Accueil Mon journal[En]Joy Quand Facebook m’emmerde…

Quand Facebook m’emmerde…

by Glose

Joy-taciturne

Il y a des jours où tu regrettes que Mark Zuckerberg se soit fait larguer pour ensuite se taper du code qui s’est transformé en trombinoscope virtuel géant…

À une époque pas si lointaine, tu fréquentais des amis qui entre eux, ne se connaissaient pas forcément. Tu aimais bien avoir ton jardin secret, partager des moments avec untel mais, SANS untel. Car comme tout être humain, quand tu aimes une personne, tu es un poil possessif. Facebook, lui, a abattu les barrières que tu dressais. Ainsi, n’importe lequel de tes amis peut être ami avec l’un de tes amis. Et comme leur point commun, c’est toi, qu’est-ce qu’ils font ? Ils parlent de toi. YEAH ! Et comme un jour tu as eu le malheur de te confier en déblatérant contre un « ami », ce dernier finira par le savoir, vu qu’ils finissent tous par être amis entre eux grâce à la suggestion d’amis de FCBK ou encore en envoyant une friend request à ton ami tagué sur une photo, et avec qui il a taxé une clope à une soirée. Parfois, il y a donc des amis que tu n’as pas du tout, mais alors pas du tout envie de voir amis. Les règles de bienséance sur Facebook, tu peux te les carrer au cul, faire une croix dessus.

Dans la liste des « amis » perturbateurs, je demande l’ « EX ». Au temps de l’amour, tes amis lui ont tous envoyé une invitation amicale. Cet élan d’amitié qui vient forcément du cœur est empli de générosité : ton petit ami s’est senti encore plus accepté, faisant désormais partie de ta vie virtuelle. Toi plus réservé, tu t’es abstenu. Et bingo, le jour de la rupture, si toi tu n’as aucun lien avec son entourage, lui pépère, peut mater tes interventions pertinentes « kikoolisées » sur le mur d’un ami. Et tu peux même voir que tes « amis » continuent à fréquenter « virtuellement » ton ex en squattant son mur, en likant toutes ses photos et poussent le vice jusqu’à les commenter : « Woooh, t’es trop BEAU ! « . La décence est une qualité qui s’est perdue sur les réseaux…
Le sexfriend n’est pas en reste. Du moins celui qui envoie des invitations à tes amis. Et comme ces derniers ne se posent pas trop de question, ils acceptent en disant « Ah, il connait untel, donc ok, je l’accepte« . Ainsi, même si tu as pris le soin de l’écarter de ta vie sociale (selon un commun accord), le PQR se paye le droit de grignoter ton espace privé. Une vraie plaie…
Il reste encore la famille ou pire encore les parents, hyper bien vu sur cette vidéo :

 

Et puis, il y en a qui se font pas chier, qui te demandent carrément de supprimer machin de ta liste, se permettant de mettre leur nez sur la composition de ton listing. C’est ton territoire, merde ! (Bon, j’avoue moi-même je l’ai fait…) .

Après, bien sûr tu as :
Les statuts qui gonflent (Les mystérieux dont tu piges que dalle, les géolocalisations de destinations de rêve avec photo à l’appui,  les annonces « météo », les stériles genre « j’ai mis un string à trous »)
Les personnes qui likent jamais tes updates, tes photos, qui commentent jamais, etc. Mais quand ils te voient, ils énumèrent de A à Z tes posts.  Tu pensais qu’ils ne les avaient pas vu ou qu’ils n’aimaient pas (C’est leur droit d’ailleurs), mais non, ils sont jaloux, te snobent sur le réseau, ont trop honte pour liker, ou encore n’assument pas. Si tout le monde agissait comme eux, FCBB serait déjà mort et enterré.
Les problèmes de verrouillage : t’as posté un album que ta famille, ex, ou amis de tes amis n’étaient pas censés voir. Mises au point douloureuse assurées…
– Tu te sens obligé de poster régulièrement : pour montrer que ta vie IRL est cool, augmenter ton « klout », pour ne pas qu’on t’oublie… Ben oui snif. La vie virtuelle vaut autant que la réelle, today
– La liste est loin d’être exhaustive…
– J’oubliais… les statuts politiques

 

Lynchage party

Mais surtout, une chose m’a terriblement écœurée et mise hors de moi ces derniers temps sur Facebooki : les commentaires sur la campagne présidentielle. Ce fut un grand moment de démocratie et de respect, un gigantesque et long lâcher de noms d’oiseaux où pas mal de « penseurs » et « néo-experts » se sont étripés et insultés. L’homme dans ce qu’il a de plus primaire, j’ai vu (pire que la cour de récré donc). FCBK fut le terrain de diatribes nauséabondes, où même des propos racistes ont fusé. Que mes amis facebookers se moquent des candidats passent, ça fait partie de la culture web de loler et de détourner. Mais se déchirer…
Si un isoloir est prévu dans les bureaux de vote, c’est le défouloir qui a fait office sur FCBK. Les personnes qui ne partagent pas les mêmes opinions (plus particulièrement les défenseurs de Sarkozy) ont eu tendance à traiter les autres de crétins, de veaux, de connards, de personnes stupides et incultes qui font régresser le sort de la France, prédisant aussi la guerre civile, le communisme (confondant manifestement le rouge et le rose, comme d’autres le bleu avec la couleur marine). Bref, le front stalinien est en marche et bientôt on interpellera ses camarades par un :
– « Viens me rejoindre dans mon kolkhoze ! « .
Mais si les partisans de Hollande sont si abrutis et illettrés, comment se fait-il que tous ces intellectuels votent pour lui ? (Voir la liste des principaux signataires sur les Inrocks). Alors, je ne sais pas… si c’est moi qui ait la crème des crèmes de l’électorat de droite, mais j’ai été servie question insultes en tout genre. Pour l’argumentation intelligente, tu repasseras, ma cocotte…
Pour leur défense,  si eux insultent, les autres dénoncent publiquement… c’est pas glorieux du tout. (Lire :  Elle pleure la défaite de Sarkozy, les réseaux sociaux la lynchent)

Bref, j’ai bien regretté que Facebook ne soit pas resté un espace « neutre » et bon enfant où les caricatures amusantes des candidats ne soient pas plus largement postées que les commentaires injurieux, même si je vois à présent certaines personnes sous un autre angle, ou alors tout simplement leur vrai visage…

Va y avoir de l’ « unfriend » dans l’air, my friend

Partages
11 commentaires
0

Tu aimeras aussi...

11 commentaires

Tote 13 mai 2012 - 19 h 48 min

Pour le dernier point tu peux étendre ça à tous les réseaux sociaux. En fait dès que tu donnes le droit aux gens de s’exprimer sur internet tu peux être sûre que tu trouveras du meilleur comme du pire, mais surtout du pire. Sur internet les gens se lâchent, rassurés par la distance (bah oui il peut insulter qui il veut sans se faire taper dessus) ou par l’anonymat. Et c’est vrai que la notion de respect… Hum… Personnellement personne n’est parti dans les insultes et les déchirements dans mes « amis » facebook mais j’ai tout de même vu des choses que j’aurais préféré ne pas voir comme le mépris, la condescendance, le cynisme et l’ironie à l’extrême de certains. Qu’est-ce que c’est que cette manie de prendre quelqu’un qui ne vote pas comme toi comme quelqu’un d’inférieur ??? Enfin bref, le jour des élections et l’entre-deux tours je me suis désabonnée des publications de pas mal de monde. Depuis ils sont restés masqués de mon fil d’actualité. C’est leur punition.

Répondre
Glose 17 mai 2012 - 14 h 36 min

Complètement !

Mais le sujet ici était FCBK. Et puis… je trouve aussi que les « twittos » sont un peu plus fins que les « facebookers », le mépris était moindre
Facebook a dû en voir passer pas mal de désabonnements… tu n’es pas la seule à me le dire…

Répondre
Lapunaisedubistrot 14 mai 2012 - 14 h 53 min

Je suis arrivée ici totalement par hasard, mais sur FB, il n’y a pas des cases qui font qu’on choisi qui l’on a comme amis, et qui l’on voit ? Parce que dans mon cas, l’ex, il est ami avec mes amis, mais il n’a jamais accès à mon profil, ni directement ni par l’intermédiaire de qui que ce soit. Et inversement… Bon en même temps, on a deux enfants en commun, mais quand bien même…

Répondre
Glose 17 mai 2012 - 14 h 26 min

Si bien sûr qu’il y a des cases ! Que l’ex regarde mon profil ne me dérange pas, ce sont les interactions virtuelles avec mes amis qui m’avait gênée 😉

Répondre
Faispastasteph 15 mai 2012 - 17 h 51 min

Très agréable a lire ton post et aussi il met le doigt sur ce problème de réseaux sociaux et de la dépréciation que l’on a par rapport aux autres!
C’est pas simple en effet! Moi j’ai carrément supprimer mon compte perso comme ca plus de souci! il n’exite que mon blog sur fb!! et ca me va bien comme ça!

Répondre
Glose 17 mai 2012 - 14 h 21 min

Merci Faispastasteph !

Même si parfois FCBK me gonfle, j’avoue que j’aime bien aussi…

Répondre
Dewoitine 16 mai 2012 - 23 h 21 min

Perso, je me suis fête lynchée par ce que j’ai critiqué l’avion d’hollande… J’ai été traité de facho par les gauchistes. oui, cela marche dans l’autre sens, sauf que je ne vote pas à droite. 

Répondre
Glose 17 mai 2012 - 14 h 17 min

Y a des cons partout…

Après, ils sont concentrés de manière différente selon l’entourage de chacun 🙂

Répondre
Maman Magic 17 mai 2012 - 11 h 23 min

Pour la question des amis qui deviennent amis entre eux, le problème se règle en configurant que ta liste d’amis soit seulement visible par toi. Comme çà, personne ne voit rien 😉

Répondre
Glose 17 mai 2012 - 14 h 15 min

C’est déjà le cas 😉

Mais comme indiqué dans le billet, c’est lors du taggage des photos que les personnes peuvent s’envoyer des friend request  🙂

Répondre
filamots 20 mai 2012 - 19 h 44 min

J’ai 61 ans, et je connais aussi ce monde virtuel impitoyable. Depuis lors j’ai tout verrouillé. Mes enfants et petits enfants sont avec moi mais sous des pseudos à la c** et tout contacts en mp. Le reste est incognito comme pour n’importe quel autre « ami ». Ensuite j’ai coché que « ami » le reste est verrouillé de chez « verrouillé ». Pas de « amis d’amis », c’est mortel comme tu l’énonces.

Un petit hors sujet, j’aimerais que mon avatar figure ici, comment faire ? Et pourtant je ne suis pas ignare en informatique lol  ….Bingo j’ai essayé et j’ai trouvé. Comme quoi c’était tout bête, j’avais qu’à aller chercher mon avatar là où il se trouve. Pas mal comme résultat ici 🙂

Répondre

Laisser un commentaire