Home Voyage Radisson Blu Royal Copenhague, premier hôtel design au monde

Radisson Blu Royal Copenhague, premier hôtel design au monde

written by Glose 16 février 2016
radisson-royal-copenhague07

Le groupe hôtelier Radisson Blu m’a conviée à un séjour placé sous le signe du design dans le cadre du lancement de leur programme « Bluprint »
L’événement s’est déroulé dans un lieu « mythique », le 1er hôtel design au monde :  le Royal Hôtel à Copenhague.
Une sacrée chance de visiter ce monument du design dans un tel contexte… avec en prime la fameuse chambre 606 et la 506 redécorée par Jaime Hayon.

Ce billet est un peu particulier, presque « journalistique ». [Désolée…]
Mais je m’intéresse au design (à 15 ans j’hésitais entre être écrivain ou archi d’intérieur… mais l’étude de la géométrie dans l’espace m’a découragée. À 18 ans, je mettais en « hobby » sur mon cv que j’aimais les objets design. On m’a prise pour une experte du coup, je l’ai retiré de mon CV 😛).
Donc voilà, j’avais envie de parler du projet Bluprint et du Royal Hotel dans un esprit plus « informatif ».

 

 

 Bluprint

L’ouverture du premier « Hotel design »* au monde en 1960 avec le Royal Hôtel à Copenhague (le Radisson Blu Royal Hôtel à présent, 1er de la chaine), fait du Radisson un précurseur en la matière. Une première mondiale qui définit l’ADN du groupe auquel Radisson veut renouveler en 2016.

* c’est-à-dire pensé depuis les fondations jusqu’aux accessoires et aux meubles qui l’emplissent

radisson-royal-copenhague21

► Le Radisson Blu lance bluprint : un programme de rénovation ambitieux privilégiant le design par la sélection rigoureuse de meubles « iconiques » dans 3 espaces : chambres, espaces « sociaux » et zones de meeting. En préservant une fusion parfaite de la forme et la fonction, l’esprit « fonctionnaliste » de Arne Jacobsen**, le célèbre architecte du Royal Hotel, est toujours présent.

► Chaque hôtel aura une collection unique, son style, ses icônes avec plus d’espaces multi-fonctionnels et flexibles. Sans oublier le principal : réinventer l’hôtel comme un endroit où les clients veulent vraiment passer du temps.

►Le challenge est de créer plus de flexibilité pour s’adapter à l’environnement culturel local tout en gardant une cohérence avec la marque. Comment ? Avec des éléments qu’on retrouvera dans toutes les pièces empreintes de la philosophie Bluprint :

L’exemple d’une chambre :

  • Une tête de lit sur mesure
  • Une chaise iconique comme pièce maîtresse
  • L’entrée comprend un tapis tandis que la salle dispose d’un sol en bois (autre référence à la chaleur et le confort d’un vécu dans la maison)
  • Une œuvre d’art locale pour ajouter du caractère à chaque chambre (curation artistique : pièces uniques prévues dans les espaces publics)
  • Touches finales : une collection facultative de beaux accessoires pour compléter la pièce (un miroir mur-à-mur au-dessus de la tête de lit, une coiffeuse dans le entrée…)

 

radisson-royal-copenhague24

Le projet Bluprint en images…

radisson-royal-copenhague25 radisson-royal-copenhague26 radisson-royal-copenhague27

Vaste programme n’est-ce pas ?
Alors hâte de vivre prochainement l’expérience bluprint*** ? 

——————————————————————–

 ** Le SAS Royal Hôtel – conçu pour la compagnie aérienne danoise Scandinavian Airlines System (SAS)  –  est l’une des créations les plus emblématiques et majeures de l’architecte et designer danois Arne Jacobsen et l’une des plus renommées dans l’histoire de l’architecture. A l’époque, il était le plus grand hôtel (22 étages, 275 chambres et suites, premier building à Copenhague) et le plus moderne et avant-gardiste de Scandinavie grâce aux choix des matériaux utilisés dans la conception de l’hôtel (structure en béton et de verre) mais aussi du mobilier (allant jusqu’aux poignées de portes, aucun détail ne fut épargné par l’architecte, reconnu pour sa minutie). Élégance, simplicité, fonctionnel, luxe discret caractérisent l’hôtel ouvert en 1960.
*** Si vous êtes intéressé, je vous invite à découvrir l’application de réalité augmentée Bluprint. Après l’obtention d’une carte « de déclenchement » lors d’un événement, télécharger l’application pour obtenir un avant-goût d’une chambre Bluprint.

————————————————————————

 

► Room 606 ◄

En 1994, Radisson rachète le SAS Royal Hôtel et le rénove à l’exception de l’une d’entre elles : la suite 606, restée dans son jus depuis 1958. Non sans raison : cette suite dans les tons bleus pétrole est devenu mythique par ses meubles devenus iconiques, devenus des classiques du design Scandinave qui font la fierté du pays !
Une sorte de « musée vivant » qu’il est possible de réserver à  pas moins de 750 euros la nuit…
Des monuments du design spécialement conçus pour le Royal, que vous connaissez déjà sans le savoir :
> Le célèbre fauteuil  « Egg »
> La chaise « Swan »
>  la chaise « Drop »
> Série « 3300 »
> Une série de lampes AJ (applique)

radisson-royal-copenhague23

Chaises « Drop »

 radisson-royal-copenhague22

Le sofa Série « 3300 » : a été conçu pour le terminal de l’aéroport en 1956

 

radisson-royal-copenhague17

radisson-royal-copenhague18

Le maquillage miroir

 

radisson-royal-copenhague20

 

 

► Room 506 ◄

En hommage au designer et architecte Arne Jacobsen, le Royal Hotel choisit le designer espagnol Jaime Hayòn en 2014 pour réinterpréter l’œuvre du maître. La chambre 506 devient ainsi la 2e pépite de l’hôtel, se muant en un véritable laboratoire du design. (œuvres d’art, des meubles édités aussi par la marque de design scandinave Republic of Fritz Hansen dont une réédition avec la chaise Drop)

J’avoue avoir un faible pour la chambre 506 plus que la 606. Le masque et la lampe de chevet m’ont bien séduite, transportée dans un décor de cinéma lychéen plongée dans la lumière tamisée…

Bref, je réalise la chance d’avoir découvert ce monument « Royal » dans l’histoire du design.

Prochaine étape :  le trip design, à la découverte de la Republic of Fritz Hansen, Louis Polsen, etc. Un papier qui va vous embarquer dans les coulisses de la déco scandinave…

 

radisson-royal-copenhague07

Le fauteuil “Ro” pour Fritz Hansen, petite table d’appoint bicolore, un miroir tout en rondeur ainsi qu’une table de chevet rétractable 

radisson-royal-copenhague08

radisson-royal-copenhague09 radisson-royal-copenhague10 radisson-royal-copenhague11 radisson-royal-copenhague12

Republic of Fritz Hansen a réédité la chaise « Drop » en forme de goutte courbée (Le dossier apparait sur la 2e photo)

Voir plus de photos sur la chambre 506 sur http://joyana.fr/

 

♦ Informations ♦

Radisson Blu Royal Hotel
Hammerichsgade 1, Copenhagen V, DK-1611.
Environ 735 € la nuit pour deux personnes dans les suites 506 par Jaime Hayòn et 606 par Arne Jacobsen.
Site web : radissonblu.com

Partages

Tu aimeras aussi...