Home Carnet parisien Carnet Paris #13 : Simone Veil, Chiharu Shiota, Olivia Moore

Carnet Paris #13 : Simone Veil, Chiharu Shiota, Olivia Moore

written by Glose 3 juillet 2017
bar-improbable-paris

Le lundi, deux fois par mois, découvrez une anecdote de ma vie parisienne, mes sorties, les coulisses du blog, les nouveautés à Paris, mes phrases fétiches et découvertes.
En avant pour le 1er lundi de juillet !

—————–

« Nous sommes tous les enfants de Simone Veil »

Et en 2017, ses combats féministes résonnent encore. Même à votre échelle, même mineurs, il faut perpétuellement se battre, même pour des choses anodines en apparence.
Je n’ai jamais été huée à l’Assemblée nationale pour défendre avec détermination la légalisation de l’avortement face à une assemblée d’hommes complètement hostiles. Mais je dois tous les jours m’imposer au travail face à des hommes souvent misogynes ou aux idées bien arrêtées qui attendent que tu prouves que tu vailles d’être « respectée ». Eh oui… le respect n’est pas inné, il doit être acquis quand tu es née avec 2 chromosomes X.
Soyez inflexible et ferme.
Pensez Simone Veil.
Chères lectrices, ne faiblissez jamais devant les cons.

 

Simone Veil (13 juillet 1927, Nice – 30 juin 2017, Paris)

 



EN BREF :

    • Journal mai : mes sorties à Paris, vie de blogueuse, vie tout court…

    • Nouveautés à Paris

    • La phrase

       

 

———————— 1- Semaine à Paris  —————————–

 

   Brunch 

Un brunch à 11,50 € vous en connaissez beaucoup ? Sans être ouf, quand on n’a plus de tunes après un week-end de soldes mais l’envie tenace de profiter d’une petite terrasse au soleil un dimanche matin, ça dépanne bien ! Il est à l’angle de la rue Jacques Louvel-Tessiers et de l’avenue Parmentier.

« nom du bar inconnu »,  rue Jacques Louvel-Tessiers, 75010 Paris

brunch

   HEMA

J’ai été invitée à la #hemasummerparty, le lieu a été joyeusement relooké par @amelia_nymphea qui a donné vie aux accessoires en créant une maison HEMA (jardin, salon, salle de bain, chambre, cuisine…). Eh oui j’ai découvert que c’était possible… (si vous avez le mobilier…)  C’était l’occasion de découvrir les collections d’été de @hema_france mais aussi de participer à des workshops.  Entre les bougies pastèques, les fleurs, les moules à glace, les ananas en papier, éventails et perroquets, j’ai repéré une fontaine à limonade à 10 € seulement que je m’achèterais bien. En attendant, je vous propose une jar, produit phare de l’été pour vos cocktails à 2,50 €. Je l’ai customisée lors de la soirée. Mimi, non ? (voir dans la galerie photo ci-dessous)


 

  Papa Cabane 

Lors de la fête de la musique, le Papa Cabane s’est associé avec le Djoon. J’ai profité pleinement de sa terrasse de 1000m2. Il avait fait une chaleur à en crever ce jour-là. Alors pouvoir marcher, danser et jouer à la pétanque, au ping pong et baby foot, pieds nus tous en demandant à se faire arroser par des pistolets à eau géant, j’ai adoré !
Vous pouvez aussi juste vous allonger sur les transats.
Décontract, sans chichi, accueil sympa, vous pouvez casser aussi la croûte ( food trucks).
Softs à 4 euros, Spritz à 10 euros. C’est tous les jeudis seulement de 18h à 23h.
Le Papa Cabane, Entrée gratuite, de 18h à 23h, Rue Paul Belmondo, 75012 Paris
Entrée par le parc de Bercy, derrière l’AccorHotels Arena.

 

  Picnic season 

WE PIQUE NIQUE a lancé la saison du pique-nique et a organisé pour l’occasion l’évènement « Picnic Season » à L’improbable, un lieu charmant, à l’esprit brocante et un peu jungle en plein cœur du marais. Le lieu est vraiment cool , il ne manquait que les ventilos pour pouvoir « DIYer » tranquille 🙂

J’ai découvert un produit parfait pour cet été : les cocktails givrés avec Fruits and Wine ! Innovant, l’apéro prend des airs de granités en se glissant dans cet étui que vous placez au congel’. Et hop, les frozen cocktails en poche se glissent dans votre sac et se dégustent n’importe où avec une paille ! Les saveurs sont 100% fruitées et légèrement alcoolisées (5,5 %)

L’improbable, 5 Rue des Guillemites, 75004 Paris

improbable-picnic-season04

 

  Ouibus

Pour la première fois, j’ai été à la OUIBUS SUMMER ! Jolie déco estivale pour donner un avant-goût des vacances. Customisation de chapeau, de sacs de boules de pétanques, parties de pétanque, photomaton et l’éternelle planche charcuterie-fromage était aussi de la partie pour parfaire les apéros d’été.
Me reste plus qu’à programmer un petit voyage en bus pour tester les services de Ouibus 🙂
Chez Bouboule, 46 Rue d’Argout, 75002 PARIS

chez-bouboule-ouibus-01

 

  Chiharu Shiota

J’ai été invitée à la visite privée de l’exposition de Chiharu Shiota. Tout l’hiver je me suis dit d’aller faire un saut au Bon Marché pour admirer son installation spectaculaire. Mais le 6e c’est loin. Moi aime pas quitter le centre et le quartier des bobos.
Je n’ai donc pas réussi à me faire violence et je le regrette. Et encore plus depuis que j’ai vu son installation où elle a « embobiné de fils » toute la galerie Templeton. C’est hypnotisant, grand. Je suis fan. J’adore. Je vais sûrement publier un article entier du coup…

Galerie Daniel Templon, 30 rue Beaubourg, 75003, Paris . Jusqu’au 22 juillet 2017

 Chiharu-Shiota-01

   « Mère Indigne »

Je suis allée voir le one woman show survolté d’Olivia Moore : « Mère Indigne ». J’ai pas d’enfant et j’ai ri… mais RIIIIIIIIII!!!!. Ça doit être encore plus tordant quand tu en as. En tout cas c’est suffisamment mordant pour rire à gorge déployée en étant nullipare. Je ne spoile pas je ne vous dis rien. Je vous laisse découvrir le pep’s communicatif de ce petit bout de femme, son auto-dérision décapant et son excellent jeu sur scène !
Il ne vous reste plus qu’un mois pour voir le spectacle à Paris à la Nouvelle Seine.
Regardez comme le lieu est exceptionnel… (on peut même grignoter et boire un verre sur la péniche).

Olivia Moore dans « Mère indigne », La Nouvelle Seine 75005 Paris. Jusqu’au 29 juillet 2017, le vendredi et samedi à 21h30

mere-indigne-olivia-moore

 

 

  Soldes 

Je me suis lâchée sur trois paires de chaussures dans ma boutique préférée, Fluo, située dans le 2e.
Et ceci n’est que le début (si vous suivez mon compte Instagram, toi-même tu sais).
« Juillet et ses soldes vont me tué « 
chez-bouboule-ouibus-05

———————— 2- Nouveautés à Paris  —————————–

1 Restaurant

    PINK MAMMA

 
Et de 6 ! Encore un, on ne les arrête plus les Mammas  !
L’aventure Big Mamma se poursuit avec une autre spécialité : la Fiorentina : un énorme et sublime T-Bone steak (comprendre une côte de boeuf mais deux fois plus cool, le filet et le faux filet) cuit au grill, comme le veut la tradition. Là-bas, on dit toujours que si le steak n’est pas plus épais que trois doigts, c’est un carpaccio. Leur défi : servir une viande de dingue, hyper tendre et goûteuse, à un prix 2 à 3 fois moins cher qu’ailleurs.
Un nouveau champ de la gastronomie italienne vient d’être explorée.
Quand je pense que je n’ai toujours pas mis les pieds dans un Big Mamma…

Pink Mamma 20 Bis rue de Douai – 75009 Paris,

 

pink-mama

 

1 Festival

    Happy Folk

 Le Festival Happy Folk – le 1er festival de l’art de vivre slow – dévoile son programme complet :
► 2 jours de bien-être, de créativité et de fun
►2 conférences sur les nouveaux modes de travail
►19 ateliers Do It Yourself (macramé, sérigraphie, design végétal, tissage, broderie, bougie,…)
►18 créateurs de talents et exclu Happy Folk
►12 ateliers & masterclass yoga, sophrologie, développement personnel & kids
►1 concert folk de Thomas Semence,
► Sans oublier le slow market, une sélection de jeunes créateurs d’ici et d’ailleurs talentueux, éthiques et chics faisant la part belle aux savoir-faire artisanaux. Des pépites et des exclus dans une ambiance nomade, green & bohème chic.

A mi-chemin entre retraites « cool » et créatives et grande fête pour toute la famille, le Festival Happy Folk propose deux jours d’immersion dans l’art de vivre Slow pour pratiquer, se détendre, s’évader, partager, rencontrer, expérimenter, écouter, découvrir des créateurs slow et déconnecter dans une ambiance végétale, nomade et bohème chic !Pour cette première édition Happy Folk a choisi d’investir la nouvelle adresse cachée parisienne à l’esprit guinguette : le 88 Ménilmontant, lieu estival éphémère de La Bellevilloise, s’offrant sur 800m² comme une alcôve végétalisée hors du tumulte de la ville.

Festival Happy Folk, Samedi 8 juillet 2017: 11H00-21H00 & dimanche 9 juillet 2017 : 11H00-20H00
Le 88 Ménilmontant, 88 rue de Ménilmontant – 75020 Paris /Métro : Gambetta, Pyrénées

Il y a bien d’autres nouveauté à Paris, mais grosse flemme, là.
C’est que je commence à sentir l’année…

 

———————- 3- La phrase  —————————–

Les erreurs ne se nient pas … elles s’assument.
La tristesse ne se pleure pas … elle se surmonte.
L’amour ne se crie pas … il se prouve.
En conséquence, sois fort pour que personne ne te détruise,
Sois noble pour que personne ne t’humilie,
Sois humble pour que personne ne t’offense, écoute ton cœur
Et communique tes sentiments et émotions pour avoir de l’amour,
De la tendresse et de l’amitié autour de toi …
Et le plus important : reste-toi-même

Voltaire

 

 

►Prochain rendez-vous le 17 juillet  ! ◄

Partages

Tu aimeras aussi...