTY'S à l'Electric : l'halte trendy de la semaine - Glose 17 juin 2013 - 9 h 13 min

[…] Ce concept ne vous est pas inconnu puisque j’ai déjà glosé dessus l’an passé. Je vous invite à lire ou à le relire, car j’aime bien mon billet, j’aurais pas fait […]

Répondre

Laisser un commentaire