Accueil Life Le coin secret du Bon Coin…

Le coin secret du Bon Coin…

written by Glose 7 septembre 2017
claudie

À ne pas lire si tu as moins de 18 ans…

 

Cet été, j’ai fait un tour sur Tinder « surprises ». Parce que c’est bien meilleur que les Kinder et ce n’est pas pour les enfants.
Dans la série « Fallait pas la matcher« ,  un homme a démarré un premier dialogue avec générosité et dignité. Voici une de mes fascinantes conversations :

tinder-conversation

Voilà voilà…

○ Le Bon Coin ○


Se faire draguer sans vous faire tricard sur Tinder c’est possible. Avec un autre acteur incontournable du web : le Bon Coin…

Moi je voulais juste vendre mes fringues à la base, hein. Le degré zéro de la perversité.
Mais j’ai dû envoyer naïvement un signal rose en postant mon annonce, activer les codes de la drague souterraine pour déclencher une avalanche de palpitations au bas du ventre…


Mais c
omment faire ?
1/Prenez-vous en photo habillé d’un vêtement. A vendre ou pas. Près du corps de préférence ou légèrement transparent pour optimiser les résultats. Voire un meuble. Mais mettez-y du vôtre : placez-vous à 4 pattes sur votre table basse par exemple. Le message doit être on ne peut plus clair…
2/ Postez une annonce incluant la photo du vêtement porté mais coupez votre tête de l’image.
3/Attendez la validation de l’annonce.
4/ Faites éclater le maïs dans une casserole.
5/ Mettez votre pop-corn dans un bol et patientez devant votre messagerie.
Après plusieurs messages me complimentant sur ma plastique (comme quoi, pas besoin de faire 90-60-90, ni d’être Gigi Hadid, le corps d’une femme « normale » ça fait rêver aussi), j’ai eu :
– Serait-il possible d’avoir d’autres photos de vous?
Une fille sensée ne répond pas. Alors j’ai entamé la conversation.
– Vous vous êtes pas trompés de sites ?
– Vous seriez étonnée de voir ce qui se cache derrière les petites annonces… On devine sur vos photos que vous ne portez pas de soutien gorge, est-ce que je me trompe ?
– Non. C’était plus simple.
– Plus simple ?
– Il aurait fallu que j’accorde mes sous-vêtements à chaque type de top vendu et j’avais la flemme. Vous avez vu quoi derrière les petites annonces ?
– Pas mal de photos osées après demandes, c’est pour ça que je vous ai fait une demande spéciale, car on devine une poitrine magnifique sous le vêtement.
– Sinon mon chemisier… on en parle ?
– Seriez vous d’accord pour m’en envoyer quelques unes ?

– Avec mon chemisier ?
– Laissez aller votre imagination, plus échancré pour commencer et finir de plus en plus « légère « . Ne trouvez-vous pas excitant de voir en respectant l’anonymat ?

L’anonymat ? Ben oui mon beau salaud,  à deux balles l’anonymat ! Mon nom apparaît dans le mail. Il est brillant lui…

 

○ Tu cherches le bon coin ? Non un bon coup ! ○


Détourner la fonctionnalité première d’un site pour la plier à ses noirs désirs génère une expérience utilisateur, je l’accorde, bien plus satisfaisante. Voire même « cool ». Une pratique qui ferait passer les sites de dating comme un poil conventionnels, car ça manque de game, d’adrénaline, de piment d’Espelette.

« Le porno c’est has been, la hype c’est le porn fripe ! »

Si vous voulez vous mettre à la page, on se branle sur le Bon Coin au rayon chemisier en 2017. Comme au bon vieux temps des catalogues la Redoute. Les modes ne font que se recycler après tout…

Je ne me suis pas arrêtée là. J’ai quand même demandé la procédure pour rentrer dans le cercle :

– « Vous voulez dire que des femmes postent certaines photos qui sont en fait des « annonces cachées » ?
Genre, si vous découvrez les bons codes, elles s’attendent à ce que vous demandez des photos ? 🙂 »
– Il n’y a pas de bon code, c’est de l’exhibitionnisme, tout simplement.

Ah, tout ça pour ça ?
Flûte.
Mon rêve d’entrer dans le cercle des rencontres disparues 2.0 s’est évanoui…

 

Partages
10 commentaires
0

Tu aimeras aussi...

10 commentaires

Maud 7 septembre 2017 à 18 h 31 min

Rhoooooo la la ces mecs alors. Comme j’ai ri en lisant tes réponses. bisous

Répondre
glose 10 septembre 2017 à 19 h 12 min

Faut bien transformer tout ça en quelque chose de positif et drôle pour les autres 🙂

Répondre
Lou Babiolle 7 septembre 2017 à 19 h 58 min

Mais que j’ai ri ! Bon, je ne connaissais pas Tinder et je ne veux pas connaitre même pour rire. Je préfère quand c’est toi qui raconte 😀
C’est hommes !!!
Bisesssss

Répondre
glose 10 septembre 2017 à 19 h 11 min

Tant mieux c’est fait pour 😀
Aahahaah, je t’adore ! J’ai des talents de raconteuse alors 😛

Répondre
Lou Babiolle 11 septembre 2017 à 19 h 26 min

Je viens de voir mon énormeeeeeeeeee faute !!! Et tu n’as rien dit :DDDD « CES » hommes et pas « c’est ». Pour la peine c’est toi qui a dû bien rire.

Répondre
Melon Prod Quadratur-Frankie 12 décembre 2017 à 8 h 45 min

ouais bon !!! on va dire que c’est l’orthographe automatique du smartphone. J’avoue que je fais hyper attention à mon orthographe, et que les fautes « de l’autre coté » me dérangent beaucoup ! BREF !

Répondre
Melon Prod Quadratur-Frankie 23 novembre 2017 à 7 h 10 min

c’est cru, et intéressant ! Je n’ai jamais su ce que pouvait donc écrire les gars derrière le paravent de ces sites, juste quelques idées.
Bravo ! (par contre « … j’ai fait un tour sur T… » juste pour écrire un article ? Mouais…..
Georges

Répondre
glose 24 novembre 2017 à 10 h 47 min

C’est juste un échantillon.. Mais il y en a qui se laissent complètement aller !
Pas pour écrire un article. Je voulais voir. Et je ne m’attendais pas à de tels furieux du cul parfois ! 😛

Répondre
Melon Prod Quadratur-Frankie 11 décembre 2017 à 10 h 18 min

je plaisantais sur le « mouais ». On a tous ouvert un compte Kinder pour de bonnes raisons. Et on a tous fait le pas, avec plus ou moins de bonheur. L’important c’est de participer !

Répondre
glose 11 décembre 2017 à 11 h 08 min

Tout à fait Thierry ! 😀

Répondre

Laisser un commentaire