Accueil Mon journal Né un 29 février…

Né un 29 février…

by Glose
Né un 29 février…

Avez-vous conscience à quel point cela peut être traumatisant : être né à une date jouant au revenant tous les 4 printemps ? Non ?
Normal… pour vous chaque année c’est la même rengaine.

Vous envierez presque ces personnes qui s’économisent en matière d’imagination pour trouver une idée et un lieu, créer une liste d’invités, pour un anniversaire fatalement annuel. Pour un entourage radin et des conjoints peu attentionnés, c’est une aubaine. Difficile de leur reprocher d’avoir oublié l’anniversaire de leur bien-aimé…

Mais l’anniversaire de ces poissons fait des vagues…
L’entourage prend le prétexte de cette date pour leur souligner qu’ils ne font jamais comme tout le monde. Vous êtes déjà un chieur avant d’être né. D’ailleurs, des futurs parents repoussent cette date perturbante pour donner naissance à leur enfant. Il n’y a qu’à vérifier sur les forums de maternité. Pour la symbolique et parce que c’est triste d’annoncer à un enfant qu’il doit attendre tous les 4 ans pour fêter son anniversaire :
– Tu es né un jour qui n’existe pas cette année.
– Alors je n’existe pas cette année ?
– Si. Seulement ton anniversaire a lieu tous les 4 ans.
– Alors comme j’ai 8 ans, j’aurais 9 ans dans 4 ans !
– Non, tu prends 1 an tous les ans.
– Mais comment je prends 1 an si je n’ai pas d’anniversaire ?
– Chaque année, tout le monde prend 1 an de plus. C’est comme ça.
– Je comprends pas. Si mon anniversaire est dans 4 ans, je grandis pas alors…
– Euh…

J’ai recueilli le témoignage d’un poisson du 29/02. Elle a le sentiment que cette date donne un petit quelque chose en plus.
Prenant conscience de la situation à l’âge de 4 ans, sa mère -doté  d’un caractère très pragmatique- organisait une fête d’anniversaire seulement les 29/02  : « Car une date c’est une date ma chérie ! » disait-elle de façon immuable et ferme. Pas de juste milieu, c’était donc tout ou rien. Et le tout était grandiose, la maman se donnant beaucoup de mal pour compenser les 4 années manquantes.
A 4 ans, elle privatisa un spectacle de guignols au jardin d’Acclimatation. A 8 ans, elle organisa une fête avec un magicien où elle acheta les déguisements de tous les amis et commanda un gâteau sous la forme d’une tête de lion. A 12 ans, par l’intermédiaire de son travail, elle privatisa le Cirque de Moscou pendant 3 heures. Notre poisson en garde un souvenir féerique ! A 16 ans -adolescence oblige- en crise, elle passa la soirée chez son copain. A 20 ans, elle avait déjà quitté la maison. Elle n’eut droit qu’ à 3 « Joyeux anniversaire », certes… mais inoubliables. Enfant, partant en vacances à cette période, elle oubliait. Adolescente, elle n’y prêtait pas attention et avoue que les gens ont tendance à oublier quand il n’y a pas de date « réelle ». Héritant du côté pragmatique de sa mère, elle n’a pas été affectée. Depuis, elle a gardé ça en elle et fête son anniversaire uniquement les années bissextiles.
« Et puis être née le 29 ça permet de repérer les crétins. Ceux qui te disent: « Mais alors tu le fêtes quand? Le 30 ? ».
L’évènement qui l’a vraiment marqué c’est une « réunion » de personnes nées le 29 février et qui eurent 20 ans en l’an 2000. L’idée était marrante et avait réuni énormément de personnes. Mais elle ne s’était pas éternisée trouvant les gens hautains par cette différence se croyant faire partie d’une élite « Ceux qui ont 20 ans en l’an 2000 ». C’est par son cousin né aussi un 29 février qu’elle a eu vent de ce meeting. Il faisait parti d’un club pro « 29/2 ». Il existe aussi depuis 1980, en France, un petit groupe de personnes qui édite un journal qui paraît seulement le 29 février, appelé La Bougie du sapeur. En 2008, il publiait son huitième numéro.

Ces poissons nagent en eau trouble puisque la superstition paysanne jugeait ce jour funeste pour le bétail et les récoltes, d’où ces dictons : « N’aie nulle peur de l’année bissextile, mais de celle d’avant et de celle d’après. », « En l’année bissextile, garde du blé pour l’an qui suit. », « L’année bissextile soyez fin, semez du chanvre au lieu du lin. »

Mais la faute à qui tout ça ?
Avant de vous faire une révélation, définition !

Le terme vient du latin bis-sextilis, qui signifie « deux fois (bis) sixième (sextus). Une année bissextile compte 366 jours au lieu de 365, c’est-à-dire une année comprenant un 29 février, soit le  60e jour de l’année du calendrier grégorien. L’année doit être divisible par 4 (ex:  1904   1980   1996), mais pas par 100 (ex: 1900), à moins qu’il soit divisible par 400 (ex: 2000), sauf s’il est divisible par 4000 (ex: 4000  8000  12000 ). Compris ?!

Origine historique :
C’est grâce à… Jules César ! Si si !
En l’an 45 avant J-C, Jules aidé de l’astronome grec Sosigène d’Alexandrie, instaurèrent le calendrier Julien. L’année comportant 365,25 jours, il fixa l’année à 365 jours, plus une journée intercalaire tous les 4 ans pour éviter le décalage entre les années solaires et civiles, en gros, une dérive d’1 mois tous les 120 ans…
Pour la petite histoire, le 7e mois de l’année actuelle est renommé Julius (juillet) pour remercier Jules César d’avoir réformé le calendrier. Son successeur Auguste poursuit la réforme. Le sénat décide alors de nommer le 8e mois que l’on connait… Augustus (Août) et comme il ne comportait que 30 jours, on le mit à 31 afin de mettre César et Auguste sur un pied d’égalité ! Qui va s’en plaindre aujourd’hui ?
On s’est égaré mais l’anecdote était sympa…

En ce jour funeste où le 29 est mort, dans la série des anniversaires maudits, ayons aussi une pensée pour ceux nés un 24-25-26-31 décembre, 1er janvier, 1er mai-15 août (Férié + fait beau = y a plus personne en ville… ), 31 octobre (y a autre chose à fêter), 1er novembre ( journée des morts, sortie cimetière ).

Pensons aussi à tous ceux qui portent en guise de prénom, le saint du jour de leur anniversaire  : Épiphanie, Con. S. Paul, Chandeleur, Lourdes, Félicitée, Mardi gras, Annonciation, Rameaux, Jour du Souv., Cath. Si, Victoire 1945, Visitation, Fête nat.,  Transfiguration,  Assomption, Fiacre, Nativité N.-D., Bienvenue, Défunt, Christ Roi, Avent, Innocents…  mmmhhh, bonne chance !

Et quel est le saint fêté le 29 février ?
Saint éphémère !
Non raté.

C’est Auguste qui s’y colle…

 

Partages
5 commentaires
0

Tu aimeras aussi...

5 commentaires

Brice 'Panou ACHAUME 29 février 2012 - 13 h 41 min

Je suis né un 15 août, et j’approuve la référence qui est faite à ma date d’anniversaire.

Mais bon, au moins il fait toujours beau et chaud o/

P.S.: article intéressant, au passage ;]

Répondre
Brice 'Panou ACHAUME 29 février 2012 - 13 h 41 min

Je suis né un 15 août, et j’approuve la référence qui est faite à ma date d’anniversaire.

Mais bon, au moins il fait toujours beau et chaud o/

P.S.: article intéressant, au passage ;]

Répondre
Glose 1 mars 2012 - 14 h 50 min

Ah le 15 août… Pas facile mais cette date sent le soleil et évoque le farniente:) 

Et… Merci !

Répondre
Sheily Parisienne 28 février 2014 - 15 h 06 min

Très chouette billet, en effet !

Répondre
glose 3 mars 2014 - 13 h 26 min

Merci ma belle 🙂

Répondre

Laisser un commentaire