Accueil J'ai testé Mes problèmes d’humidité suite à mon aménagement

Mes problèmes d’humidité suite à mon aménagement

by Glose
Mes problèmes d’humidité suite à mon aménagement

Quand tu découvres 2 mois après ton déménagement de la moisissure dans ton nouvel appartement…

 

Lorsque j’ai visité pour la première fois mon appartement, je n’ai pas vu le moindre trace d’humidité. Et pour cause : je n’y connaissais rien.
C’était en avril, il faisait beau, le soleil illuminait la pièce, meubles et miroirs couvraient certains pans de murs. Au moment de la contre-visite de l’appartement, seule ma tante avait remarqué que les murs étaient humides en les touchant. Mon oncle avait noté l’absence de VMC dans la salle de bain. Le propriétaire m’avait informé que l’hiver, des taches noires apparaissaient sur les murs. Il suffisait de passer un coup de chiffon et basta.
Je n’avais jamais été confrontée  à des problèmes d’humidité et n’avais jamais vu de la moisissure auparavant. Pour moi, une tache noire c’est de la saleté. Ou un manque de peinture. Point.
Grave erreur.
Eh oui, les champis n’ont pas tous un « chapeau » et ne s’illustrent pas tous gaiement dans des jeux vidéos de plombier en vous boostant de power …

DÉMÉNAGEMENT- AMÉNAGEMENT


L’ex-propriétaire m’a laissé en « héritage » une partie de ses meubles : un canapé convertible, deux armoires, un lit coffre, une bibliothèque, un meuble TV et toute sa cuisine avec les appareils electro-ménagers. Le pied, c’est Noël avant l’heure ! Comment ne pas être enthousiaste ?  Un déménagement a plusieurs coûts : financiers, temps et fatigue.
Et mon vendeur m’économisait ces coûts : aucun achat, gain de temps à ne pas démonter les gros meubles et à les remonter par la suite et le dernier mais pas des moindres : ne pas se coltiner de lourds mobilier sur les bras et s’épuiser en montant les étages à pied (oui le manque d’ascenseur pour déménager à Paris est une cruauté sans nom).

Seulement, 2 mois après mon emménagement, novembre 2018 fut un mois où la pluie s’est posée durablement à Paris sans oublier son copinou le froid. C’est alors que de l’eau a « ruisselé » sur les murs, les fenêtres de la chambre se sont embuées et des traces noires ont surgis tout autour. Lorsque j’ai retiré un miroir de la chambre pour peindre le mur en blanc, qu’elle ne fut pas mon effroi de découvrir des moutons de poussières par-dessus d’horribles taches noires. Mais le climax fut atteint lors de la découverte du mur noirci... celui derrière les fameux appareils électro-ménager de la cuisine dont je chérissais leur don bienveillant. Le mur a été « colonisé ». Les taches c’est pipi de chat à côté de ces plaques noires de champignons qui doivent se grimper dessus tellement il n’y a plus un millimètre d’espaces.

 

 

 

HUMIDITÉ : BON À SAVOIR


J’ai été bien sonnée et déprimée de découvrir ces moisissures après mon achat. Et surtout comment j’ai pu passer à côté d’un truc aussi énorme. Sous l’emprise d’un méga coup de stress, j’ai réalisé mon emprunt sur 25 ans et liquidé toutes mes économies. J’en suis presque tombée malade…

Le problème d’humidité avait bien été soulevé lors de la visite mais les conséquences ont été sous-estimées. Surtout, la moisissure déjà présente était bien cachée. Car pas de bol, elle se forme là où l’humidité des murs s’évapore plus difficilement car les meubles ont fait barrière. Donc les murs couverts de meubles, miroirs, etc., sont assaillis par ce phénomène. Les murs nus ont beaucoup moins ce problème voire ne l’ont pas.
J’ai acheté un appareil chez Nature et Découvertes à 15€ pour mesurer le taux d’hygrométrie. Le taux acceptable est situé entre 40 et 60 %. Résultat : en moyenne 70 % dans la chambre et 90 % après la douche. Autant vous dire que c’est la forêt amazonienne ici. Il n’y a pas que les champignons qui vont pousser ici… :/

 

BON À SAVOIR AVANT D’ACHETER

 

► DIAGNOSTICS IMMOBILIERS :

Quand vous achetez un appartement, délivrer des diagnostics techniques établis par des professionnels est obligatoire. Ainsi, vous connaissez l’état du bien mis en vente. Parmi les 10 diagnostics, vous avez : loi Carrez, performance énergétique, amiante, plomb, termites, certificat d’état des risques naturels, gaz, électricité mais il n’en existe aucun pour l’humidité. Pas cool. Donc c’est un sujet que vous devez aborder quitte à scruter tous les murs….

► DISPOSITIF FISCAL (aides aux travaux de rénovation énergétique) :

vous pouvez prétendre au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) afin de financer les travaux de rénovation de votre logement. Une bonne nouvelle pour réduire les impôts sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux. Seulement les travaux éligibles actuellement sont : l’isolation (planchers, murs, toiture, combles, fenêtre) et les équipement de chauffage.
Rien encore sur l’humidité. Décidément, pas de bol…

► LES RECOURS  :

Après avoir balayé tout le web à la recherche de recours, la loi stipule qu’il faut prouver la responsabilité du vendeur dans un certain délai en ayant des preuves que le vendeur était au courant du vice caché. Hors, il m’avait averti des traces. Mais pas des murs noirs derrière les appareils électro-ménager. Comment savoir s’il savait ou pas ? Moi-même je n’ai jamais vérifié l’état des murs derrière ma machine à laver et frigo que j’ai laissés du coup à mon acheteur. Et puis il a été adorable avec moi et aujourd’hui nous sommes amis. Donc on oublie…

 

 

►►► Conclusion : il faut ABSOLUMENT lors d’un ACHAT d’APPARTEMENT se renseigner sur le taux d’humidité de l’appartement.

L’agent immobilier ne l’évoque pas lors des visites car ce n’est pas obligatoire. Si vous notez la présence de moisissures soit vous fuyez soit c’est un bon argument pour faire baisser le prix. Car il faut compter le coût du nettoyage + l’achat d’un système de ventilation voire aussi d’isolation.
Quand on n’a jamais été confronté à l’humidité, on n’y pense pas. Faites bien attention à la déco qui cache les défauts des murs mal isolés. Car vous n’obtiendrez aucune aide de l’État pour les travaux et les recours sont quasi nuls. Et pourtant, l’humidité engendre des moisissures et outre l’aspect inesthétique, les champignons sont dangereux pour la santé. Difficile de comprendre pourquoi il ne fait pas partie des diags techniques au même titre que les termites. L’humidité peut impacter la santé des occupants : elle favorise le développement d’allergies, la présence d’acariens qui vont entraîner des problèmes et maladies respiratoires mais aussi  conjonctivite, rhinite, etc.
L’idéal serait de visiter un appartement quasi nu sans cache-misère…

 

Aujourd’hui, je ne regrette pas de l’avoir acheté car sans ça, il n’aurait pas été dans mes moyens. Mais la bataille contre l’humidité ne fait que commencer.

 

À SUIVRE …
Prochainement : « Problèmes d’humidité dans son appartement : que faire ? »

 

 

problèmes d'humidité, moisissure, taches noires

 

Mur de la chambre découvert le 31 octobre en retirant le miroir et la poussière…

problèmes d'humidité, moisissure, taches noires

Murs derrière la machine à laver et lave-vaisselle…problèmes d'humidité, moisissure, taches noires

Après 3 heure de nettoyage à l’eau de Javel en utilisant : éponge, brosse à poils durs et même cutter… La moisissure a du mal à disparaître. Une vraie plaie…

Partages
2 commentaires
0

Tu aimeras aussi...

2 commentaires

Lili 7 mars 2019 - 16 h 15 min

L’humidité, quelle galère… Même nus, les murs ne trahissent pas toujours ce qu’il peut arriver après ou les dégoulinures d’eau sur les fenêtres aux premiers jours de froid…

Répondre
Glose 11 mars 2019 - 11 h 39 min

Une grosse galère. J’ai beau aérer tous les jours, il suffit que je m’absente quelques heures de chez moi et que je ferme pour que l’odeur revienne..
J’ai encore beaucoup de choses à dire sur le sujet. Donc à lire dans un prochain papier…

Répondre

Laisser un commentaire