Accueil » J’ai testé les sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo

J’ai testé les sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo

by Glose

Avez-vous acheté un sextoy ces 15 derniers mois ?
Si oui, vous faites partie des consommateurs qui ont participé à l’explosion des ventes depuis la Pandémie. Le marché ne s’est jamais aussi bien porté ! Confinement à répétition et changement des mentalités (porté par la tendance bien-être) ont formé un combo gagnant !
Après le joli et design ORA de Lelo, me voici à nouveau dans l’univers du sextoy de luxe avec les appareils hautement technologiques de Lora DiCarlo !

Sextoys LoraDicarlo

Le packaging est particulièrement design, fonctionnel et beau. Voire luxe ! Une belle réussite !

 

○ Lora DiCarlo : inclusivité, sexe et technologie de pointe ○


Lancée en 2017, Lora DiCarlo est une marque créée par une femme (rare dans le milieu) et leader dans l’industrie du bien être sexuel. Ses appareils ont la particularité de reposer sur la microrobotique et le biomimétisme : la reproduction des mouvements humains par l’usage de la technologie. Pour se faire, la marque s’est associée avec Oregon State University’s Robotics & Engineering Lab. Outre l’aspect technologique novateur, les produits sont conçus pour être inclusifs, conviviaux et surtout, époustouflants. Ils sont une invitation à explorer ses zones de plaisir et découvrir son bien-être sexuel.

La marque distingue deux types de sextoys :  les « weekend sextoys » dont se proclame Lora DiCarlo et les « weekday sextoys«  (dont le but est d’atteindre l’orgasme rapidement). Plus qu’une histoire d’orgasme, elle souhaite que les femmes prennent le temps de mieux connaître leur corps en expérimentant longuement de nouvelles sensations. Marque engagée, elle vise à briser les barrières de la stigmatisation de la sexualité et à se diriger vers un monde où tous les humains peuvent embrasser leur sexualité avec positivité et confiance, en développant des produits innovants et inclusifs.

○ Un sextoy subversif : Osé ○


En octobre 2018, avec Osé, Lora DiCarlo remporte un Robotics Innovation Award du Consumer Electronics Show (CES), organisé par la Consumer Technology Association (CTA), soit le plus grand salon mondial des nouvelles technologies. Puis, leur prix a été retiré et la marque bannie du CES 2019. Les raisons invoquées ? Le produit est « profane », « immoral » et « obscène ».
Dès lors, la polémique enfle et éclaire sur le sexisme dans le milieu des nouvelles technologies. En effet, le CES autorise des produits dédiés à la masturbation masculine et la présence de poupées sexuelles mais juge obscène les sextoys pour femmes.
Finalement, quatre mois plus tard, après s’être battu pour plus d’égalité et face à une vague d’indignations, le CES capitule et Lora Haddock, PDG de la marque récupère son Innovation Award, catégorie «robots et drones» pour l’égalité des sexes dans la technologie et le droit au plaisir pour tous. Lora DiCarlo , vous avez dit une marque engagée ? Jetez aussi un œil au site : les femmes sont représentées dans leur diversité sans tabou ni retouche…

Parmi les 11 sextoys de la marque, j’ai testé 3 de leurs produits.
Voici mes avis !

 

○ 1. Carezza ○


Caractéristiques: 
► Technologie PercussionTouch™ 
► Waterproof (étanche jusqu'à 1 mètre)
► 10 niveaux d'intensité

Mon avis : le masseur clitoriden au doux nom de « caresse » imite le tapotement d’un doigt sur le clitoris et la vulve.  Les petites impulsions finissent par devenir des vibrations au fur et à mesure que l’intensité augmente. Son silicone doux est très agréable au toucher. Son avantage : il est très facile d’utilisation et sa forme en galet reste assez discrète.  En revanche, si son action est agréable, le passage des vitesses amusant, je n’ai pas réussi à atteindre les sommets du plaisir. Sa forme est sans doute celle qui me convient le moins des trois….
Infos : Carezza, 155 €

Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Carezza

Les produits sont tous livrés avec une pochette de rangement. Hyper pratique !

Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Carezza Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Carezza

Il est recommandé d’utiliser un lubrifiant à base d’eau avec les produits

 

○ 2. Drift ○


Caractéristiques:
► Vibromasseur Bullet portable chauffant 
► Waterproof (étanche jusqu'à 1 mètre)
► 7 niveaux d'intensité
► 3 modes de vibration

Mon avis : lergonomie du Drift vous permet une stimulation externe et interne accompagnée d’une chaleur douce et rapide. Pratique pour se détendre et relâcher ses muscles. Sa forme phallique explore et stimule le point G à l’aide de la pression de la bille qui possède 7 réglages d’intensité et 3 modes de vibration. J’ai préféré le rythme et les mouvements de ce vibro au Carrera. Est-ce sa forme plus conventionnelle ? Je ne sais pas. Que ce soit interne ou externe, il est parvenu à son objectif ! Le moins cher de cette sélection a été pour moi le plus performant.  Je le valide à 100 % !
Infos
: Drift, 105 €

Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Drift Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Drift Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Drift

○ Osé 2○


Caractéristiques:
► Waterproof(étanche jusqu'à 1 mètre)
► 10 niveaux d'intensité
► 3 longueurs et positions de course différentes
► Ajustable et modulable
► Fonctions personnalisables 


Mon avis
: suite à la polémique, il porte bien son nom ! Avec son fit particulier, soit on adore, soit on déteste la version 2 amélioré du sextoy controversé Osé. Je ne serai pas aussi catégorique. Machine de guerre du plaisir, sa forme imposante peu conventionnelle peut dérouter au premier abord. C’est une des raisons pour laquelle j’ai passé plus de temps sur le Osé 2 : ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit un robot dédié au plaisir féminin. Conçu pour imiter les meilleurs types de contact humain, Osé 2 associe un masseur point G et une bouche clitoridienne pour stimuler simultanément les deux points de plaisir et aider à atteindre un orgasme mixte. Sa promesse ? Vous catapulter au 7e ciel…
Contrairement aux sextoys habituels, il demande un temps d’adaptation et de tester les 2 stimulateurs dans ses mains avant utilisation. Mais aussi d’ajuster au mieux la partie réglable à sa morphologie. Pour ma part, j’y suis allée pas à pas. D’abord, le masseur clitoridien sans contact, puis la partie réglable seule, et ensuite les deux en même temps. Pour le moment, mon corps a du mal avec la double stimulation en mode mains libres. Le son robotique qu’il émet mériterait aussi d’être un peu plus sensuel. Trouver le bon angle n’est pas aisé malgré les illustrations les plus communes mentionnées dans le manuel. Il va me falloir encore du temps pour trouver la bonne position.
En revanche, la « tête » créée avec la technologie Airflow produit avec sa « bouche » des appels d’air qui sont censés reproduire la sensation de caresse et de baisers. Si ça ne ressemble pas à celles d’un être humain, la sensation elle, est divine ! (10 réglages d’intensité, faites vous plaisir !). Cette technologie est une vraie réussite 🙂 (d’ailleurs,
la partie clitoridienne du Osé 2 existe indépendamment.  Et ce sextoy se nomme Baci…  un joli nom ! ). 
Bref, pour le moment, sapiosexuelle que je suis, j’ai préféré la tête à la queue ! 😛
Infos: Osé2, 299 €

Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Osé 2 Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Osé 2 Sextoys hauts de gamme Lora DiCarlo : Osé 2

 

 

Hyper technologiques, livrés avec des pochettes, ces sextoys sont de vraies machines à plaisir ! Si ces modèles luxueux (299€ pour le Osé 2) ne sont pas destinés à toutes les bourses, le prix est justifié par la qualité haut de gamme et la recherche et le développement investis.
À la recherche du plaisir, le biomimétisme
a de beaux jours devant lui…

 

 

○ Informations ○


Site : loradicarlo.com
Instagram : loradicarlo_hq

 

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire