Accueil Paris par arrondissementParis 16e Paris 16e sud : le charmant village d’Auteuil

Paris 16e sud : le charmant village d’Auteuil

by Glose
Paris 16e sud : le charmant village d’Auteuil

Été 2016.
Suite à une promenade sans saveur dans le 16e Nord, pas découragée, je voulais poursuivre ma découverte de cet arrondissement de Paris, côté sud, de la porte de Saint-Cloud à Jasmin, en suivant l’un des circuits proposés par l’auteur du livre « Promenade dans les villages de Paris, 16 itinéraires de charme».
Autant je me suis ennuyée dans le nord, autant je me suis fait plaisir dans le sud. Architecture variée, parfois grandiose, parfois charmante au style cottage ou médiévale, accueillant des villas aux airs de maison de campagne, Auteuil était autrefois un faubourg de Paris, où les célébrités de l’époque se faisaient construire de belles propriétés.

Des habitants attentifs qui me demandaient si j’avais perdu mon chemin, une vieille dame venant me raconter l’histoire d’un bâtiment qui m’intéressait, ajoutés à des anecdotes historiques, cette promenade fut plaisante et intéressante.
Sur ce parcours, j’ai fait pas mal de découvertes non mentionnées dans le livre comme le 40 quai Louis Blériot, un immeuble art déco « pailleté », la plaque de rue au style « gothique » de la rue Agar, être sur la voie Georges Pompidou pour regarder les embarcations sur la seine et contempler l’horizon comme une vraie bouffe d’air.
La rue Jean de la Fontaine regorge de bâtiments dit « classés » : le « hameau Béranger » construit par l’architecte Hector Guimard, l’hôtel Mezzara, la Fondation d’Auteuil, etc.
Ayant habité la rue Le Marois à 20 ans, ce fut aussi une promenade nostalgique, un retour sur certains lieux que j’ai fréquentés.

Je vous laisse découvrir cette balade enchantée en photos…

 

○ Le village d’Auteuil ○


Avant l’annexion de 1860 qui les rattachées à Paris, les communes de Charonne, Passy, Montmartre, Vaugirard et leurs voisines étaient indépendantes et possédaient leur identité propre.
Haut lieu de villégiature, une douzaine de vastes propriétés aristocratiques se sont implantées dans le hameau rural d’Auteuil entre les 17e et 18e siècle. Il n’en reste plus grand chose à partir de 1830 : les nobles furent rejoints dans leur campagne par les bourgeois et les artistes qui louèrent des demeures plus modestes et en série.
L’hiver, les villageois s’activaient entre les vignes et labouraient les terres. Au printemps, les notables parisiens revenaient.
Si l’annexion de 1860 créa une perte d’identité de sorte qu’on a tendance à placer Auteuil et Passy dans un « même panier », Auteuil a su mieux conserver son côté village sur quelques portions de rue.

 

paris-16-auteuil-01

Porte de Saint-Cloud. Au Moyen-âge, à la place des deux fontaines sculptées par Paul Landowski, se balançaient les dépouilles d’individus pendus par une justice expéditive. Ici même ont été enterrées vivantes deux femmes coupables de menus larcins en 1295 et 1302.
Ça fait froid dans le dos d’imaginer ces pendus ici même…

 

paris-sud-auteuil-01

Le cimetière d’Auteuil 

paris-sud-auteuil-04

paris-sud-auteuil-06

Villa Dietz-Monin

Villa Dietz-Monin

Villa Claude-Lorrain

Villa Claude-Lorrain

Villa Meyer

Villa Meyer…  À la fin du 19e siècle, toutes ces maisonnettes logeaient  des ouvriers

paris-sud-auteuil-13 paris-sud-auteuil-15

Laboratoire aérodynamique Eiffel

Laboratoire aérodynamique Eiffel : ce modeste hangar fut le témoin des balbutiements de l’aéronautique. Le lieu se visite à l’occasion de la fête de la Science ou des journées du patrimoine  

la rue Boileau, Paris

On continue la balade dans la rue Boileau qui n’a pas perdu son charme villageois…

la rue Boileau, Paris Entrée du hameau Boileau, Paris

Entrée du Hameau Boileau site classé et difficile d’y entrer à moins de connaître un résident. Il abrite des hôtels particuliers évoquant une maison hollandaise, un chalet suisse, un cottage normand, un palais arabe, un manoir gothique…

paris-sud-auteuil-11

Toujours la rue Boileau…

paris-sud-auteuil-12

paris-sud-auteuil-17 paris-sud-auteuil-18 paris-sud-auteuil-20

Parc caché du 37 rue Boileau, vu par un trou de la palissade au 11 rue Molitor

 paris-sud-auteuil-21

Rue Molitor

paris-sud-auteuil-25

Un petit street art s’est glissé…

paris-sud-auteuil-22

5 Rue Donizetti

paris-sud-auteuil-villa-montmorency-23

Entrée de la célèbre villa Montmorency : la villa constituée d’une cinquantaine de maisons séparées par des allées (avec une place centrale comprenant une fontaine) fut bâtie en 1860 d’après les plans de l’architecte Théodore Charpentier2. Voir une vue aérienne de la villa

paris-sud-auteuil-31 paris-sud-auteuil-32

3, rue Girodet : sur la devanture de la teinturerie, une réclame calligraphiée à l’ancienne désuète à souhait

paris-sud-auteuil-33

20 rue Poussin

paris-sud-auteuil-35

« Mouton Blanc » 40 rue d’Auteuil : Boileau, Molière, Lafontaine et Racine aimaient s’attabler à l’auberge du Mouton-Blanc. Pendant la durée de ces réunions, cette académie composait le verre à la main des œuvres qui connurent plus tard un grand succès.

paris-sud-auteuil-36

Entre la place Jean-Lorrain et l’église d’Auteuil, la rue d’Auteuil – grand-rue du village – a gardé quasi intacte sa physionomie du 18e s.

paris-sud-auteuil-28

Entrée du lycée Jean-Baptiste Say

paris-sud-auteuil-29

paris-sud-auteuil-lycee-jb-say-30  paris-sud-auteuil-37 paris-sud-auteuil-40

Olympe de Gouges vécut au n’°4 de la rue du Buis avant la Révolution. Ce fut dans cette maison que 6 hommes armés de piques vinrent l’arrêter un soir de 1793 après l’envoi dune lettre à Robespierre, où elle lui proposait de se jeter dans la Seine avec elle. Condamnée par le tribunal révolutionnaire, elle finit sur l’échafaud

paris-sud-auteuil-41

Blason de la Ville de Paris, apposé sur l’église,  auréolé d’étoiles au lieu des traditionnelles fleurs de Lys

paris-sud-auteuil-42 paris-sud-auteuil-43 paris-sud-auteuil-44

paris-sud-auteuil-47

Il faut oublier le quai Louis Blériot et imaginez le chemin de halage qui longeait le fleuve de ce côté de la rive au 17e s. Une double bénédiction pour les riverains : les marchandises arrivaient à leur porte et la présence du câble de halage interdisait toute construction entre leur villa et le fleuve. En 1829, ces « batobus » avant l’heure furent remplacés par des bateaux à vapeur.

    paris-sud-auteuil-49

paris-sud-auteuil-46

paris-sud-auteuil-51

J’ADORE !  Cet immeuble « Art Déco » situé au 40 quai Louis Blériot à l’angle de la rue Degas à Paris. Il a été réalisé par les architectes Marteroy et Bonnel en 1932. Ses mosaïques originales sont signées Philippe et Georges Mazzioli.

paris-sud-auteuil-52

l'hôtel Mezzara, Paris 16e

Avant de s’appeler rue de la Fontaine, cette rue se nommait chemin de la Fontaine car il servait de lit à un ruisseau qui débordait facilement et ne fut canalisé qu’en 1766. Ici l’hôtel Mezzara.

paris-sud-auteuil-54La Fondation d’Auteuil : un soir de l’hiver 1865, l’abbé Louis Roussel recueillit un jeune vagabond qui fouillait dans une poubelle. Il acheta par la suite au 40 rue Jean de La Fontaine une masure délabrée pour y installer « ses enfants ». Les nourrir et les enseigner le catéchisme ne suffisait pas, il devait aussi leur apprendre un métier. Il créa donc des ateliers : mécanique, menuisière, plomberie, relieur, imprimerie…  c’est ce dernier qui fit la célébrité de l’institution car les bonnes familles prirent l’habitude d’y passer commande pour leurs faire-part. Aujourd’hui, la fondation est devenue une boutique de fripes alimentées par les dons.

paris-sud-auteuil-56 paris-sud-auteuil-57

paris-sud-auteuil-58

Toujours rue Jean de la Fontaine…

paris-sud-auteuil-59 paris-sud-auteuil-60

paris-sud-auteuil-61

11 bis, avenue Léopold II

Entrée Le hameau Béranger

Le hameau Béranger, 18 rue Jean de la Fontaine

paris-sud-auteuil-69 Porte du Castel Béranger, Paris 16e

Le Castel Béranger, construit entre1895 et 1898 par l’architecte Hector Guimard, l’immeuble fut primé 1er au concours de façades de la ville de Paris en 1898 et classé monument historique le 31 juillet 1992.

  Porte du Castel Béranger, Paris 16e

Entrée du Castel Béranger, Paris 16e

Plaque de la rue Agar

La plaque de la rue Agar…

paris-sud-auteuil-66

Bâtiments remarquables : numéro 8 et 10 . Ces deux immeubles sont de 1911 et signés par l’architecte Hector Guimard. Ces immeubles présentent notamment des appuis de fenêtres et balcon en fer forgé typiques du style Guimard.

  paris-sud-auteuil-64  paris-sud-auteuil-73

La porte du 5 rue de l’Assomption

paris-sud-auteuil-74

4 rue de l’Assomption

paris-sud-auteuil-75

14 rue de l’Assomption

paris-sud-auteuil-76 paris-sud-auteuil-77

Avenue Adrien Hebrard

paris-sud-auteuil-78

Ma promenade à Auteuil s’acheve sur la place Rodin…
Prochain Rendez-vous ?!
Tout dépendra de mon temps et de mon humeur, l’été des balades étant terminé à présent…

 

Partages
4 commentaires
2

Tu aimeras aussi...

4 commentaires

Sheily Parisienne 10 octobre 2016 - 22 h 31 min

Merci pour cette très jolie balade. Moi qui pensais avoir écumé le quartier, j’ai fait des découvertes en te lisant !

Répondre
glose 12 octobre 2016 - 12 h 25 min

Super ! ça fait plaisir venant d’une parisienne qui connait tous les secrets de Paris ! 😛

Répondre
André Breton 24 février 2017 - 11 h 36 min

Merci pour ce beau reportage, avec de bons choix et des découvertes, qui donne une idée fidèle du charme varié, et parfois joliment suranné, de ce ravissant quartier.

Répondre
glose 27 février 2017 - 10 h 02 min

Merci pour votre commentaire, il me fait très plaisir 🙂

Répondre

Laisser un commentaire