Accueil » Paris par arrondissement » Paris 15e » La Belle Étincelle : de la cuisine française « fait maison » avec un « truc en plus » (Paris 15e)

La Belle Étincelle : de la cuisine française « fait maison » avec un « truc en plus » (Paris 15e)

par Maximilien Dex
Published: Last Updated on

Un restaurant avec une cuisine française de qualité concoctée à partir de produits locaux et de saison. Et un truc en plus…

○ La Belle Étincelle ○


 

Situé Boulevard Pasteur dans un coin vivant et facile d’accès du 15e arrondissement, à la jonction entre la ligne 12 et la ligne 6, La Belle Étincelle ressemble au premier abord à un bistrot parisien accueillant, mais plutôt classique.
Pourtant, l’établissement a une particularité unique : l’essentiel du personnel est en situation de handicap (autisme, trisomie,…).

Une fois à l’intérieur, on découvre un joli petit bistrot. Des peintures contemporaines sur les murs, et un plafond « à deux étages » avec un éclairage masqué, contribuent à donner une identité visuelle au restaurant. Joli plus : le resto possède aussi une terrasse.

La carte, quant à elle, est courte, simple et change toutes les semaines.
Trois choix d’entrées, trois choix de plats, trois choix de desserts.
On notera tout de même que si le poisson est à l’honneur, nous n’avons rien vu sur la carte qui puisse satisfaire un végétarien… Devant chaque choix, la carte affiche une gommette de couleur. Il s’agit d’un code visant à faciliter la prise de commande et à supprimer le risque d’erreur. Pour les boissons, on trouvera une autre codification ayant le même objectif : chaque breuvage est numéroté. Là encore, le choix est relativement restreint, mais il y en a pour tous les goûts : quelques apéritifs, de la bière, quelques digestifs, quelques softs, et trois vins à la bouteille ou au verre : un rouge, un rosé, un blanc. 

 

 

○ Notre expérience ○


 

Une fois la commande passée, la magie commence à opérer. Le service est d’une fluidité, d’une précision et d’une efficacité rarement vues dans un restaurant parisien. Au niveau de la synchronisation, c’était également parfait. Nous étions deux et avons toujours reçu nos plats en même temps. 

La cuisine, quant à elle, n’est pas en reste, avec un niveau que l’on n’aurait pas forcément suspecté dans un établissement d’apparence aussi simple. Tout est fait maison avec des ingrédients de qualité, c’est fin et délicat, souvent digne d’un restaurant haut de gamme. Nous avons tous deux pris du poisson (filet de dorade et pavé de lieu), dont la cuisson est toujours si capitale pour la réussite du plat.
Verdict : la cuisson était irréprochable, le poisson fondait dans la bouche. Concernant les entrées et les desserts, nous avons été particulièrement charmés par la tomate mozza « façon Berlusconi » (une touche d’humour ne fait jamais de mal) et par la crème brûlée vanille. Nous sommes sortis du restaurant rassasiés, mais pas saturés. 
On regrettera peut-être juste l’absence de bière artisanale sur la carte (la Grimbergen blonde, certes pas mauvaise, est la seule bière proposée). Une référence unique de bière artisanale locale (il y en a tant à Paris) aurait suffit à la rendre plus complète…

 

 

○ Le « truc en plus » de la Belle Étincelle ○


À vrai dire, La Belle Étincelle bénéficie de DEUX trucs en plus !
En effet, l’humoriste Paul Mirabel, charmé par l’initiative, s’est engagé comme parrain de l’établissement. Chanceux seront ceux qui le croiseront…

Faut-il aller à la Belle Étincelle pour faire sa B.A. ?
La réponse est non, bien sûr. Personne ici ne demande la charité.
Même si l’établissement met en avant cette très louable initiative qui fait la différence, ce que propose la Belle Étincelle est avant tout une cuisine d’excellente qualité pour un tarif abordable dans une atmosphère accueillante et chaleureuse. Donc allez-y pour vous faire plaisir ! Certes, en même temps, vous soutiendrez l’insertion professionnelle de personnes souvent marginalisées, alors que la Belle Étincelle nous prouve justement leur pleine compétence, mais ça c’est juste… un truc en plus !

○ Informations ○


Adresse : 59 Bd Pasteur, 75015 Paris
Horaires : Lundi et vendredi de 12h00-15h00
Mardi au jeudi de 12h00-15h00 et 19h-23h

Tarifs : Le soir, les prix sont de 22 € pour un plat seul, 32 € pour un plat avec un dessert OU une entrée,
37 € pour une formule complète.
Site : labelleetincelle.fr

Bon à savoir : Porté par l’association Tremplin Extraordinaire, le restaurant emploie 12 salariés en CDI, dont 8 « équipiers » porteurs de handicap, avec différents niveaux de qualification et d’expérience. Ces handicaps sont divers : troubles du spectre de l’autisme (TSA), trisomie 21, etc.

Resto La belle Étincelle Resto La belle Étincelle Resto La belle Étincelle Gaspacho de tomates au basilic

Gaspacho de tomates au basilic

Tomate Mozarella façon Berlusconi, basilic

Tomate Mozarella façon Berlusconi, basilic

Filet de dorade rôti, courgettes poêlées au thym

Filet de dorade rôti, courgettes poêlées au thym

Pavé de lieu jaune, caviar d'aubergine

Pavé de lieu jaune, caviar d’aubergine

Crème brûlée à la gousse de Vanille Bourbon

Crème brûlée à la gousse de vanille Bourbon

Tartelette au citron chocolat blanc

Tartelette au citron chocolat blanc

———————————————————

Collaboration non commerciale, restaurant offert

1 commentaire

Paul 3 janvier 2024 - 9 h 12 min

Je retiens l’adresse pour une prochaine visite à la capitale ! Bonne année de Rennes

Répondre

Laisser un commentaire

Tu aimeras aussi...