Accueil Région Sélection de belles adresses pour un week-end à la Clusaz

Sélection de belles adresses pour un week-end à la Clusaz

by Glose
Sélection de belles adresses pour un week-end à la Clusaz

La Clusaz, une destination authentique chic et sportive, bien plus qu’une station de ski. La Clusaz concilie les atouts d’un vrai village et les qualités d’une station moderne. Un petit « Megève »…

Village de montagne de Haute-Savoie depuis le 18e siècle, la Clusaz est l’une des stations les plus prisées des Alpes pour ses sports d’hiver. Son domaine skiable rassemble 5 massifs représentant plus de 125 km de pistes à 2600  mètres d’altitude dans la chaîne des Aravis. Au point d’être aussi le paradis du free-ride, le bastion du freestyle qui a vu naître de grands champions : Guy Périllat, Edgar Grospiron, Raphaëlle Monod, Régine Cavagnoud, Candide Thovex et j’en passe. Mais elle n’est pas que la station la plus étoilée, réserve aux mordus de glisse et grands sportifs qui ont soif de hors-piste, elle est aussi une destination week-end et art de vivre avec son lot de belles adresses : boutiques tendances, restaurants chics, bars festifs, spas d’exception, etc. Ce « petit Megève » discret a su préserver une vie locale et un patrimoine bien vivant : son centre semi-piétonnier rassemble de nombreux commerces et son architecture préservée. On peut venir à la Clusaz été comme hiver, sans skier ou pratiquer un sport d’été, et ne pas s’ennuyer une seconde…

Je vous propose un  week-end touristique axé sur la gastronomie, sorties, shopping spa et balade dans ce beau village des Aravis avec séjour dans un hôtel chic et décontracte !

 

○  ○

 —————- Le village de La Clusaz… ———————  

 

○  ○

 —————- Un weekend à la montagne… ———————  

 

    Vendredi soir

19h00 : Arrivée hôtel St-Alban
19h30 : apéro dans un bar + dîner

   Samedi

09h00 : shopping
12h00 : Déjeuner chez King Marcel
13h : shopping, ski ou balade
16h30 : Goûter au Chalet du Lac
18h00 : spa de l’hôtel soins+ pisicne
18h30 : Apéritif à la Scierie
20h00 : Dîner au Bistrot des 2 mules

    Dimanche

09h00 : Découverte du domaine skiable  : ski ou raquette
12h30 : Déjeuner au Chalet des Praz
14h15 : ski, musée « Le Hameau des Alpes« , ou balade au plateau des Confins
19h : Départ à  la Gare d’Annecy
23h : Arrivée à Paris Gare de Lyon

 

 

○ Informations ○


Idéalement situé entre Chamonix et Annecy, à 45 minutes de l’aéroport de Genève, 30 min d’Annecy et 150 km de Lyon, ce village de montagne dynamique a su préserver son authenticité tout en s’imposant comme une destination touristique à part entière, hiver comme été
Comment  aller à La Clusaz ?
: en train jusqu’à Annecy puis une navette vous emmène à la Clusaz. En avion : il est situé à 45 minutes de l’aéroport de Genève
Office du tourisme : https://www.laclusaz.com/
Où séjourner ?hôtel 4 étoiles, St-Alban Hotel & Spa, 195 Route de la Piscine, 74220 La Clusaz

Le prochain rendez-vous festif à ne pas manquer : la Full moon le vendredi 22 mars. On skie sous les étoiles et sur les pistes éclairées par le clair de Lune, au son des Djs et groupes de musique, sans oublier les show musicaux aux remontées mécaniques. De 21h à 1h du matin, bars et restaurants d’altitude de la Clusaz sont ouverts.

LES ADRESSES CITÉES

GASTRONOMIE
:  Maison Boudet (211 Route des Grandes Alpe), chocolaterie Morand (476 Route du Col des Aravis), pâtisserie Patrick Agnelet (179 Place de l’Église), Chez Valérie (2 Place de la Perrière)
SHOPPING : Cabane et Cie (déco, 1 Rue de l’Église), l’AppArt Galerie (déco, 374 route des grandes alpes ), Les claires Idées (artisanat,11 Place des Mouflets,) Le Drugstore (mode, 130 Route des Grandes Alpes), Yvette Perillat (mode,Place de l’Église)
RESTAURANTS : L’Ecuelle, (388 Route du Col des Aravis), King Marcel (16, rue de l’Église), Chalet des Praz (171 Chemin des Praz), Chalet du Lac (307 Chemin du Laythet)La calèche (55 Place de l’Église) Pizz’Avalanche (16 Place des MoufletsBistro les 2 Mules (180 Route de la Grallière), Sushi Fumi (396 route du col des Aravis)
BARS & CLUBS : Les Caves du Paccaly (10 passage du Vatican), La scierie (331 Route du Col des Aravis) Le Bachal (424, route du Col des Aravis), Discothèque l’Ecluse (30, rue de l’Ecluse)
EN PLUS : le Deep Nature Spa (850m² de spa, bassin de 160m² équipé de jets hydromassants d’un couloir de marche à contre courants, de geysers et cols de cygnes, Hôtel Le Chamois, 140 Route de la Grallière). Le Bowling ( le 1er de toute la vallée, + bornes arcardes, muti-jeu, flippers, billards, babyfoot, simulateur de conduite, 62 Route des Grandes Alpes). Escape Game (Au sommet de la Clusaz, votre groupe décide de regagner le village en télécabine. Alors que vous entrez dans la gare de l’OxygenExpress, une tempête approche… 364 Route des Grandes Alpes), le Hameau des Alpes (pour découvrir la richesse  du patrimoine montagnard, Route de la Patton)

——————————-    JOUR 1 ————————————-

○  ○

    Arrivée à la Clusaz, séjour à l’hôtel Saint-Alban

On séjourne au  St-Alban, un nouvel hôtel entièrement construit en bois, une première pour un hôtel de cette taille. Une magnifique adresse qui ravira les amateurs d’art-déco et conjugue art de vivre à la montagne et art de vivre à la française, tout en ayant des airs, dès la réception, de club privé anglais.  Pour les chambres, un souffle venu de Scandinavie n’est pas anodin à la déco. Tout l’hôtel, en dehors des fondations et du rez-de-chaussée, est fait de bois, des murs aux plafonds, jusqu’aux cages d’ascenseur et d’escalier, sans tomber dans le déjà vu « folklore montagnard » (que j’aime bien aussi). Pour en savoir plus : lire mon article : « Hotel St-Alban« .

St-Alban hôtel, la Clusaz

Le spa Nuxe au St-Alban hôtel

Pour prendre l’apéro : Les Caves du Paccaly, pub incontournable avec son ambiance chalet pour prendre un verre après le ski avec la Scierie, le Bachal et le restaurant gastronomique l’Ecuelle. Et pourquoi pas finir la soirée au club l’Écluse

Les Caves du Picadilly, La clusaz

——————————-  JOUR 2 ————————————-

○  ○

  Journée shopping, déjeuner chez King Marcel, goûter au Chalet du Lac, Apéro à la Scierie

De belles adresses se nichent dans ce village savoyard, autant gourmandes qu’artisanales que chic. Bien qu’il soit inconcevable de repartir sans son reblochon et du génépi, d’autres spécialités savoyardes sont à goûter dans des boutiques réputées : la charcuterie de l’excellente Maison Boudet, Fromage et charcuterie Chez Valérie, le chocolat chez chocolaterie Morand et la pâtisserie Patrick Agnelet médaillé d’argent dans la catégorie Pâtisserie Confiserie au championnat du monde des métiers à Dubaï– qui a même confectionné le  gâteau d’anniversaire des 40 ans d’Emmanuel Macron baptisé l’Elysée. (Ils ont aussi une boutique à Annecy)
J’ai été aussi surprise de découvrir deux jolies adresses de déco : Cabane et cie a une sélection proche de celle d’un magasin parisien comme le « Bon marché ». Ils ont aussi la boutique « Scène de vie » à Annecy. L‘AppArt Galerie présente ses collections de mobilier vintage des grands designers du 20ème siècle, de Corbusier à Stark, ainsi que des luminaires et objets décoratifs sur 2 étages. Plus abordable Le magasin Zig Zag propose pas mal de petits objets et déco plus « branchées ». Côté mode, Yvette Perillat est la référence à La Clusaz depuis 1959 en mode sportswear et vêtements de ski pour tous. Le tout nouveau Drugstore privilégie des marques impliquées dans le développement durable avec une sélection streetwear et propose des produits nomades/outdoor, insolites et décalés. Petit coup de cœur pour les bougies artisanales de la boutique Les claires idées. C’est bio, fait-main et moins cher qu’une bougie artisanale à Paris : 11,90 €. Et le gérant est adorable…

 

Chez Valérie, La clusaz

Le reblochon sous-vide enroulé dans du papier journal : meilleur mode de conservation pour éviter les odeurs de fromage dans le train…

Maison Boudet, La Clusaz

Patrick Agnelet, La clusaz

Chocolaterie Morand, la Clusaz

Zig Zag, La Clusaz

 

Cabane et Cie, La Clusaz Les Claires Idées, La Clusaz

AppART Galerie, La Clusaz

Le Cerf : un joli parement mural

Yvette Perillat, la Clusaz

 

 

 

 

 

Déjeuner rapide chez King Marcel, pour tous les fans de burgers Français qu’on ne présente plus ! L’intérieur est tapissé de bois du sol au plafond et rajoute au charme. Si vous cherchez des restos pas chers, entre 10 et 15 €, vous pouvez aussi vous attabler à la Calèche, Pizz’Avalanche (dont les pizzas sont excellentes) et Sushi Fumi (des sushis et makis classiques mais aussi des inédits comme le beaufort-noix-mythilles, chèvre-miel…)

Le Marcel Killy, hamburger au reblochon…

Sushi Fumi et Pizz’Avalanche

La calèche

Avant de goûter au Chalet du Lac – qui a plus de 350 ans – une petite balade s’impose au bord du lac des Confins pour atteindre l’établissement. Vous pouvez venir à pied, en voiture ou en ski hors piste. Un vrai petit ravissement, loin du village de la Clusaz. On se sent seul au monde et coupé de la ville. Le chalet quant à lui – avec son charme rustique, on s’y sent tellement bien qu’on a plus envie de repartir…
(ils font aussi déjeuner et dîner proposant une cuisine traditionnelle savoyarde, élaborée à base de produits du terroir)

Apéritif au « Lodge by la Scierie« .  Sa terrasse couverte et chauffée est l’une des places to be de la Clusaz. Ambiance cabane chic, déco branchée et lumineuse en parfaite opposition avec le Chalet du Lac, c’est l’endroit pour débuter la soirée ou faire la fête le week-end jusqu’à 2h du matin. Les cocktails sont inventifs, il n’y a qu’à voir le sex on the bath

 

Sex on the Bath…

La Scierie est aussi un restaurant… plus cosy !


Dans le bâtiment d’accueil de la résidence Odalys , se cache le restaurant « Bistrot des 2 mules » qui a ouvert mi-décembre.  L’entrée est un peu déroutante car nul ne s’attend à découvrir un bistronomique dans une résidence. La déco est simple, contemporaine, pas rustique, pas de chalet en bois contrairement aux adresses de la Clusaz. Et pourtant, la surprise explosera dans l’assiette lorsque les plats arriveront comme dans un défilé de mode : le dressage est créatif et la cuisine excellente. Une cuisine locale revisitée avec des plats aussi destinés aux végétariens. Le restaurant fait aussi épicerie fine. Une adresse confidentielle et cachée, un speakeasy mais version restaurant. (Le bistro est associé au Deep Nature Spa pour proposer 2 formules bien-être et gustative. Lunch & spa : repas du midi + 2heures d’accès au spa : 40 € ou breakfast & soa : petit dejuner continental + spa de 10h à 12h : 28€)

Produits de l’épicerie fine à emporter

Mise en bouche au saumon / Entrée : saumon dans les bois

Saint-Jacques rôties

Bonite en tataki, meringue pistache, shampoing de wasabi / Tarte tatin

 

 

 

——————————-  JOUR 3 ————————————-

 

○  ○

   Plateau de Beauregard,  déjeuner au Chalet des Praz

On découvre le domaine skiable sur le plateau de Beauregard. Ski, raquettes ou rando, vous avez le choix…
La beauté du paysage blanc, le soleil, la journée fut magnifique. Un grand bol d’air pour une journée de déconnexion totale…

 

 

12h30 : après le sport, le réconfort ! Déjeuner au Chalet des Praz sous un soleil splendide. Petit apéro en terrasse en musique au milieu des pistes. La cuisine est riche mais on en attend pas moins pour un restaurant de montagne. Même les poke bowl sont généreux et le visuel donne envie. Bref, une adresse sur les pistes à retenir.
Prendre un vin chaud à la cannelle face aux pistes : j’adore !

 

Vues sur les pistes en mangeant : y a pire comme vue….

Tartiflette (Gratin de pommes de terre, lard-fermier, reblochon,  crème épaisse et oignons moelleux) / Omble chevalier (fine purée de carottes au curcuma, vierge de graines aux groseilles

Vacherin du chalet et ses fruits rouges /  Onglet de bœuf

 

Et repartir à Paris.
Pour retrouver le côté festif de la Clusaz, on écoute  RadioMeuh, une webradio indépendante créée à La Clusaz par Philippe Thévenet 

Et ne pas oublier :

« On reblochonne et on se détend ! »

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire