Home J'ai testé Whaf, Wahh, Aeroshots : immersion dans le futur avec le lab store… (Paris 1er)

Whaf, Wahh, Aeroshots : immersion dans le futur avec le lab store… (Paris 1er)

written by Glose 27 juin 2013
aerolife-labstore-une

labstore-01

« Whaf » n’est pas l’aboiement du chien en swahili, « Wahh » n’est pas non plus une onomatopée, « Re », un préfixe et « Aerochef » un boss qui s’envoie en l’air. Mais retenez-les quand même, ce drôle de quatuor aux sonorités improbables représentent Le vocabulaire de demain, celui du goût…

Par une grise matinée d’été, je reçois un mail m’invitant à réveiller mes papilles et à vivre une nouvelle expérience sensorielle : le RE et l’aerochef. « Hein ? Le Re ? Re quoi ? perplexe attitude… Expérience suivie de la visite en avant-première de la toute nouvelle exposition oPhone et the virtual coffee.
Un indice de taille : le flyer en pièce jointe représente une série de tubes empilées…  Laconique et un poil énigmatique cette invitation. Après relecture, j’ai toujours rien pigé. Sauf le mot café. Sachant que je n’aime pas cet excitant, j’accepte la mission. L’abnégation m’habite…

 

STEP 1 : AEROSHOT & AEROCHEF

JOUR J : je suis en retard et comprends nada à ce qui se passe. Pendant la présentation de l’inventeur David Edwards, les invités enfilent un tube de rouge à lèvre dans la bouche (je vois bien que c’est pas du rouge à lèvre, mais c’est la 1ere forme de chose connue qui me vient à l’esprit, glossy girl…). Devant, mon air hébété, David E. me propose d’essayer. Et moi qui arrive comme un chien dans un jeu de quilles, je sors un « Oui oui, mais qu’est-ce que c’est ? ». David, patient, himself me prépare ma dose d’aeroshot et m’explique que je dois sentir. Et qu’est-ce que je fais d’après vous ? J’approche le tube à mes narines… Et là, des sourcils se froncent et David me reprend « Non dans la bouche !« . Ben voyons, suis-je bête ? Inhale, Bécassine…  
Je sens donc… ben rien. Alors j’inspire plus fort. Je perçois un truc. Ne voulant pas passer pour la mauvaise élève, j’y vais franco comme si je vapotais une e-cigarette légère et là enfin, des effluves de café se font vivement ressentir dans mon gosier. « Ah super j’ai senti, c’est bon, ok ! »  Ouf ! à moins une du lynchage public…

re-labstore

L’objet en question à inhaler… Le Re !

labstore-09labstore-08

David Edwards en pleine présentation…


Je n’aime pas le café, le goût est trop prononcé pour moi. En revanche, j’aime son odeur et son parfum dans les biscuits.  Si vous voulez un ex de fille complexe, vous en avez une là. Alors l’aeroshot se présente comme une alternative intéressante. Puis le meilleur pour la fin : vous finissez par avaler le bout de chocolat qui abritait les particules de café en poudre. Aucun déchet avec ce produit…
Dans ma lancée, je teste ensuite l’aerochef dont l’embout n’est plus en chocolat mais en plastique avec une saveur à l’intérieur. Et là c’est parti pour saveur « Moka ». Je n’ai pas réussi à le monter. Geek and food vient à ma rescousse. Un fiasco. On a rien compris, on a tout cassé. Visiblement pas encore familiers avec les produits d’avenir… on finit par nous montrer. Décidément, je suis douée ni pour le montage ni en « nez » car de nouveau j’ai pas senti grand chose. Allez, on va dire que le chocolat a tapissé tout l’intérieur de ma mâchoire de cacao… le laissant insensible à une autre inhalation…

STEP 2 : Visite de la nouvelle exposition oPhone et the virtual coffee.

L’exposition est plongée dans le noir. Seul un jeu de lumières éclaire subtilement les endroits à visiter. La scénographie invite à sentir et non à voir :  un choix judicieux qui nous plonge dans une autre dimension et invite à la concentration des sens. L’installation est efficace ; elle ne fait pas de place à la distraction et aux éléments qui parasiteraient notre parcours olfactif. L’atmosphère qui s’en dégage me fait penser à la Chambre Rouge dans Twin Peaks. Je ne sais pas si c’est parce que j’aime l’ambiance feutrée des établissement de nuits, mais je tiens à féliciter cette mise en place parfaite :). J’ai donc senti le squelette aromatique du café composé de 4 molécules isolées (surprenant), puis retesté l’aeroshot, le Whaf (What ? non whaf !), éviter soigneusement le jus des belles machine de torréfaction à café, découvert l’oPhone, les « boules » de senteur (aucune idée du nom) et terminé par le lab store qui recèle de bien belles trouvailles et d’idées cadeaux.
Toutes les photos de la visite sont en fin du billet…

 

 

VERDICT :

David Edwards, par ses inventions, nous propose des nouvelles manières de consommer, de déguster un produit et de le mettre en bouche, prenant en compte, l’aspect plaisir, biodégradable (zéro déchet), zéro calorie et sans effet néfaste. Les produits sont beaux, désignés par des grands noms : Philippe Stark et Mathieu Lehanneur, ce qui ne gâche rien au plaisir. Attention : ils ne sont pas nutritifs, mais destinés à avoir un plaisir en bouche, un boost et à éviter de consommer des calories. David Edwards invente le principe de la cuisine aérienne : avoir le goût en bouche mais sans qu’un élément aille dans l’organisme donc aucun risque de nocivité ni d’allergie. Une belle idée novatrice…

Concernant le Whaa, le mini-spray, la saveur était épicée donc étrange. A tester avec d’autres parfums car je n’étais pas convaincue…
Je pense que l’aeroshot a plein d’avenir. Il permet d’aspirer en quelques secondes l’équivalent d’une tasse de café (100 mg de caféine en poudre et des vitamines B). La poudre aspirée se dissout ensuite instantanément dans la bouche. Que des points positifs : produit nomade, light (zéro calorie), diffuse de l’énergie et est un substitut apaisant (inhaler un produit qu’on aime sans les effets), évite les effets (ex : insomnie avec le café) et son prix accessible (2,25€). Et puis c’est dans l’air du temps, d’inhaler 😉
Prochain défi après la caféine : l’essence de caviar…
Le whaf offre une expérience culinaire et olfactive intéressante avec de nombreux avantages mais sa consommation est moins pratique et peut paraître frustrante car il manque l’expérience de la texture. Néanmoins, il faut whaffer au moins une fois, juste pour sentir un nuage d’alcool ou tout aliment qui vous est interdit pour retrouver le goût sans les effets sur l’organisme…
Mais mon véritable coup de foudre concerne l’oPhone. Il est encore en mode prototype et ses applications sont limitées mais un grand succès l’attend. Cet objet permet grâce à un smartphone et son appli d’envoyer un message olfactif. Pratique pour sentir un parfum qu’on veut acheter sur internet, sentir l’odeur de la jungle mouillée lorsqu’on visionne un film genre « A la poursuite du diamant vert« , et peut être un jour, carrément capturer une odeur prise lors de son voyage exotique et l’envoyer  directement à ses proches. (odeur d’un poulet tikka massala en Inde par ex…). Bref, ce truc balance du rêve…

Hâte de goûter à la prochaine création de David Edwards : le wikipearl au wikibar… une glace dont l’emballage est comestible…
Oui, disons-le David Edwards est en route pour révolutionner nos habitudes alimentaires…

 

 

 

UN RÉCAP’ DU GLOSSAIRE DU FUTUR…

 

Le RE
Structure en alluminium pour assembler l’aeroshot et aerolife

labstore-05

 

AEROSHOT Chocolat

L’AeroShot chocolat est un plaisir gourmand qui permet de savourer à tout moment de la journée le goût intense du chocolat sans prendre une calorie. En un geste aussi simple et naturel qu’une inspiration. L’Aeroshot chocolat libère des grains de cacao qui fondent délicatement en bouche.

labstore-13labstore-04labstore-03

labstore-06 labstore-07

 

AEROSHOT ENERGY

L’AeroShot Energy est une nouvelle façon de booster vos envies. Il permet d’inhaler aussi légèrement que l’on respire, de fines particules de vitamines B et l’équivalent en caféine d’un expresso. Avec son système breveté, l’aeroshot délivre rapidement l’énergie dont vous avez besoin. Inventé en 2011 par David Edwards.
2, 25 €

labstore-02

WAHH
Quantum sensations est un mini-spray conçu pour être vaporisé directement en bouche ou sur votre recette préférée avec pour vecteur une dose d’alcool mille fois inférieur à un verre. L’effet est immédiat. Vous ressentez une explosion de saveurs, de la légèreté et du bien-être. Inventé en 2012, par Philippe Starck et David Edwards.

labstore-11labstore-15

 

WHAF

Est un générateur de nuage de micro particules de saveur et NON de vapeur. Il inaugure la cuisine aérienne. Vous pouvez transformer tout liquide non gazeux en nuage (alcool, cocktail, lait, café, soupe, tarte de fruits rouges…) et l’inspirez. On le goût sans les effets d’un produit et sans calorie. Ex : vous pouvez déguster le fromage sans les effets du lactose…
Présenté en 2009, déjà mis en vente pour 129 euros (livre de recettes inclus). Des grands chefs ont recréé l’ odeur des sushis  avec 3 whaf. Désigné par Marc Bretillot et David Edwards.

 

aerolife-labstore-06

 

 

OPHONE

Créé par 2 étudiantes de David Edwards, ONotes est une application smartphone qui utilise l’oPhone, connectés via Bluetooth,  afin de vous permettre de partager vos messages olfactifs – et vos expériences émotionnelles – avec le monde. Le smartphone va envoyer une info à l’oPhone qui va la diffuser. Pour l’instant, le prototype contient seulement 4 odeurs sur la carte mémoire. Commercialisé dans 1 an…

 

aerolife-labstore-30

 

 

 

Photos de l’exposition virtual coffee

 

labstore-17

 Scénographie en 4 couleurs (selon l’intensité de l’odeur) pour sentir séparément les arômes du café : cacao, vanille, jasmin, feu de bois

 

labstore-18

 

aerolife-labstore-02 aerolife-labstore-03

aerolife-labstore-22

aerolife-labstore-23

aerolife-labstore-24

Explications…

aerolife-labstore-25

Essai…

aerolife-labstore-26

 Je m’énerve… il faut inspirer franco !

aerolife-labstore-27

 Torréfaction…

aerolife-labstore-12 aerolife-labstore-13

aerolife-labstore-11

 

aerolife-labstore-04

Le Whaf…

aerolife-labstore-07

 

aerolife-labstore-08

 

aerolife-labstore-09

 

aerolife-labstore-28aerolife-labstore-10

Sachez que l’isobutyrate de maltyte sent … la fraise !

labstore-21

 oPhone en train de recevoir un message du smartphone

 

aerolife-labstore-15 aerolife-labstore-16

aerolife-labstore-18 aerolife-labstore-19

Philippe Starck et David Edwards

aerolife-labstore-20aerolife-labstore-17

 

aerolife-labstore-29

aerolife-labstore-32

Bienvenue au lab store !

aerolife-labstore-35

Le lab store existe depuis 5 ans. Lieu de recherche, d’innovation culturelle, un concept store dédié au design issu des expériences culturelles. Plein d’idées cadeau ici !!!

aerolife-labstore-21

 ANDREA
Purificateur d’air révolutionnaire. Andréa est conçu pour renforcer les capacités naturelles de filtration des plantes. Grace à son système, l’air est propulsé directement vers les feuilles et les racines ce qui procure une filtration et une élimination radicale des toxiques ambiants. 149 euros. Mon prochain achat !

aerolife-labstore-33

aerolife-labstore-34

aerolife-labstore-36

Le Cellbag est un moyen novateur de transporter de l’eau et dont le but est d’améliorer efficacement les conditions sanitaires du transport de l’eau dans les pays pauvres.

 

 

En savoir plus :
Sur David Edwards  

http://www.davidideas.com/ et http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Edwards

Le Lasbstore
le tumblr :  http://labstoreparis.tumblr.com/
le site : http://labstoreparis.com/

Aéroshot :
http://www.aeroshots.com/
https://www.facebook.com/aeroshotenergy

L’adresse :

The lasbstore
4, rue du Bouloi
75001 PARIS

 

Partages

Tu aimeras aussi...

  • Lily Jane

    Wahhhhhh Andrea, je le veux et un grand bravo pour le cellbag !!!

    • glose

      C’est clair ! Pour Andrea, reste à savoir quelle couleur prendre, blanc ou noir ? #dilemme