Home Style Un maillot au poil

Un maillot au poil

written by Glose 4 avril 2016
maillot-bain-glose02

– (…) J’ai 10 ans 1/2. Je suis dans l’eau près du bord. À la piscine municipale. Avec un bonnet de bain tout serré. J’ai une tête de bite et une tronche d’insecte. Je viens de terminer mes longueurs. Ma prof de sport est hyper sévère, elle est flippante même. Elle patiente les mains derrière le dos, debout, droite comme un I sur le rebord. J’ai envie de me cacher mais elle vient me parler. Je lève les yeux et là… là…
(Silence)
– Quoi donc ?
– Traumatisme…
– Que s’est-il passé ?
– C’est moche
– Elle vous a fait quelque chose ?
– Non.
– Mais c’est vraiment …
(tête de dégoût)
– ?
– J’ai levé les yeux… ils tombent sur son bas de maillot de bain. C’est malheureusement un passage obligé de ma trajectoire visuelle… je suis super gênée. J’essaye de sortir de ma torpeur, de cette vision d’horreur mais je reste bloquée sur sa forêt de poils noirs sortant de son maillot, courant sur son entrecuisse, jouant au lierre grimpant. Partout partout partout… Gros plan sur son pubis, son visage reste au second plan…  Ah c’est dégueulasse… Je suis choquée. Un monde s’écroule, une révélation tombe : les femmes ont des poils …
(Je ris)
– Ne vous inquiétez pas, je ne laisserais rien sur les cuisses…
– Mais j’ai RIEN sur les cuisses !!! Non mais regardez !
(véridique)

Quand le fauteuil de l’esthéticienne fait office de divan pour mieux faire passer la douleur, on se croirait invitée chez Mireille Dumas.
Mais version feuilleton du dimanche soir sur M6 : culotte retirée, jambes écartées en grenouille, vue plongeante sur l’abricot…
Mon intimité mise à nu, je déballe tous mes traumas entre deux bandes de cire douloureuses…

– Et si on revenez à l’histoire de votre mère dans l’ascenseur ?
– Ah oui.  Ma mère…

 

Après les années piscines, les années bain douche…

maillot-bain-glose04

maillot-bain-glose01

maillot-bain-glose02

maillot-bain-glose08 maillot-bain-glose03  maillot-bain-glose05 maillot-bain-glose06 maillot-bain-glose07

Photos : (C) Marc Mulvidson

Partages

Tu aimeras aussi...