Accueil Paris Le Perchoir : seulement pour les beaux jours… (Paris 11e)

Le Perchoir : seulement pour les beaux jours… (Paris 11e)

by Glose
Le Perchoir : seulement pour les beaux jours… (Paris 11e)

le-perchoir-09

Dernier rooftop branché de la capitale, le Perchoir était LE lieu où il fallait absolument être à la fin de l’été 2013. Le bar a fait énormément parler de lui; tout le monde me demandait « T’es allée au Perchoir ?« .  Situé au 7e et dernier étage sur le toit d’un immeuble, son entrée insignifiante, le passage par l’ascenseur et l’entrée filtrée participaient au charme de ce lieu pseudo-clandestin. Alors oui, y étant allée cet été, cet endroit avait du charme, moi… semi-allongée sur les bancs en bois avec coussins, la douceur de l’été me caressant, la tête dans les étoiles, une before idéale, sans trop de chichi.
Mais le froid venant, la terrasse avec vue panoramique à 360° sur la capitale perd ses attraits et devient tristounette avec son mobilier simple et « brut de bois »… tenant plus à la cabane au fond du jardin qu’à un rooftop branché parisien. (voir les photos ci-dessous)
Concernant le restaurant, j’y suis allée lors d’une étude dans le cadre de Paris Priceless, donc pas dans un contexte de cliente. Vu le côté bric-à-brac de l’endroit, « comme à la maison » et les prix exercés, on est bien dans un établissement de hipsters. J’ai bien apprécié le côté chaleureux, un peu « chalet » mais pas sûre d’être complètement séduite par le resto. Bien que les mises en bouche et anti-pasti lors de la soirée Paris Priceless aient été  bons et originaux…

 

 

En septembre

La terrasse..

le-perchoir-21

 

le-perchoir-22

 

le-perchoir-18

le-perchoir-19

le-perchoir-20

 

En novembre, dans le cadre de l’étude « Paris Priceless »

le-perchoir-01

Le restaurant…

le-perchoir-02

le-perchoir-03

le-perchoir-04

le-perchoir-05

le-perchoir-06

le-perchoir-07

le-perchoir-08

le-perchoir-10

le-perchoir-11

le-perchoir-12

 

le-perchoir-14

le-perchoir-13

 

le-perchoir-16

le-perchoir-17

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire