Home A la une 15 choses à savoir avant de partir en Birmanie

15 choses à savoir avant de partir en Birmanie

written by Glose 7 avril 2016
birmanie-femme-tanaka

Si vous projetez de partir bientôt dans ce magnifique pays d’Asie qu’est la Birmanie, vous avez bien raison.
Parce que :
1 /C’est un beau voyage qui vous attend (il suffit de voir ma vidéo : 18 jours au Myanmar)
2/ Le touriste de « masse » n’est pas présent.
(Si ce n’est qu’à Bagan on s’en rapproche, mais ça n’a rien à voir avec Angkor au Cambodge).

birmanie-bagan

Bagan…

N’y allez pas si vous comptez faire la fête. C’est un voyage axé sur la spiritualité, la découverte. On ne retrouve pas la même frange de touristes qu’en Thaïlande par exemple. Vous verrez moins de touristes d’ailleurs. (On était seulement 3 sur un vol domestique…  sur un autre vol, notre départ a été retardé de 3-4h. Le temps que l’avion s’arrête dans toutes les villes et prennent le plus de passagers possibles sans doute…). Faites aussi toutes vos recherches sur internet le plus possible avant de partir : le wifi est extrêmement lent voire inexistant. 2 minutes de 3G sur mon tél m’a coûté 51 euros. Un voyage quasi déconnecté en somme…

birmanie-bagan-temple
Vous ferez donc partie de ces heureux étrangers qui seront accueillis avec le sourire, pris en photos par les habitants et qu’on aidera spontanément dans la rue si on vous sent perdu ! 🙂

Certaines choses m’ont étonnée, frappée ou fait sourire.
Je vous les livre :

 

♦ Avant de se rendre en Birmanie… ♦

 

1/ Les brosses à dents

Il est rare – même dans les hôtels 4 étoiles – qu’on vous offre des brosses à dents. Le Myanmar (ex-Birmanie) semble très tatillon sur l’hygiène des dents. Enfin je suppose car que ce soit dans les auberges de jeunesse, hôtels ou même dans le bus, on vous donne toujours une brosse à dents avec un micro-tube de dentifrice. Et chaque jour, il se peut que vous ayez droit à une nouvelle brosse à dents dans les hôtels.
Du jamais vu…

birmanie-argent-02

Et elles n’y sont pas toutes…

 

2 / Bouche et dents rouges


On reste sur les dents.
La première fois j’ai été surprise de voir un homme dont l’intérieur de la bouche était rouge sang et les dents très abîmées. Voilà le sourire que ça donne : sourire au bétel et là aussi
En fait, les hommes et parfois les femmes, mâchouillent comme un chewing-gum de la noix de bétel (une préparation à base de feuilles du même nom, de chaux, de noix d’arec et de tabac.) qui donnent un effet grisant, voire saoul. Puis ils crachent de la salive rouge qui laissent des traces rouge-orangé sur le bitume. C’est un passe-temps national.
Bref ça donne pas envie…

birmanie-feuille-betel

Feuilles de bétel

birmanie-tabac-betel

La substance rouge à chiquer…

 

3/ Les seaux sous les tables des restos

Au vu du nombre de birman(e)s qui chiquent toute la journée, les restaurants ont installé des seaux en plastique sous les tables pour que les consommateurs puissent cracher. Pour éviter de salir le sol…
Les restaurants ciblés « touristes » n’en ont pas.

birmanie-restaurant-seau

Vous voyez le seau violet à droite sous la table ?

 

4/ Local food

 

Vous aurez beaucoup de difficultés à trouver des restaurants « local food« . Mais du thaïlandais et du chinois sans problème. Quand vous tomberez sur un restaurant cuisinant birman,  voici à quoi ressemble un repas traditionnel :

birmanie-plat-traditionnel

Riz cuit à la vapeur, du poisson, de la viande, des légumes et de la soupe, tous les plats arrivent en même temps et sont servis avec beaucoup de condiments 

 

5/ Pieds nus

En Asie, on a l’habitude de se déchausser à l’entrée des temples, voire des boutiques et des bars.
Mais au Myanmar, je n’ai jamais autant marché pieds nus de ma vie. Il faut retirer chaussures et chaussettes dès qu’on entre dans une zone sacrée, une pagode ou un temple. (A Bagan, c’est l’enfer, vu qu’on ne visite que des temples). Parfois, la zone sacrée est une montagne (on monte pieds nus donc) ou une surface de 2000 m² au sol marbré hyper brûlant… (aie)
Bref, il faut prévoir des lingettes pour s’essuyer les pieds avant de remettre ses chaussures. (pieds noirs garantis…)
Et opter pour des tongs.
(on vous propose même des sacs en plastique à l’entrée de certains temples pour ranger ses tongs. Bien sûr c’est payant…)

birmanie-pieds-nus

 

6/ Dollars et euros zéro défaut


Avant le dollar était roi, aujourd’hui on paye tout en kyat ( prononcer tchia). À moins de séjourner dans un grand hôtel, avoir des dollars sur soi n’a plus vraiment de sens. D’autant plus qu’ils doivent être impeccables : sans trace, sans tache, sans pliure. Ce qui n’est pas le cas pour les kyats. Un vrai calvaire à transporter en voyage. C’est pareil pour les euros. On m’a même refusé au change ce billet de 50 euros neuf car si vous regardez de très très près, il y a un petit trou. J’étais très énervée sur le moment.
(avant il était plat et aucune pliure)

birmanie-argent-01

 

7/ Argent


Prenez beaucoup beaucoup d’euros et changer les sur place.
Un les ATM n’ont pas toujours d’argent dans les distributeurs (et peuvent vous débiter quand même). Deux, si vous retirez avec votre CB, c’est 10 euros de frais environ. 100 000 kyats = 74 €. Mais la banque compte 84 euros.

Prenez éventuellement des dollars impeccables pour payer les hôtels. Mais si vous avez tous réglé en avance, les dollars ne vous serviront pas à grand chose dans la vie courante.

 

8/ Les questions

Si on vous demande votre âge, il ne faut pas vous offusquer : les birmans (surtout les jeunes) sont très curieux et avides de parler anglais. Ils vous demandent votre nom et plus s’ils sont à l’aise avec l’anglais. Bref, vous pouvez répondre aux inconnus sans vous méfier 🙂
Les enfants vous crieront « Hello !  » et les plus hardis vous feront un « give me five ». Ils sont très heureux de vous voir 🙂
(pour le moment…)

9/ Les sifflements

Lorsque vous voyez des birmans siffler une personne dans la rue ou dans un restaurant, il n’est pas question de drague ni de manquer de respect. C’est juste un moyen d’interpeller une personne.

 

10/ Les moines

 

Il peut être surprenant que des moines viennent à votre rencontre et veulent discuter avec vous.  Ce n’est pas une arnaque, les moines sont très ouverts sur le monde, ont la conversation facile, sont très cultivés.

birmanie-moines

 

11/ Thanaka

Vous verrez partout des femmes, enfants et parfois des hommes porter du thanaka : cette pâte jaune qu’ils s’étalent sur les joues voire même le front.
Elle est extraite d’un arbre (thanaka) et permet de se protéger du soleil. Elle est aussi anti-oxydante et anti-acné.

 

birmanie-femme-tanaka

 

12 / Cure de jus de fruits et désintox d’alcool

 

Les jus de fruits de saison sont vraiment très très bon marché comparés à Paris. A titre de comparaison, le petit verre de vin moyen coûtera 16000 kyat et le jus de fruits frais 1000 kyats minimum, soit 74 centimes d’euros (ça monte à 3000 selon les endroits). 16 fois moins cher. Y a pas photo, on prend du jus de fruits frais. D’autant plus qu’entre la chaleur et la qualité, on n’a moyen envie de boire un verre de vin…
Perso, je buvais 4-5 jus de fruits d’ananas melon, pastèque, etc. par jour.

birmanie-jus-de-fruits

Jus d’orange et  jus de fruits du dragon

 

13/ Les longyis

 

Vous verrez très souvent des hommes porter des longues jupes : le longyi. Une pièce de tissu se rapprochant du sarong ou d’un grand paréo. C’est le vêtement traditionnel. Et certains hommes ont du style : associer la chemise blanche occidentale avec le longyi. Classe.
Un étranger, vous donc, peut aussi en porter.

 

birmanie-longyi

 

14 / Les photos

 

Vous n’aurez aucune difficulté à prendre les habitants en photos. Mais surtout, il est fort possible qu’ils vous demandent s’ils peuvent vous prendre en photos seul ou avec un des membres de leur famille. Certains vous prendront en cachette…
Vous êtes une attraction !
(Jusqu’à quand ?… )

birmanie-photo

15 / Les parfums, le troc

Je ne le savais pas avant de partir et je le regrette : les birmans adorent troquer. Et plus précisément chez les vendeurs de Bagan,  si vous voulez acheter des souvenirs, il est possible qu’on vous demande des échantillons de parfums plutôt que de l’argent. Voire des pièces d’euros.
Bref, si j’avais su, j’aurais ramené plein d’échantillons à distribuer…

 

 

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...