Accueil Paris par arrondissementQuoi de neuf à Paris ? Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

by Glose
Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

Le lundi, une fois par mois, découvrez une anecdote ou réflexion de ma vie parisienne, mes sorties, les nouveautés à Paris, mes phrases fétiches…

—————-

Entendu dans un bar dans le 20e à Paris à propos du serveur à la belle tignasse :
« Sous chaque queue de cheval, il y a un trou du cul ».
C’est fin, c’est très fin, ça se mange sans faim, comme dirait Thérèse

—————
Le serveur était maladroit mais mignon comme tout. Cela dit, j’ai trouvé la phrase drôle.
C’est aussi la traduction d’une citation anglaise plus raffinée paraît-il…

 

 

 

 

 
1.   MES SORTIES

espace-blanc

Hôtel Bohême


Je ne présente plus l’expo/Vente de créateurs Paris : l’hôtel Bohême. À chaque édition, je fais des nouvelles découvertes. En avril, les créations de  The Blond Cactus (plantes dans des pots chinés), Littleanana (étagères customisables),  CécileChareyron (Les broches), et Label Bougie  m’ont tapé dans l’oeil.

Adresse : hôtel Bohême, 71 rue de la Fontaine au Roi – Paris 11

 

Hôtel Bohême, Little Anana

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

espace-blanc

Théâtre « Adopte un jules »


Comme chacun le sait, il est de plus en plus difficile de se trouver un jules. Alors trois jeunes célibataires nous décodent les mœurs d’aujourd’hui pour se trouver un Jules online. Une comédie légère adressée surtout aux jeunes femmes (de moins de 30 ans) qui reprend pas mal d’anecdotes qui ont déjà fait date malheureusement. Mais c’est gentil et on y passe un bon moment.

Adresse : Splendid Saint Martin, 48, rue du Faubourg Saint Martin 75010 Paris

espace-blanc

Maison Aimable


J’ai découvert cette petite boutique de décoration d’intérieur lors de mes déambulations dans le quartier de la Bastille. Un vrai bol d’air, 100% chlorophylle avec plein d’idées déco dans le registre du végétal. Mais vous trouverez aussi des objets de décoration et d’accessoires d’intérieur,  luminaires, etc. Je reviendrais 🙂

Adresse Maison Aimable, 16-18 Rue des Taillandiers, 75011 Paris

 

 

espace-blanc

Les Deux Magots


Après avoir fermé leurs portes en janvier pour travaux de rénovation, les Deux Magots se réinventent pour s’adapter aux enjeux d’aujourd’hui et de demain, sans pour autant tout révolutionner l’esprit de ce café littéraire légendaire associés aux grands artistes de l’époque. Plus de détails très prochainement…

 Adresse : Les Deux Magots 6 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

 

 

 

 

Cocktail d’inauguration Hôtel Bel Ami


J’ai assisté au cocktail d’inauguration des nouveaux espaces de l’Hôtel Bel Ami à Saint-Germain-des-Prés. Placé sous le signe du luxe et de la fête, concert live, cocktails Beluga, Champagne Charles Heidsieck et food-pairing créatif étaient au rendez-vous. Le buffet était exquis et les lieux cosy et raffinés invitent à la pause « chic ».

Adresse hôtel Bel-Ami, 7 Rue Saint-Benoît, 75006 Paris

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

espace-blanc

Gien


La célèbre et ancienne Maison spécialisée dans la faïence, Gien, propose d’assembler des assiettes dépareillées au motif rétro voire début 19e, pour créer une nouvelle harmonie dont on ne serait jamais douté pour présenter une table élégante et accueillante. J’ai pu voir le résultat lors d »un cocktail au musée des Art décoratifs. Le résultat a un charme suranné pile dans la tendance !

 

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

 

espace-blanc

 

Défilé « les Récupérables »


J’ai été conviée au défilé de la collection ESKALE qui a eu lieu à la Médiathèque Françoise Sagan. Un lieu insoupçonné, véritable havre de paix avec jardins luxuriants et palmiers près de la gare de l’Est. Un oasis au cœur de ce quartier bétonné et peu attirant. Dès l’entrée on comprend mieux pourquoi le défilé des Récupérables s’est déroulé ici pour lancer la nouvelle collection de l’été. Le collectif « Catastrophe » a ambiancé le show avec sa poésie et ses mélodies lentes aussi douces qu’une bulle de savon se posant délicatement sur la peau. Une belle évasion sonore qui continue à me hanter avec les créations de Anaïs Dautais que j’ai beaucoup appréciés. Surtout les combinaisons longues.
Petit rappel : Les Récupérables est une jeune marque de mode éco-responsable dont les textiles ont été collectés auprès de partenaires. On ne crée de pas de textile, on récupère l’existant pour créer des séries limitées alliant mode et conso responsable

Adresse :  Médiathèque Françoise Sagan,8 Rue Léon Schwartzenberg, 75010 Paris

Défilé les Récupérables

 

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami
 espace-blanc
Heureux les Curieux

« Heureux les Curieux » est un laboratoire qui met en valeur les marques en proposant un nouveau concept créateur d’émotions. Une programmation dynamique tout au long de l’année, qui se fera en adéquation avec la saisonnalité : Mode, déco, lifestyle, loisirs, food, beauté…
Il fut inauguré le 20 mars avec la marque Adravasti qui propose d’adopter un Olivier en crète et de recevoir l’huile bio de son propre arbre. Adravasti cultive le goût d’une production et d’une consommation vertueuse. Un premier rdv qui inscrit l’ essence de ce lieu inédit, celle d’un tête à tête inédit entre les marques et vous.
Actuellement, vous pouvez découvrir La compagnie du Kraft jusqu’au 6 mai 2018.

Adresse : Heureux les Curieux, 23 Rue du Pont aux Choux, 75003 Paris

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami
espace-blanc
L’Arita Cup

Journée est une nouvelle marque parisienne de produits et d’objets du quotidien qui associent savoir-faire français et japonais. J’ai été conviée à leur soirée de présentation au concept store japonais Mark’style Tokyo, situé en plein cœur du Marais.
Pour leur première collection, Arita Saison Une, ils lancent l’Arita Cup  conçu avec des artisans japonais, un contenant en porcelaine contemporain fabriqué dans la région d’Arita, sur l’île de Kyushu. La région est le berceau de la porcelaine japonaise.  Les cup servent aussi bien pour le thé que de supports pour bougies parfumées originales coulées à la main en France. En savoir plus ici.

 Adresse : Mark Style Tokyo, 6, rue du Trésor, 75003 Paris
Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

 

espace-blanc

espace-blanc

 
2.   RESTAURANTS & BARS

espace-blanc

Maria Luisa


Depuis trois ans on me parle de cette pizzeria comme le must. Alors quand l’occasion s’est présentée, j’ai sauté dessus, ravie de pouvoir enfin dévorer et ingurgiter leurs pizzas. Et en fait, j’ai été légèrement déçue. Autant j’ai trouvé le service et l’accueil parfait (ce qui est rare dans les endroits tendances), autant j’ai trouvé les pizzas noyées par le fromage. À tous ceux qui aiment le fromage c’est parfait. Mais ayant commandé une pizza végétarienne, je m’attendais à une pizza plus délicate, raffinée, moins « lourde » et avec plus de verdure. Vous pouvez la voir ci-dessous : elle est plus rouge et jaune que verte… (heureusement que c’était pas une vegan…)
Adresse
 : Maria Luisa,  2 Rue Marie et Louise, 75010 Paris

espace-blanc

Jazz Café Montparnasse

J’ai découvert le Jazz Café Montparnasse, ex Petit Journal, le célèbre club de jazz des années 80′. La formule restaurant + concert live et un vrai plaisir dans cet établissement aux jolis volumes. Vous pouvez aussi venir assister aux concerts dès 21h  sans dîner car l’entrée est libre. Ma critique complète ici.

Adresse : 13 Rue du Commandant René Mouchotte, 75014 Paris

espace-blanc

La cave des Abbesses

Ce n’est pas une découverte. Plutôt un retour aux vieux souvenirs. 7 ans que je n’avais pas mis les pieds dans ce petit bar-caviste des Abbesses à l’ambiance conviviale, simple et sans chichi où l’on retrouve une clientèle de quartier. Et tout ça pour déguster des bourriches d’huîtres entre vieux amis, comme au bon vieux temps. Une amie m’a d’ailleurs fait découvrir les sprats fumés de Riga. C’est délicieux si vous aimez les sardines mais en version plus raffinée…
Vous pouvez aussi commander des plats de fromages et de charcuterie.


Adresse
 :  La cave des Abbesses, 43 Rue des Abbesses, 75018 Paris

espace-blanc

espace-blanc

espace-blanc


3.   SHOPPING

espace-blanc

 

Bazar de l’électricité


J’ai découvert cette caverne d’Ali Baba spécialisée dans les luminaires en cherchant un néon que je ne trouvais nulle part ailleurs. Une institution car l’établissement existe depuis 1886 et le lieu a gardé sa déco historique.  Un vrai plaisir des yeux à tous les niveaux tant le choix est pléthorique. Seul bémol, normalement les fins de série sont à prix réduits. Mon néon néanderthal m’a coûté 60 euros. Et en plus il n’a même pas marché…

Adresse :  Bazar de l’électricité, 34 Boulevard Henri IV, 75004 Paris

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

 

La Petite Épicerie


Je suis tombée sur cette boutique de loisirs créatifs dans le Marais. Le matériel des loisirs créatifs n’est jamais donné mais là j’ai trouvé que les prix étaient « raisonnables » voire pas cher en comparaison à d’autres magasins. Vous trouverez+ de 10 000 produits Do It Yourself : pâte Fimo, couture, scrapbooking, perles…
J’ai aussi découvert ce qu’était une « cane« , ce petit bâton de pâte polymère qui se découpe en tranches fines pour vos décos (voir l’image ci-dessous) et un « squishie« , un jouet en mousse à mémoire de forme (voir  photos ci-dessous). C’est important d’être à la page…

Adresse : 74 Rue de la Verrerie, 75004 Paris

Quoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel AmiQuoi de neuf à Paris ? # 21 : hôtel Bohême, Les récupérables, l’hôtel Bel Ami

 

 

espace-blanc

 


4.   NOUVEAUTÉS

espace-blanc

GENESIS – A Transhumanist odyssey- Maxime Passadore – DU 1ER AU 3 JUIN 2018

Maxime Passadore présente en avant-première, sa nouvelle exposition Genesis – A transhumanist odyssey et investit LAPAIX, un laboratoire artistique souterrain situé en-dessous de la place Vendôme.
Épaulé par la galerie Ground Effect, galerie d’art urbain protéiforme et figure de proue  d’une nouvelle génération,  ce pop up célèbre le 160ème anniversaire  des  relations franco-japonaises et plonge les visiteurs dans une scénographie singulière.
Cette nouvelle série est construite à partir de photographies argentiques et numériques,  réinventées grâce à des procédés d’art digital expérimentaux. 
Son inspiration provient de la culture cyberpunk et d’une réflexion autour de futures sociétés ultra-technologiques présentes dans de nombreux univers de science-fiction. Genesis interroge sur le transhumanisme, mouvement intellectuel et culturel visant à améliorer la condition humaine par l’augmentation des caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. À travers ses œuvres, il pose son regard sur l’avenir de l’humanité face à cette profusion technologique, l’atténuation de la frontière entre la réalité et le virtuel et la fusion inévitable de l’homme et de la machine.

Infos : LAPAIX, Laboratoire souterrain, 10 rue de la Paix – Paris 2. Exposition POP UP du 1er du 3 juin 2018
Galerie ouverte au public tous les jours de 11h à 19h. www.maxpassadore.com

 

 

Ouverture de Shaka Poke 

Le SHAKA est le signe de reconnaissance des surfeurs. Il symbolise l’Aloha dans la culture hawaïenne, marque de politesse et expression d’un esprit de bienveillance. Originaires de l’île de la Réunion, Alexandre Haggai et Etienne Bateman, les fondateurs de cette nouvelle enseigne parisienne, à deux pas de la Place des Victoires dans le prestigieux quartier du Louvre, nous emmènent à la rencontre de la culture Surf et des Pokes, ces bowls d’inspiration hawaïennes. Afin de rappeler l’atmosphère des îles, ils s’associent à Modely Thibaud pour la décoration de leur restaurant aux tons clairs. Le jeune artiste peintre mauricien réalise ainsi un triptyque de kakémonos aux motifs floraux et exotiques pour illuminer la salle, tandis qu’en cuisine une frise aux motifs tribaux vient décorer les murs. Leur envie ? Partager une nourriture équilibrée et dépaysante. Pour imaginer leurs recettes et offrir les meilleurs produits, ils mettent la barre haute en faisant appel à Anthony Denon, ancien Chef d’Alain Ducasse au restaurant de poissons RECH, aujourd’hui Chef aux côtés de Christophe Saintagne chez Papillon. Chaque produit est ainsi choisi avec soin et rigueur pour ses qualités gustatives, ses vertus nutritionnelles et sa provenance : saumon d’Islande élevé en eau naturelle, thon rouge sauvage de l’Océan Indien, riz noir d’Italie… Des légumes, fruits et graines viennent agrémenter chaque bowl. Les ingrédients sont marinés, assaisonnés et cuisinés avant d’être assemblés dans de savoureuses recettes.

Infos : Lundi – Samedi, 11h30-15h .  SHAKA POKE, 34 rue du Louvre, Paris 1er. Tel +33 1 40 28 93 83

 

▲Le Caulaincourt, lieu hybride en plein cœur du 18ème 
Une nouvelle adresse dans le XVIIIème arrondissement, Le Caulaincourt a tout pour devenir LE spot tendance montmartrois. Véritable lieu de vie où il fait bon boire un verre et se restaurer, cette nouvelle adresse prévoit de faire bouger le quartier Lamarck !
Déjeuner, apéritif ou dîner, toutes les occasions sont bonnes pour s’arrêter au numéro 62. A midi, le restaurant propose une carte réduite constituée de plats
du jour. Le soir, le bar s’anime et propose des playlists bien pensées tandis les gourmets s’attablent pour déguster un plat, partager quelques assiettes et pour-
quoi pas, terminer la soirée autour d’un savoureux cocktail. Une cuisine simple et raffinée, des cuissons basse température et des accords originaux font le bonheur des parisiens ou touristes de passage. Sans se prendre au sérieux, Le Caulaincourt fait pétiller la butte. En clair, la course à la bonne adresse s’arrête ici. Avec ses grandes baies vitrées qui laissent entre la lumière et une décoration très végétale (Jardin suspendu, couleurs douces et matériaux naturels), Le Caulaincourt a su créer une atmosphère à la fois chaleureuse et conviviale. Tables en marbre, assises en bois clair et coussins wax de la marque parisienne Adjamée, le restaurant invite au partage dans une ambiance sobre, chic et confortable. Les miroirs et l’enfilade du bar avec la salle du restaurant font, du Caulaincourt une adresse où l’on respire. Inspirez, vous êtes à Montmartre !
Infos : Le Caulaincourt, 62, rue Caulaincourt 75018 Paris. Du mardi au vendredi
de 12h à 14h et de 19h à 02h.

▲ Cuisine contemporaine Steakhouse & spécialités US cave à Bourbon

Daddy Bear, bistro atypique du 8e arrondissement de Paris, accueille ses hôtes dans un cadre original, à mi-chemin du steakhouse new-yorkais et de la cabane de
bûcheron. Daddy Bear propose une cuisine fine, accessible et contemporaine, mijotée sur place, avec une sélection d’entrées, plats ou desserts inspirés
du meilleur de la cuisine US. Déjà à l’origine du réputé « Colonel Moutarde » à Saint-Augustin et du bistronomique « Bistro Bellet » rue du Faubourg St Denis, Jean-Louis Bac compte plus de 20 ans
d’expérience dans l’univers de la restauration. Avec Daddy Bear, il revisite les codes du steakhouse US, campé par un papa ours aussi gourmand que convivial.

La cuisine se réapproprie les grands classiques de la gastronomie américaine et propose les véritables recettes des incontournables Lobster roll, Fish & Chips et frites maison, salades Cobb ou Caesar, BBQ ribs et un choix de hamburgers gourmands à base de steak haché Charolais ou de steak Veggie maison. Au bar, Sam & Kristen proposent des cocktails signatures typiques dont les rhums arrangés et mettent à la disposition des amateurs une cave à Bourbon US particulièrement soignée avec des références prestigieuses telles que le Stagg Junior ou le Buffalo Track.

Infos : Daddy Bear, 27 rue François 1er 75008 Paris, Tél. : +331 47.20.77.39 contact@daddybear.fr

▲ The Key

C’est en plein cœur du 8ème arrondissement de Paris qu’un nouveau club vient d’élire domicile. Au 8 Boulevard de la Madeleine, The Key s’inscrit dans une nouvelle ère. Ce nouvel établissement revendique avec style et élégance l’art de la fête. Un club qui se veut être minutieusement bien pensé autour d’une décoration moderne et élaborée, à l’empreinte musicale forte et au visuel à la pointe de la technologie… rien n’est laissé au hasard. Chaque détail affirme une identité unique et laisse place à une énergie atypique et novatrice. The Key mise sur un concept abracadabrant pour faire à nouveau danser le monde entier. À peine l’entrée franchie, avec sa devanture qui n’estpas sans rappeler celle des comédies musicales de Broadway, le ton est donné :

  • Escaliers lumineux futuristes.
  • Groupe de danseuses.
  • Cabines de douches élevées de part et d’autre de la salle.Une mise en scène orchestrée par la danseuse et chorégraphe Camille Colman.

Infos : HORAIRES D’OUVERTURE Ouvert les Mardis et les weekends à partir de Minuit. www.thekeyparis.com, 8, Boulevard de la Madeleine 75008

 

▲ Samia Ziadi à la Fondation Benetton

A l’occasion de l’exposition collective « Sahara: what is written will remain », Samia Ziadi présente une installation artistique alliant vidéo et textile issue de son projet « Migrant » sélectionné par la célèbre Fabrica, inaugurant ainsi la Galerie Delle Prigioni, nouvel espace dédié à la célèbre Imago Mundi collection de Luciano Benetton Depuis toujours intriguée par le vêtement et le style, Samia utilise la mode comme un vecteur porteur de messages. Son univers est pluridisciplinaire combinant l’art, la photographie, la mode, le graphisme et la vidéo. A travers ses créations textiles, Samia Ziadi met en scène la jeunesse qui est peu ou mal représentée et interroge sur l’actualité et la société d’aujourd’hui. Elle aborde ainsi des sujets tels que la jeunesse, la religion, l’identité sociale ou encore la migration issue des pays d’Afrique et du Maghreb. Avec ses robes vibrantes, elle investit des environnements réels pour étendre son message universel et sensibiliser le public sur la jeunesse actuelle. Posant des questions sur l’identité et l’appartenance, son travail exprime la capacité de la mode et de l’art à communiquer avec les enjeux sociaux de notre temps.

Infos : Art Installation, du 4 avril au 20 mai 2018à La Fondation Benetton x Imago Mundi – Trévise.01 40 26 69 66

Dans sa vidéo « Prophète », sa robe Migrant est présentée à Marseille, a paraissant dans les espaces publics de sa ville d’adoption, devenue une véritable source d’inspirations pour l’artiste.

5.  Le mot du mois

espace-blanc

Nager dans le bonheur c’est faire des brasses dans sa propre piscine

 Michèle Bernier

 

Partages

Tu aimeras aussi...

2 commentaires

Fanny 30 avril 2018 - 10 h 00 min

Il est super complet ton billet ! J’adore les récupérables, enfin ce que j’en ai vu sur leur site, ça me donne super envie de craquer pour une de leurs pièces. La petite épicerie est une institution du DIY, la boutique est super mignonne et ça donnerait presque envie de développer sa fibre créative…

Répondre
Glose 30 avril 2018 - 10 h 24 min

Merci ma biche !!! Décidément, tu connais tout :D. A Paris et ailleurs ! Je suis tombée sur « la Petite épicerie » par hasard en cherchant une autre boutique qui avait fermée. belle surprise. J’ai beaucoup aimé les combinaisons des Récupérables. Prochainement, je prépare un autre papier dans cette veine… wait and see !

Répondre

Laisser un commentaire