Accueil Mon journalde bord Les mecs sont formidables…

Les mecs sont formidables…

by Glose

homme-blanc

Quand je me plains de mon bidou. Ils sont soudainement… frappés de cécité.

CHOIX 1 : ils jouent la carte du silence et patientent jusqu’à ce que la crise passe.
CHOIX 2 : ils font semblant d’être surpris et tentent des :
« Hein ?! »
« Mais non, y a rien du tout »
« Mais non t’es pas grosse
 »
« T’es gironde/pulpeuse/charnue… mais c’est ce qui est beau »
« Y a bon à manger »
« ça fait ton charme  »
« J’adore bouffer de la brioche »
« Vaut mieux faire envie que faire pitié » (ah non c’est ma mère…)

Bref, ils se révèlent de fins psychologues pour éviter la chute dans le pathos… et que je ruine leur soirée surtout. C’est tellement fatiguant la nana qui se lamente en énumérant ses sempiternels défauts. Vaut mieux lui clouer le bec illico.
Pourtant c’est affreux. Cette excroissance cette bouée ce gras qui s’est minablement échoué sur mon abdomen et qui est au top de sa forme quand je m’assoie. Comme les neiges éternelles cette sur-couche ne fondra jamais, la garce. Bref je ne supporte pas d’avoir le Mont-Blanc à la place du ventre. Alors le mieux reste d’en parler à un mec. Je déballe ma complainte et le tour est joué. Le mec automatiquement remplit son rôle de pansement et de baume au corps. Il m’apaise, me calme et me montre combien il s’en moque en se sacrifiant au point de me proposer un câlin. Pfiouuu. Chapô. Devant autant d’abnégation, moi, je m’incline.
Après des jours à ruminer et broyer du noir, rassurée, mon ventre je m’en balance. La vie est belle, je me sens légère, j’ai des litres de shampoing en réserve, je m’accroche à des ballons et m’envole dans les airs…

Et puis vient le pote homo, rédacteur en chef d’un magazine.
– J’ai pensé à toi ces derniers temps…
– Ah oui ?!
– J’ai un truc pour toi, tu vas être contente… Tiens, cadeau !

photo

 

Les mecs sont formidables…

Partages
11 commentaires
0

Tu aimeras aussi...

11 commentaires

Geoffouey 24 mars 2013 - 13 h 02 min

Raaah énorme et pas cool à la fois 😛

Répondre
Glose 24 mars 2013 - 13 h 27 min

Vous ne voulez que notre bien au fond ;P

Répondre
Paula 25 mars 2013 - 8 h 41 min

L’art de dire les choses tout en finesse

Répondre
Glose 25 mars 2013 - 21 h 22 min

😉

Répondre
Romain 25 mars 2013 - 12 h 24 min

Tellement vrai
cette bienveillante abnégation que nous seuls connaissons sur les deux
sujets jokers : le physique (j ai grossi? J ai des rides? Et les
cheveux?) et le psychologique (je suis chiante? C est tous des cons/des
connes? Les autres sont vraiment… ?)
Merci de nous rendre cet hommage 🙂

Répondre
Glose 25 mars 2013 - 21 h 24 min

A force de l’entendre… mais c’est grâce à mon « cadeau » que j’ai pensé à ce billet…

Répondre
F 25 mars 2013 - 14 h 59 min

Ah qu’elles étaient belles les Vénus callypiges… Dire que la mode est aux sacs d’os 🙁

Répondre
Glose 25 mars 2013 - 21 h 23 min

On peut être une Vénus callipyge et ne pas avoir de ventre 😉

Répondre
F 25 mars 2013 - 21 h 27 min

Haha, correct! mais bon c’est l’idée générale! Et puis un petit ventre chez une femme, ça donne bonne conscience aux hommes ;p

Répondre
cyberyoyo 7 janvier 2014 - 22 h 29 min

Haha ha, la fin de l’article est top. J’ai bien ri 😉

Répondre
pasglop 11 septembre 2018 - 14 h 28 min

La grossophobie a t-elle disparue en 5 ans ?

Répondre

Laisser un commentaire