Accueil Mon journal Problèmes d’humidité dans son appartement : que faire ? #2

Problèmes d’humidité dans son appartement : que faire ? #2

by Glose
Problèmes d’humidité dans son appartement : que faire ? #2

Retour d’expérience : mes recherches fastidieuses pour contrer l’humidité dans mon appartement…

 

Lorsque j’ai visité mon appartement, je n’ai pas vu le moindre trace d’humidité. Et pour cause. Je n’y connaissais rien…
Suite à mon premier papier sur « Mes problèmes d’humidité suite à mon aménagement » où je relate la découverte de moisissures, voici mon retour d’expérience sur les solutions après des semaines de recherche concernant cette tare…

 

 

LES SOURCES D’HUMIDITÉ


 

1/ PLUSIEURS SOURCES D’HUMIDITÉ À IDENTIFIER

1. REMONTÉE CAPILLAIRE
Si vous êtes confronté aux taches d’humidité au niveau du sol, on parle de remontée capillaire. Le sol absorbe l’eau du sol. (ceci concerne les maisons et les appartements en RDC).

2. INFILTRATION D’EAU
C’est lorsque l’eau de pluie pénètre dans les parois ou le toit de votre habitation à cause de fissures dans les murs, de fuites de canalisations, de gouttières bouchées ou encore de problèmes d’étanchéité.

3. HUMIDITÉ DE CONDENSATION
Dû à un manque de ventilation si vous êtes confronté aux taches d’humidité dans la cuisine, la salle de bain ou la chambre à coucher.  Les moisissures sont causées par une grande quantité de vapeur d’eau produite en faisant la cuisine ou en prenant une douche ou un bain. Si la vapeur d’eau ne peut pas être évacuée, elle se dépose sur les murs.

4. HUMIDITÉ DE CONSTRUCTION
Lors de construction ou de rénovation, un tas de matériaux de construction sont utilisés qui doivent être mélangés  avec de l’eau. Au cours du processus de durcissement, l’eau essaiera de sortir de la maison, ce qui peut mener à une concentration d’humidité élevée à l’intérieur de la maison. Le séchage complet d’une maison peut durer plus d’un an et peut avoir des conséquences désagréables si on n’en a pas tenu compte.

5. DÉGÂT DES EAUX
Généralement, le dégât des eaux est très visible et l’agent immobilier est censé vous le dire… (lors de mes visites d’appartement à Paris, 1 appartement sur 3 avait un dégât des eaux que ce soit dans les parties communes ou à l’intérieur)

 

 

► Test de la toxicité des moisissures : certaines espèces de moisissures sont nocives (toxiques) et présentent un risque pour la santé de la famille (allergies, rhinite…). Vous pouvez tester la qualité de votre air avec ce test en vente ici.

 


2/ CONTEXTE DE MON APPARTEMENT
Ville : Paris
Étage : salon situé sous le toit au dernier étage
Exposition : sud-est
Isolation : aucune isolation thermique des murs ni de la toiture
Ventilation : aucune buse d’aération (grilles au dessus des fenêtres). Aucun système de ventilation, ni VMC dans les pièces d’eau. Seule une hotte aspirante est installée dans la cuisine.
Odeur : si il n’y a aucune ventilation, vous pouvez déjà repérer l’humidité à l’odeur. Moi, j’ai fait l’erreur de la confondre avec l’odeur de renfermé…

 

 

3/ RÉSULTAT DE MES RECHERCHES

Ma conclusion ne va pas s’annoncer rassurante…
J’ai fait appel à 4 experts en diagnostic de l’humidité pour déterminer quelle était sa source dans mon appartement. J’ai aussi demandé l’avis à 6 artisans du bâtiment. Ils se sont tous accordés pour dire que sa présence est liée à la condensation, à un manque de ventilation.
Pour les experts, il suffisait d’acheter leur machine VMI, VPH, VPS (les rolls des ventilations à plus de 2500 €) pour que les problèmes d’humidité soient réglés. Il était même inutile de nettoyer la moisissure sans avoir posé au préalable l’une des machines, la moisissure allait disparaître d’elle-même. Franchement, j’ai douté du sérieux de ce propos. J’avais contacté l’un de ces « experts » car sa société promettait de nettoyer la moisissure récalcitrante. Même avec un cutter c’était difficile, d’où l’appel à un professionnel. Cette personne a surtout insisté pour que j’achète sa machine et 10 mois après, j’attends encore le devis de nettoyage. Ce pourquoi je l’avais appelé. Affligeant.
Sur les 4, un expert seulement (la seule femme) détenait un appareil pour mesurer le taux l’humidité et la température des murs.  Pas très sérieux pour les autres…
Aucun expert a vraiment vérifié l’extérieur. C’est mon père qui a découvert les joints décollés sur les rebords des fenêtres où l’eau pouvait s’infiltrer et des trous dans la toitures. Aucun professionnel ne l’a fait.
Ensuite, sur ces 10 personnes vues en l’espace de 6 mois (oui c’est laborieux…), un SEUL artisan a pensé que l’odeur persistante pouvait venir du plafond et qu’il était primordial de retirer le lambris. 1 seul sur 10. Et ce n’est même pas un expert en humidité…

Moisissure

En retirant une partie du lambris, on a pu constater le problème de moisissure.

 

Et ce fut le cas, sous le lambris, le plafond était tout moisi. Une cata. J’ai dû appeler l’ex-propriétaire pour en savoir plus : il lui a fallu du temps pour reconnaître qu’il y a eu des infiltrations, il « pleuvait » dans son salon. Puis suite à ce dommage, la toiture de l’immeuble a été imperméabilisée. Le choc d’avoir eu cette information 10 mois après mon entrée, 13 mois après ma visite de l’appartement. En gros, si j’avais fait installer une machine à 2500-3000 € pour régler radicalement le problème de moisissures, le souci aurait persisté. Le plafond pourrissait sous le lambris. L’odeur aurait continué à se diffuser à travers le lambris. Je me serais arrêtée au 9e artisan, on n’aurait jamais suspecté l’état du plafond. Tous ces problèmes et la façon de les éradiquer m’ont bien bouffé la vie cette année…

Alors oui il faut consulter un expert dans le traitement contre l’humidité pour obtenir un diagnostic (généralement gratuit). Mais au vu mon expérience, mieux vaut en faire venir plusieurs…

 

►  Nettoyage : retirer la moisissure existante avec du vinaigre banc (si taches récentes) ou eau de javel (+ brosse si récalcitrantes) avec masque et lunettes.  Un spécialiste m’a conseillé de nettoyer les murs après l’installation de la ventilation sinon elle revient. La ventilation est censée assécher l’air donc la moisissure ne peut plus adhérer et se décolle seule. Ce sont 2 spécialistes qui ont voulu me vendre une VPH et une VPS qui me l’ont dit. Argument commercial ? Je ne sais pas …
En tout cas, j’ai fait retirer la moisissure, je n’ai pas de ventilation  VPH ou VPS et la moisissure n’est pas revenue…
À tester aussi le kit d’élimination des moisissures

 

 

 
 
 

LES SOLUTIONS CONTRE L’HUMIDITÉ DE CONDENSATION


 

J’ai lu tout et son contraire sur internet. Ce qui m’a occasionné de sacrés maux de tête accentués par le sentiment d’être complètement perdue et de ne pouvoir jamais en arriver à bout. J’ai vraiment pensé que jamais je n’allais m’en sortir. J’ai passé des semaines à séparer le bon grain de l’ivraie sur internet pour connaitre les solutions contre l’humidité de condensation en me basant sur des témoignages. Je savais que la ventilation était l’une des clés. Mais pour laquelle opter ?
Il faut avoir en tête qu’une bonne aération est primordiale pour la santé et pour éviter la dégradation du logement. Non seulement elle contribue à lutter contre l’humidité (donc l’apparition de moisissure et de champignons) mais elle nettoie aussi l’air de la pollution, de particules, etc.

L’état du salon avant sa rénovation : le revêtement au sol et les miroirs sur le mur à droite ont été retirés, le lambris est encore présent

 

 1 . L’AÉRATION NATURELLE  
Elle consiste à ouvrir les fenêtres 1 fois par jour pendant 1h, à sécher le linge dehors (pratique à Paris…). Aérer son appartement est primordial mais ce n’est pas suffisant. L’aération ponctuelle ne peut combattre l’humidité si le logement n’a aucune ventilation comme les grilles d’aération en haut des fenêtres par exemple.

 2 . LE DÉSHUMIDIFICATEUR    
Cet appareil permet de récupérer l’eau dans une pièce. J’ai acheté un petit pour la salle de bain en attendant les travaux. Il récupère 500 ml d’eau en 12 jours et s’arrête quand le taux d’hygrométrie tombe en dessous de 45 %. J’ai aussi acheté un hygromètre pour contrôler le taux d’humidité d’une pièce. Certains disent qu’un tel appareil ne sert à rien, il ne permet pas de baisser le taux d’humidité d’une pièce comme le ferait une VMC par exemple. Dans mon cas, je constate que les traces noires apparues en novembre 2018 sous la fenêtre, après nettoyage au vinaigre blanc et installation de l’appareil, ne sont plus revenues. Et même si ce n’est pas THE solution, l’appareil est une aide complémentaire.

 

 3 . ISOLATION DES MURS/TOITURE    
Sur ce point, j’ai entendu des opinions contraires : isoler permet de stopper l’humidité en supprimant les ponts thermiques (La vapeur se condense sur des surfaces froides) mais isoler empêche aussi l’eau de s’évaporer et donc elle reste prisonnière.
Quoi qu’il en soit, isoler permet de faire des économies d’énergie de l’ordre de 20-25%.  Faire installer du double vitrage aux fenêtres n’est pas suffisant en matière d’isolation. Isoler de l’intérieur avec des matériaux de 10 cm d’épaisseur est recommandé pour obtenir le crédit d’impôt. Mais il me fait perdre 2-3 m² de superficie. Inimaginable à Paris lorsque le m² est à plus de 10 000 €. Il faut savoir que c’est une dépense quasi inutile : l’isolation par l’extérieur est 10 fois plus efficace que l’isolation par l’intérieur et une loi oblige depuis 2017 lors du ravalement d’un immeuble d’isoler les murs extérieurs.  Voilà voilà…
En attendant, mon artisan a choisi de repeindre les murs avec de la glycero pour sa grande résistance à l’humidité.

 

 4.  GRILLES D’AÉRATION  
Les grilles d’aération sur les fenêtres devraient être obligatoires. Pour le moment, j’ai installé une grille sur une fenêtre (mais il faudrait en poser sur chaque fenêtre) et débouché un trou dans le salon en lui apposant une grille.

 

 5.  VMR, VMC et extracteur d’air 

Le problème avec la VMC est qu’elle nécessite l’installation de diverses gaines souvent inesthétiques pour rejeter l’air vicié. Donc, j’ai rejeté cette solution. La VMR assure le renouvellement de l’air en permanence dans chaque pièce sans conduit mais est un peu encombrant. Ces deux systèmes ne permettent pas de contrôler la température ni la qualité de l’air ambiant. Mais ils sont moins coûteux que les appareils ci-dessous. Pour le moment, un extracteur d’air a été installé sur mon plafond pour que l’air puisse s’évacuer par le toit. C’est la solution la moins coûteuse.  J’attends de passer mon second hiver pour voir si l’humidité revient. Si oui, il faudra installer une ventilation plus élaborée qui régénère l’air. Je mettrais dès lors à jour cet article au printemps 2020…

 

 

 6.  Les appareils intelligents : VMI, VPH, VPS 

Les 4 experts m’ont chacun conseillé l’une de ces solutions. Ces appareils semblent être le Graal, la solution ultime à les entendre car ils se basent sur une technologie de pointe (je vous laisse chercher leur spécificité sur internet). La VMI est la moins chère et la première à avoir créé l’insufflation d’air neuf filtré dans une pièce (La VMC, au contraire, rejette l’air des pièces). La VMI seule coûte environ 2300 euros sans la pose. (Rajouter 500 €). La VPH (le modèle d’après) utilise la même technologie. Sur mon devis, le coût de la machine est à 2450 € et le coût total avec la pose : 3399 €. La VPS  : 3330 €.
ll ne faut pas oublier que chaque année il faut payer en plus le coût de l’entretien. Ça commence à faire beaucoup…
Vu les prix de ces machines, j’ai recherché sur internet des retours clients pour choisir éventuellement l’une des 3.
Eh bien les témoignages sont aussi contradictoires. Soit une personne critique par exemple la VPH constatant encore de l’humidité et pense s’être fait arnaquer, soit une personne la recommande. C’est le cas pour la VMI aussi. La VPS est moins connue. Certains au final recommandent une bonne vieille VMC ou VMR moins chère et tout aussi efficace. Bref c’est à y perdre son latin ! Moi qui pensait fortement me débarrasser de l’humidité avec ses appareils de haut vol, j’ai eu l’impression d’avoir surtout eu affaire à des commerciaux cherchant à vendre leur machine qu’à des spécialistes en humidité. La preuve étant qu’ils ont passé plus de temps à me démontrer l’efficacité de leur appareil qu’à faire un diagnostic sur l’humidité de la pièce…

 

CONCLUSION

Afin de faire des économies et éviter une dépense inutile, j’ai décidé de procéder par petits pas dans le salon. En revanche, je compte installer plus tard une ventilation dans la pièce d’eau.
Nous avons donc assaini la pièce des moisissures, créé des grilles d’aération aux fenêtres, installé une grille d’aération sur l’un des murs du salon et posé un extracteur d’air au plafond-toiture. C’est une première étape. J’attends donc mon second hiver pour « le baptême de feu ».  Si l’humidité ne revient pas, j’aurais économisé au moins 3000 € …

 

MON AUTRE CONSEIL : contacter l‘architecte qui s’occupe de votre immeuble via le syndic pour connaître son état. C’est ainsi que j’ai su que l’humidité n’avait aucune chance de s’évacuer de mes murs car ils sont en béton maigre et recouverts d’un enduit en ciment qui a reçu une imperméabilisation de niveau 3-4. Il m’a donc conseillé de poser des grilles aux fenêtres + une VPH ou une VMI.
Il m’a aussi recommandé d’isoler les murs pour contrer le froid avec un rouleau d’isolant de 1 cm d’épaisseur recouvert par une toile de verre intissé à peindre. Bref il m’a donné des informations qu’aucun expert n’aurait pu me donner sur les matériaux composant le bâtiment.

 

 

 

○ Les photos du plafond moisi sous le lambris…  ○


 

Moisissure causée par l'humidité au plafond

Pour que vous ayez une idée de l’état du plafond, du moisi sous le lambris…

Moisissure causée par l'humidité au plafond

Des photos un peu déprimantes. Si j’avais su l’état réel de l’appartement sans le cache-misère, je ne l’aurais pas acheté…

Avocats, huissier, assurance et cabinets d’expertise m’ont informé qu’il n’y avait pas grand chose à faire contre le vendeur…

 

 

♥ Pour en savoir plus, je vous conseille de prendre un rendez-vous téléphonique avec l’agence parisienne du Climat qui m’a bien aiguillée et fait découvrir certaines aides. Dans mon cas précis, je n’étais pas concernée mais ce fut riche d’enseignements.

 

 

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire