Accueil » 5 plages et balades dépaysantes proches de Paris à faire absolument

5 plages et balades dépaysantes proches de Paris à faire absolument

by Glose

Les beaux jours, la limite des 10 kilomètres levée, les terrasses des restaurants et bars accessibles le 19 mai… l’appel du grand large n’a jamais résonné aussi fort suite à une année anxiogène.
Mais où aller le temps d’un week-end en bord de mer – en voiture ou en train – à moins de 3 heures aller ? Si la Normandie sonne comme une évidence, allons aussi du côté de la Somme pour plus de dépaysement.
Voici 5 destinations par thème à proximité de la capitale pour recharger ses batteries et prendre un grand bol d’air pour profiter enfin de ses week-ends autrement qu’entre 4 murs…
Séjour chic, nature, romantique, tourisme de mémoire ou promenade architecturale, à vous de choisir !

 

(Si le port du masque n’est pas obligatoire sur les plages, le respect des gestes barrières et de la distanciation physique est fortement recommandé.)

 

 

 

Le tryptique chic : Deauville-Trouville-Honfleur  (200 km)

 

Deauville, la plus célèbre et mythique des stations balnéaires de la côte Normande et aussi la plus bling bling avec ses palaces, son hippodrome et son casino. Considérée pour certains comme le XXIe arrondissement de Paris, des grands bijoutiers et enseignes de luxe s’y sont installés. Sur la célèbre promenade de Deauville longeant le front de mer, chaque cabine porte le nom d’une star ayant participé au Festival du cinéma américain de Deauville. Si vous voulez jouer au m’as-tu-vu ou « Chabada chabada…«  sur une plage de plus de 2 km reconnaissable entre mille par ses parasols multicolores, vous êtes au bon endroit. De l’autre côté de la rive, le village de pêcheurs Trouville-sur-Mer tranche avec l’ambiance plus superficielle de sa voisine. La plage y est plus petite et familiale mais bordée de magnifiques villas normandes comme la villa Montebello. Plus authentique, plus bobo, c’est la ville des peintres, des artistes et des écrivains. Marguerite Duras séjourna un long moment à l’ancien hôtel des Roches noires tout comme Proust. Qui est la plus snob des deux au final ? À vous de choisir votre team
Le dimanche (ou samedi), à vingt minutes en voiture, direction Honfleur la touristique pour admirer le petit port pittoresque, les Maisons Satie et flâner sur la plage du Butin.

►EN TRAIN : Paris-Deauville ou Paris-Trouville,  2h05 (direct) / Paris-Honfleur : 2h05 (jusqu’à Deauville-Trouville, puis correspondance pour Honfleur par Bus)
►EN VOITURE : Paris-Deauville : 2h27,  Paris-Trouville: 2h29, Paris-Honfleur : 2h23

 

 

Romantique : les falaises d’Etretat (216 km)

 

Perle de la côte d’Albâtre, Etretat jouit d’un paysage idyllique époustouflant et d’une aura mystique. Ses gigantesques falaises de calcaire baignant dans la mer sont photogéniques à souhait. Une des plus belles cartes postale de la Normandie. Après avoir découvert le charmant village, jouer au casino et bronzer sur une plage de gros galets inconfortables,  il ne vous reste plus que de grimper sur les falaises pour admirer l’Aiguille et l’Arche. Si ces 2 vestiges vous fascinent, vous pouvez découvrir les grottes à l’intérieur même des falaises à marée basse, et louer un paddle ou un bateau pour mieux apprécier la beauté du paysage depuis la mer. Ne manquez pas de vous balader dans l’arrière-pays verdoyant…

►EN TRAIN : Paris-le Havre (ou Fécamp) + bus : 3h50
►EN VOITURE : Paris-Etretat : 2h36

(Public Co de Pixabay)

 

 

Historique : Les plages du débarquement (289 km)

 

Visiter les plages du débarquement et ses sites emblématiques en Normandie est ce qu’on appelle du tourisme de mémoire. Moins connues des français, ces plages attirent 60-70 % de visiteurs étrangers. Vous pouvez les découvrir en une journée accompagné d’un guide : le fondateur de l’association D-Day Academy, Jean-Pierre Benamou. Transportés dans des véhicules de guerre construits à cette période, vous visiterez les principaux lieux de bataille tout en écoutant les anecdotes sur le débarquement. À Omaha Beach, le silence s’impose face aux 3 belles sculptures monumentales intitulées « LES BRAVES » et « Debout la liberté » encadrée par « Les ailes de l’espoir », le tout sculptées par Anilore BANON.  Et pour rendre un hommage à ces soldats disparus en mer, une petite croix en bois ornée d’un coquelicot est planté dans le sable. Si vous êtes un passionné et souhaitez découvrir les 5 plages (Sword Beach, Juno Beach  Gold Beach, Omaha Beach et Utah Beach), il faudra séjourner plus longtemps…

►EN TRAIN : Paris-Bayeux : 2h19 (+ bus amenant aux différentes plages)
EN VOITURE : Paris-Bayeux : 2h48

(Par Glose)

 

Décor Belle Époque : Mers-les-Bains (240 km)

 

Voyager dans le temps en vous plongeant dans l’ambiance Belle Époque et celui des premiers bains de mer lancée dès 1860 dans la station balnéaire de Mers. Les magnifiques et anciennes villas du XIXe siècle dressées le long du front de mer vous éblouiront par leurs façades colorées, les bow windows et le luxe affiché. Ils sont le reflet d’un art de vivre, celui des notables de Paris qui voulaient profiter des vertus thérapeutiques des bains de mer. Ce foisonnement architectural, sous influence anglo-normandes et flamandes, a été classé « Site Patrimonial Remarquable ». D’ailleurs, une promenade architecturale est proposée sous la forme d’un parcours de plaques en lave en partenariat avec l’association des Propriétaires (APRIM). Pour parfaire ce décor de théâtre, chaque année, près de 600 cabines de plage blanches investissent la plage.
Côté plage, si les gros galets à marée haute peuvent décourager de poser sa serviette, vous ne serez pas contre une balade le long du littoral magnifiée par la ligne de hautes falaises de craie…

►EN TRAIN : Paris- Abbeville  + bus  : 3h36 ou Paris-Le Tréport ou Paris- Beauvais : 3h56
EN VOITURE : Paris-Mers-les-Bains : 2h33

(Photo de merslesbains.fr)

 

 

Méconnue et sauvage : La Pointe du Hourdel (231 km)

 

Longtemps dénigrée par le tourisme, la côte picarde voit affluer des visiteurs en quête d’une nature sauvage et authentique. Un engouement dû à la variété des paysages et de la Baie de Somme classée dans le club des plus belles baies du monde. Labelisée Grand Site de France depuis 2011, ce titre oblige à préserver le patrimoine historique et culturel, les sites classés du Marquenterre et du Hourdel. Au sud de la Baie de Somme, ce dernier évoque le bout du monde, traversé par des dunes coiffée d’oyats. Le port de pêche du Hourdel est accessible par une piste cyclable, spot incontournable pour observer la colonie de phoques impassibles et alanguis sur le sable. La région bénéficie de 14 km de littoral soit l’endroit idéal pour les randonnées.
Voyageurs en quête de calme, de marche et de plénitude, vous savez quel choix faire…

►EN TRAIN : Paris- Noyelles sur mer + taxi : 1h58
EN VOITURE : Paris-La Pointe du Hourdel : 2h26

(Image par Noutch de Pixabay )

 

 

 


► « En collaboration avec Hotels.com, mais toutes les opinions sont les miennes »
► Photo de Une : Glose

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire