Accueil Style Elle veut accoucher d’un requin…

Elle veut accoucher d’un requin…

by Glose

Voire plutôt un dauphin et pourquoi pas un thon, tiens. Bref, ça aurait pu être un « poisson d’août »…

Je ne connais pas Ai Hasegawa… mais je suis jalouse. Je me rends compte que ma carte neuronale est d’une simplicité navrante, jamais mon cerveau m’aurait pondu et soufflé une idée aussi grandiose pour un personnage de roman. Oui… il y a de quoi écrire un joli conte déjanté et… sanglant (imaginez le requin qui bouffe ses entrailles ou arrache les parties génitales lors de l’accouchement…). Seulement, la Miss parle pour elle et se place illico dans le registre de la fille un poil allumée…

Soucieuse de l’environnement et écologiste avertie, Ai grande amatrice de viande de dauphin, se demande comment préserver les animaux en voie de disparition qu’on aime voir cuits et en morceaux dans son assiette ? Gros dilemme.
Mais elle dénoue le nœud cornélien par une sacrée pirouette. Sa soluce : porter un foetus animal. Après l’accouchement, attendez d’engraisser votre requin-humain et vous pourrez manger votre bébé animal sans culpabilité. Après tout on mange bien les veaux…

Ai : « On va se retrouver face à une pénurie alimentaire, comment faire pour nourrir de nouveaux humains ? Mais j’ai quand même envie de donner la vie, je ne veux pas jeter 30 ans de règles douloureuses par la fenêtre. Et puis j’ai envie de manger de la bonne nourriture… » (Interview sur Vice)

Elle reconnaît que toutes les espèces ne sont pas à conseiller (Éléphants) et que le profil idéal des mères porteuses serait une femme riche, célibataire et surtout ménopausée…

Et à la question : « Vous comptez manger le dauphin auquel vous donnerez vie ? »
Elle répond : « J’aimerais le manger une fois qu’il sera mort. Idéalement, je lui collerai un GPS pour pouvoir le suivre, et une fois qu’il sera sur les étals d’un marché, je l’achèterai pour le manger. Comme ça, je l’accueillerai à nouveau dans mon corps. »

(source : http://aihasegawa.info/?/Fish-projects/I-wanna-deliver-a-Shark/)

L’accouchement d’un animal par un humain = une solution 2 en 1 pour combattre la faim dans le monde et préserver les espèces en voie de disparition ? Ai : génie visionnaire, folle dinguo, ou jolie farceuse ?

Je vous laisse découvrir l’interview surréaliste sur Vice : « Je veux accoucher d’un requin »  

 

———————————————————————————————————————————-

« Conte de nuits parisiennes »
LE roman idéal pour lézarder au soleil, sur la plage ou sur l’herbe un cocktail à la main !
Vous savez ce qui vous reste à faire…

site roman

 

Tu aimeras aussi...

1 comment

Luc-Ewen 26 août 2012 - 18 h 17 min

Hahaha, mais cette femme est geniale! C’est a la fois dingue, courageux et innovant… je suis fan. Bon courage a elle pour les 22 mois de gestation.
Etrangement, ca me m’etonne pas que cela vienne d’une japonaise… Ah, les cliches culturels 🙂

Répondre

Laisser un commentaire