Accueil Paris par arrondissementParis 16e Soirée Ruban Rose 2014 au Palais Chaillot (Paris 16e)

Soirée Ruban Rose 2014 au Palais Chaillot (Paris 16e)

by Glose
Soirée Ruban Rose 2014 au Palais Chaillot (Paris 16e)

Touchée par la 3e édition du concours photos Pink Ribbon Award 2014…

octobre-rose02

Grand Prix du Pink Ribbon Award : Estelle Duchesne

Vivre la nuit. Une des raisons pour laquelle j’ai élu domicile à Paris. Pas la nuit verveine où tous les chats sont gris mais au contraire celle qui te booste, te délivre de bonnes sensations, shake ton booty, t’apporte ton shot de strass et paillettes, qui te donne le smile le lendemain au bureau avec la sensation illusoire de t’être affranchi des règles, du monotone et de l’aliénant « métro boulot dodo« . Et si en prime, tu côtoies des stars, c’est tout bonus, quasi jackpot. Bref savourer religieusement le « Il est 5h Paris s’éveille ». Et j’ai toujours pas sommeil. Une nuit en opposition radicale avec la vie diurne et ordinaire. Sans cette promesse de l’exception, cette facette frivole et futile, Paris ne serait pas tout à fait mon Paris à moi.
Alors des événements comme la soirée Ruban Rose organisée par Estée Lauder où le champagne coule à flot, dans un site d’exception au Palais Chaillot avec vue sur la tour Eiffel, entourée de célébrités du grand et petit écran, c’est… voilà quoi ! Une soirée garnie en stars avec les yeux plein les étoiles.

Seulement, au lieu de profiter du divin fluide*, du banquet, de partir à la chasse aux personnalités (Julie Depardieu, Marie Gillain, Pauline Delpech, Christina Cordula, Axelle Lafont, Julie Gayet, etc.), j’étais ailleurs, les yeux dans le vague, flottant quelque part entre la magnifique Tour Eiffel revêtue d’un virtuel drap rose, les invités et surtout l’expo photo. Toute cette joie, ces festivités autour d’un sujet grave illustré par des clichés poignants. Parfois je suis binaire. C’est blanc ou noir. Et les images éparpillées par-ci et là m’ont touchée voire peut être un peu plombée. J’ai réalisé en regardant les photos de ces femmes atteintes du cancer et en lisant les légendes combien j’avais de la chance de ne pas être touchée par la maladie. Mes petites lamentations sur ma vie étaient bien dérisoires face à cette lutte quotidienne des femmes qui se battent pour survivre ou retrouver une dignité sur un corps mutilé, bref leur féminité.
L’alcool m’aurait bien aidé à saisir l’instant festif palpable tout autour de moi et de sortir du palais pour capturer la photo finale regroupant toutes les stars mobilisées contre le cancer du sein poussant le bouton pour relooker la tour Eiffel de rose. J’ai raté ça. Moi qui aime ça. Moi aussi j’aurais voulu poser avec Chantal Thomass, Christina ou encore Julie. Mais c’est ça d’avoir le cœur ailleurs. Tout ça nous parait bien futile…
Dommage… trop sensible, je suis.
L’année prochaine, peut être, je serais plus aguerrie…

 

 * Si pour la France entière, Octobre signifie lutte contre le cancer,  pour moi c’est lutte contre le gluten et l’’alcool, no-glu et no champ

 

 Plus d’informations :

Association « Le cancer du sein Parlons-En : Octobre rose, pour soutenir le dépistage précoce et la lutte contre le cancer du sein

Pink Ribbon Award 2014

Soirée Ruban Rose 2014, au Palais Chaillot le 7 octobre 2014 à Paris

octobre-rose06

octobre-rose01

Claire Chazal

octobre-rose02

Christina Cordula, Henk van der Mark, Président d’Estée Lauder, Chantal Thomass 

octobre-rose03

octobre-rose04

octobre-rose21

octobre-rose05

octobre-rose07

octobre-rose08

octobre-rose09

 

ESTÉE LAUDER PINK RIBBON PHOTO AWARD 2014

En hommage à Mrs Evelyn Lauder, décédée le 12 novembre 2011, et à l’occasion des 20 ans du Ruban Rose conçu par Mrs Evelyn Lauder, Estée Lauder, membre fondateur de l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » (avec Marie Claire), a lancé en 2012 la première édition d’un grand concours photo ouvert à tous : photographes professionnels ou amateurs, étudiants en écoles de photographie, d’art… Un concours photo peut aussi être un engagement humain et solidaire ! La troisième édition du concours était placée en 2014 sous le thème Pink Energy. PLus de 200 participations pour contribuer artistiquement à la campagne d’Octobre Rose de sensibilisation au dépistage précoce du cancer du sein !

Trois Prix du Jury + un Prix du Public RTL ont décernés lors de la soirée de lancement du Mois d’Octobre Rose 2014, au Palais de Chaillot

Grand Prix : Estelle Duchesne
Prix Accessits : Tony Bélénus – Olivier Le Comte
Prix du Public RTL : Laëtitia Fromentin

Voir toutes les photos finalistes sur Pink Ribbon Award

octobre-rose10

Sonia Chamelton

octobre-rose11

Jean-Claude Sanchez
Marina Rey, une amie peintre a découvert ce concours. Touchée par un cancer du sein et une mastectomie, c’était l’occasion de témoigner. Marina m’a proposé de réaliser une photo en me laissant carte blanche. j’ia choisi une msie en scène autour de la peinture, son métier, avec la complicité d’un de mes modèles, Emmanuelle Marti, danseuse classique qui a accepté de poser avec beaucoup d’enthousiasme pour cette cause. Deux temps pour ce cliché : une première image que Marina a peint et puis réunion de tout ce petit monde pour le cliché final. Une séance où la bonne humeur était de mise !
Marseille (13)

octobre-rose12

Audrey Buisson : Elle n’y a pas survécu, au cancer du sein. Ma mère, le centre de mon monde, de ma vie. Aujourd’hui et dans les années à venir, j’irais comme toutes les autres femmes me battre contre lui. Alors je prendrais mon courage à deux mains, je gagnerai, je vivrai. (le Mans 72)

octobre-rose03-une

Olivier le Comte
Léna, ma modèle est à l’initiative de ce projet. Un maquillage pour habiller ce qu’elle appelle son « non-sein » et dire la force que lui donne sa famille dans son combat contre la maladie. Sylvaine, tatoueuse, impliquée et complice, réalise le maquillage. Une très belle rencontre, de celles qui unissent les hommes et les femmes autour de grandes causes.
léna livre ces mots : »Laurent,Axel,Adrien,VIncent, CApucine, Candice, JOhanna et LEna -LAVICAJOLE -est le symbole de ma famille et de notre force. »
Plourin (29)

octobre-rose26

Emeline Lefebvre
Mimi, dans cette épreuve tu m’as sollicitée pour transmettre avec toi, un petit quelque chose de ce moment de ta vie. Avec tout mon soutien, mon amitié et mon amour pour la vie, j’ai choisi de te représenter à nue et de t’associer à ma fleur préférée, la rose. Pour tout ce qu’elles symbolisent, mes roses sont ici de la couleur de ton nom.
Mia Rosa, Reine des fleurs. Avec elles, tu retrouves la joie et le bonheur. Comme elles, tu nous offres ta grâce et ta gentillesse. Parleur douceur veloutée et leurs pétales si fragiles, tu te régénères à leur toucher. Telle la rose rose, tu nous honores de ta fraîcheur et de ta féminité. Par leur électrisante beauté, tu t’épanouis avec élégance et gaieté. telle la rose, tu nous rappelles la fragilité de la vie humaine. Ainsi, Mia Rosa, reine des fleurs, « Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain, cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie. » Pierre Ronsard
Montreuil (93)

octobre-rose15

Domino
Après sa danse, la ballerine prend le temps de vivre cet instant. A ce moment, elle sait. Elel sait qu’elle a enfin vaincu la maladie. Dans la plus grande sérénité, elle laisse cheminer sur elle la pluie, source d’énergie et de vie. Elle peut sentir chacune des gouttes qui parcourent son corps, chacun de ses souffles, chacune des pulsations qui résonnent en elle. De nouveau, son corps lui appartient. L’énergie vitale la transcende.

Levallois-Perret (92)

octobre-rose16

Noël Poulain
Ce jour-là, Christine me contacte. Elle a besoin d’un photographe. Elle me parle de la terrible maladie qui l’affecte et dans le cadre d’une « photothérapie », elle fait appel à moi. Son sourire éclatant, sa joie de vivre…
Malgré tout,la vie continue. Au final, c’est moi, Christine, qui te remercie de m’avoir transmis ta bonne humeur et ta belle énergie !
Fontenilles (31)

octobre-rose04-une

Sonia Jegou

octobre-rose20

Marina Dumas

octobre-rose01

Estelle Duchesne
Clara, 5 ans et demi. Carine 40 ans.
Clara est une enfant plein d’énergie, qui peine souvent à la canaliser dans son petit corps. Cela s’est accentué depuis qu’on a diagnostiqué un cancer du sein à sa maman. Le jour de la prise de vue, nous avons demandé à Clara de se concentrer pour transmettre tout son amour et surtout toute son énergie à a sa maman. Forte et douce, la petite main sur le sein malade. Déterminé, le regard tourné vers la guérison. malgré les moments de découragements que rencontre cette maman affaiblie par la chimiothérapie, elle sait qu’elle peut aussi puiser sa force dans l’amour qu’elle partage avec ses enfants.
Nantes (44)

 

octobre-rose05-une

 La Tour Eiffel en rose… sacré tableau…

Partages

Tu aimeras aussi...

1 comment

cyberyoyo 17 octobre 2014 - 17 h 46 min

Très bel article, rempli d’humanité. Oui à la frivolité, oui à la futilité, oui à l’utilité et oui oui oui à la sensibilité 😉

Répondre

Laisser un commentaire