Accueil » Comment économiser de l’argent ? 5 astuces à tester

Comment économiser de l’argent ? 5 astuces à tester

by Glose

Après la crise, vient l’inflation…
Ces derniers mois notre pouvoir d’achat a subi quelques aléas. Aujourd’hui, économiser de l’argent est quasiment indispensable avec la hausse du coût de la vie. Je vous propose 5 tips pour réaliser des économies sans réduire son train de vie…

 

 

1. Investir dans l’art numérique : l’art NFT

Pourquoi l’art NFT ? Dans l’émission « Affaire Conclue » de mars 2020, un vendeur a proposé une œuvre NFT de Ted Chin, un photographe et artiste numérique basé à San Francisco, au travail baigné de surréalisme et d’onirisme. Il l’avait acquis au prix de 250 €. L’œuvre virtuelle s’est vendue aux enchères à… 3250 €. Inutile de vous faire l’article. Il ne vous reste plus qu’à vous procurer un portefeuille numérique. Et parmi les crypto-monnaies qui explosent en 2022, vous pouvez acheter ethereum mais aussi acheter dogecoin. Car dans un monde devenu incertain, une des solutions serait d’investir à long terme dans une valeur sûre, comme l’acquisition d’une œuvre d’art. Parce que d’une part, si la crise sanitaire nous a paradoxalement permis d’économiser sur pas mal de postes (transports, voyages, activités culturelles, restaurants, etc.), certains chanceux ont pu acquérir un bas de laine inattendu. D’autre part, le marché de l’art est en forte croissance. « Au cours du premier trimestre 2021, c’est plus de 112 000 œuvres d’art qui ont été échangées à travers le monde. Avec la situation sanitaire et la pandémie mondiale, les ventes online ont augmenté de + 106% en un an.« *. Et si il a longtemps été réservé aux plus riches, le marché de l’art s’est beaucoup démocratisé. Argument non négligeable, l’art présente aussi des avantages fiscaux indéniables. En effet, les œuvres d’art sont exonérées d’IFI et les plus-values générées ont un traitement fiscal plus souple. 

 

2. Gagner de l’argent avec son propre shopping

Avez-vous déjà utilisé le cashback lors de votre shopping en ligne ? Cette pratique est une façon de récupérer de l’argent sur nos achats. Plus vous achetez sur internet plus les remboursements sont élevés. C’est mathématique : idéal pour les familles !
Par exemple : si je règle un paiement via internet, genre une nuit d’hôtel à 100 € avec un cashback de 10%, je reçois dans ma cagnotte 10€ + 3€ de bonus d’inscription.
Comment ce tour de passe-passe est-il possible ? Les sites de cashback sont en partenariat avec des centaines de marchands qui reversent une commission. Cette dernière est partagée avec vous, acheteur. Ce sont essentiellement les dépenses en ligne dans les réservations d’hôtels et transports (train, avion) qui m’ont rapporté. Avant la COVID, je réussissais à récupérer entre 50 et 70 € par an en étant pas trop dépensière. Une économie non négligeable…

 

3. Acheter d’occasion, dans les Outlet et les supermarchés discount

On gagne trop peu d’argent en revendant ses affaires sur le Bon Coin ou Vinted. La position du vendeur n’est pas la plus favorable. La seconde main est intéressante surtout du côté acheteur pour réaliser des économies et payer un objet parfois neuf et jamais utilisé au moins la moitié de son prix. Nouvelle façon de consommer, à la fois économique et écologique, le marché de la seconde main est résolument tendance : avec une croissance annuelle mondiale attendue de 15 à 20% sur les 5 années à venir. Avec une telle croissance, l’acheteur a de plus en plus de choix et le vendeur est confronté à une concurrence plus féroce qui va faire baisser ses prix. Nombreuses sont les applis qui se sont lancées dernièrement dans le marché de l’occasion : izidore, tmly, geev, depop, etc. Pour ce qui est de l’Outlet je ne peux que vous recommander la Vallée Village qui regroupe près de 120 boutiques.

 

4. Se faire offrir un calendrier de l’Avent beauté

Dès le mois d’octobre, n’hésitez pas à comparer les différents calendriers de l’Avent. Si le calendrier de l’Avent est avant tout un outil promotionnel, il peut se révéler rentable pour notre porte-monnaie, principalement dans le domaine de la beauté (dans la food, les marques peuvent moins se permettre de brader leur produits). S’ils sont les plus chers, ils peuvent aussi être les plus rentables. En effet, certains calendriers sont commercialisés 3 à 5 fois moins cher que leur valeur réelle !
J’ai réalisé moi-même un test en comparant les prix des produits contenus dans mes calendriers. Résultat : le calendrier Look Fantastic acheté 95 € contenait 438 € de produits. Le calendrier Rituals acheté 89,90 € contenait 111€ de produits. 1/ On paye moins cher. 2 / On a des produits pour toute l’année selon son degré d’utilisation. Au bout de 6 mois, je n’en ai pas utilisé la moitié mais je compte me rattraper cet été avec les produits dédiés !

 

5. Chasser les bons plans en ligne…

• Il existe des sites spécialisés dans les bons plans : plusdebonsplans.com, dealabs.com, etc.
• Changez les prix en euros pour la monnaie d’origine. Ça fonctionne avec l’eshop Asos en passant le prix en livre et ensuite en réglant via Paypal. Une technique à tester sur d’autres sites étrangers…
• Avec Pricemetry pour mettre sous surveillance des produits depuis la page de n’importe quel cyberboutique. Vous sauvegardez un produit grâce à l’extension à ajouter dans le navigateur Chrome et il vous prévient dès que le prix baisse (par email ou réseaux sociaux).
• Des sites spécialisés agrègent tous les codes de réduction (radins.com, ma-reduc.com…) mais scroller la page entière à chaque visite est un peu contraignant. Autant installer une extension qui permet de comparer les prix, comme Shoptimate. Lorsque vous naviguez sur un marchand en ligne, une barre apparaît au sommet de la page et vous prévient si ce produit est moins cher ailleurs. Frais de ports compris. La classe à Dallas !
• L’extension Wanteeed cherche les codes promo valides. Une fois votre panier rempli, Wanteeed vous indique si il existe un code promo (si le e-shop fait partie de sa liste des partenaires).
Vous souhaitez mettre en place une cagnotte en ligne pour collecter de l’argent ? Tester celle de l’appli lydia, elle est sans commission !

 

 

 


 

* : source : blog.lendopolis.com/epargne/investir-dans-l-art
Photo de une (C) cottonbro

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire