Accueil Voyage Mes visites à Tulum (Mexique) #2

Mes visites à Tulum (Mexique) #2

by Glose
Mes visites à Tulum (Mexique) #2

 Voyage voyage au Mexique…

tulum-Chichen-Itza-glose07

A 130 km de Cancún, Tulum est une destination associant paysages de rêve, culture et… lifestyle chic. De ce que j’ai vu, ressenti et entendu, Tulum n’est pas représentative du Mexique. On est très loin du kitsch qui caractérise la culture mexicaine et les prix sont élevés. Dans cette station balnéaire assez « lissée », les restaurants versent dans le haut de gamme (gastronomie et déco), aucune construction pharaonique (pas de complexe hôtelier à 300 chambres), les infrastructures s’intègrent à l’environnement (pile ce que j’aime), l’entrée de Tulum-plage est protégée par des gardes armés, les distributeurs de billets sont alimentés de dollars américains, le design des spas laisse rêveur et les boutiques sont destinées à une clientèle bobo-chic. ET du jamais vu : les taxis fleurissent non seulement à tout bout de champ mais il est surtout vain de négocier sa course : les prix sont réglementés et consignés sur une fiche selon les destinations. Bref, si on a les moyens, Tulum-plage est une destination idyllique pour passer des vacances à l’abri de tout stress, dans un cadre enchanteur, des eaux cristallines, où shopping et gastronomie raviront les trendsetters. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas vu le temps passé. Et même si on est à des années lumière de l’ambiance backpacker de l’île de Kho Phangan (Thaïlande), j’ai aimé ces 7 jours passés à Tulum. Cependant, il existe toujours des bons plans et bonnes adresses pour alléger la note. J’en parlerais plus dans un prochain billet, celui-ci listant seulement les visites que j’ai faites. Si vous passez dans la région du Quintana Roo, Tulum reste un passage obligatoire. Base idéale pour séjourner et visiter la région.

Par manque de temps, j’aurai aimé aussi faire : la plage d’Akumal (plage des tortues), Coba, la biosphère Sian Ka’an (visité juste une minuscule partie), le parc naturel de Quintana Roo et Playa del Carmen. Il y a énormément de choses à voir dans la région…

Vu :
> Les ruines de Tulum
> Sian Ka’an Biosphere Reserve
> Cenote : los Alamos
> Xel-Há
> Chichén Itzá
Que vous découvrirez ci-dessous…

 

Quelques images de Tulum

tulum-glose02

tulum-glose03

Plage…

tulum-glose04

tulum-glose05

Style de boutique 

tulum-glose06

La Tente rose : cave à vin

tulum-glose07

tulum-glose08

Attrape-rêve et squelette…

tulum-glose09

 

tulum-glose17

tulum-glose18

tulum-glose21

tulum-glose23

tulum-glose28

Entrée du spa : « Yaän energy spa »

 

tulum-glose30

Quesadillas et plage…

tulum-glose26

 Farniente…

1/ Les ruines de Tulum

Une des plus belles plages du Mexique et le seul site archéologique au bord de mer. Tulum est une ancienne forteresse maya. Son bâtiment le plus emblématique est surnommé « El Castillo » et se trouve au bord d’une falaise d’où l’on peut admirer les eaux turquoise de la mer. Plus de photos avec le billet  » Blue Tulum ».

tulum-glose14

tulum-glose15

tulum-glose16

tulum-glose24

tulum-glose25

tulum-glose27

tulum-glose12

Les iguanes sont légions…

tulum-glose13

tulum-glose10

2/ Xel-Há

 

Sur les conseils de mon guide « Cancun et la riviera maya » édité par les éditions Ulysse, je suis allée au parc éco-touristique Xel-Há, le plus grand et le plus bel aquarium naturel du monde. Il existe pas mal de parcs à Tulum où vous pouvez jouer les Indiana Jones (X Plor, X caret…). Mais Xel-Há a la particularité d’être un lagon naturel et un must du must. Je m’attendais à découvrir un parc authentique d’une beauté incroyable. En fait, je me suis crue à Disneyland. Le choc. Des cars de touristes, des tonnes d’animations, des boutiques, des photographes, des infrastructures humaines en veux-tu en voilà, la queue pour récupérer le matériel de snorkeling et un lagon infesté de nageurs ressemblait plus à une piscine municipale parisienne dont la couleur de l’eau était plus trouble que cristalline. Oui parce que les touristes sont censés échanger leur crème solaire contre de la crème bio mais quasi personne ne le fait. J’ai cafté auprès du staff qui m’a répondu que « C’est selon la conscience écologique de chacun« . Ah bon. C’était écrit obligatoire dans le guide. L’entrée coûte 1175 pesos soit 65 euros l’entrée. Et des options supplémentaires où accumulées vous pouvez atteindre une entrée à 200 euros quand même. J’avais opté pour l’option « nager avec les dauphins » pour 60 euros supplémentaire. Mais me retrouver dans un groupe avec un numéro, à suivre une formation collective en vidéo munie d’un gilet, puis être parquée dans des espèces de « piscines » avec comme touche finale « interdiction de se faire prendre en photo de près » (oui car leur photographes sont là), m’a désenchanté puis énervée de m’être fait rouler lors de l’achat du billet où on m’avait certifié que mon compagnon pouvait s’approcher et me prendre en photos. On était loin de mon rêve d’enfant. Donc petit scandale et remboursement à la clé. Car ici « On veut que le client soit heureux et garde le sourire toute la journée. » Soit. Merci Disneyland.
Donc une déception Xel-Há même si avec le recul, j’avoue que le site est beau mais un peu gâché par les nombreuses activités et animations humaines.
En revanche, pour une sortie familiale, c’est top. Il ya de quoi faire pour les enfants et surtout : c’est open-bar et open-food. Les adultes pourront se bourrer à la piña colada tandis que les enfants se serviront jusqu’à l’indigestion de glace à italienne et autres pâtisseries (ce que j’ai fait). Vous pouvez donc aussi venir pour manger toute la journée grâce au buffet titanesque.
Finalement, c’était pas si mal mais rien à voir avec la description écrite dans le guide…
Bien entendu, je vous ai posté mes photos les plus « authentiques » évitant le flot de touristes…
Là ça vous donne une idée plus digne de ma description : Xel-Há

 

tulum-xel-ha-glose06

« Cause toujours tu m’intéresses… »

 

tulum-xel-ha-glose08

tulum-xel-ha-glose09

tulum-xel-ha-glose10

tulum-xel-ha-glose11

tulum-xel-ha-glose12

tulum-xel-ha-glose13

tulum-xel-ha-glose07

tulum-xel-ha-glose02

tulum-xel-ha-glose03

tulum-xel-ha-glose04

tulum-xel-ha-glose05

 Mon objectif photo est tombé dans cette mare, là tout seul…

 

3/ Sian Ka’an Biosphere Reserve

 

C’est une réserve riche englobant marais, mangrove et forêt tropicale que nous n’avons pas pu découvrir dans son intégralité. A refaire donc et partir pour la journée. Elle s’étend sur plus de 40 km. On s’est rendu en vélo de ville un après-midi… sans imaginer devoir éviter une succession de nids de poule. Ce fut chaud. Alors on s’est arrêté sur une plage privée au bout de 40 minutes de vélo. On a rencontré 3 mexicaines célibataires survoltées, dynamisées à la Corona. On devait être à tout casser 10 sur cette plage longue d’une dizaine de kilomètres. Ça nous change des étés à la côte d’Azur…

 

kaan-biosphere-glose022

kaan-biosphere-glose021

 

kaan-biosphere-glose01

kaan-biosphere-glose03

kaan-biosphere-glose04

kaan-biosphere-glose06

kaan-biosphere-glose7

 

4/ El cenote « Los Alamos »

On ne pouvait quitter la région sans nager dans un cenote qui sont des gouffres d’effondrement remplis d’eau et qui font office de puits naturels. On m’avait conseillé les cenotes « Dos ojos » et  « Gran cenote » qui sont les plus visités. Mais la peur de retomber sur des cars de touristes et tout ce qui en découle m’a fait reculer. Des locaux m’ont conseillé « Los Alamos ». Pas de touristes que des mexicains. Aucun guide ne le mentionne. C’était donc bien plus intéressant. Mais il fallait le mériter. Sur la pancarte en bois planté sur le bord de la route près de l’entrée, était écrit « 2 km ». c’était plutôt 8 km sur un chemin cahoteux. Je flippais pour la caution de la voiture, on roulait à 10 km heure. On a même fait demi-tour sur de s’être trompé à rouler dans la « jungle » sans aucune indication. Puis on est tombé sur un local en coccinelle qui conduisait à vitesse grand V et qui nous a confirmé qu’on se trouvait sur la bonne route mais qu’il fallait être patient. On a fini par trouver et effectivement, on était les seuls gringos… qui devaient aussi payer un droit d’entrée à  3 euros (50 mxn)  contre 7 euros (130 mxm) à Dos Ojos. Pour les locaux, c’est gratuit d’après ce que j’ai compris…

tulum-glose46

tulum-glose45

 

tulum-glose31

tulum-glose32

tulum-glose33

tulum-glose34

tulum-glose35

tulum-glose36

tulum-glose38

tulum-glose39

tulum-glose40

tulum-glose43

tulum-glose44

tulum-glose48

 

5/Chichén Itza

Chichén Itza est une ancienne ville maya située entre Valladolid et Mérida. Il est l’un des sites archéologiques les plus importants, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et élu comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde. Une chaleur écrasante a écourté ma visite (30 min). El castillo (la pyramide) reste l’édifice le plus impressionnant et le mieux conservé du site. (voir ci-dessous). En ce qui concerne la fin du monde, les Mayas avaient vu juste : leur cité a été transformée en une attraction touristique encerclée d’une bonne cinquantaine de marchands. Même les allées sont bordées de stands à souvenirs d’art mexicain. Je sais qu’il faut gagner sa croûte mais le charme du site est rompu. Limite fête foraine en beaucoup moins bruyant. Si les ancêtres mayas voyaient ça aujourd’hui…

 

 

tulum-Chichen-Itza-glose01

Les allées bordées d’étals…

tulum-Chichen-Itza-glose02

tulum-Chichen-Itza-glose03

Maya style…

tulum-Chichen-Itza-glose04

tulum-Chichen-Itza-glose05

El castillo…

tulum-Chichen-Itza-glose06

 Je crève de chaud… j’ai prêté mon chapeau, je suis à deux doigts de l’insolation…

tulum-Chichen-Itza-glose08

tulum-Chichen-Itza-glose09

tulum-Chichen-Itza-glose10

tulum-Chichen-Itza-glose11

tulum-Chichen-Itza-glose12

 

 Suite au prochain épisode…

 

Partages

Tu aimeras aussi...

2 commentaires

Sheily Parisienne 3 mai 2014 - 23 h 04 min

C’est sublime… Je suis verte de jalousie derrière mon écran !

Répondre
glose 4 mai 2014 - 13 h 13 min

Cool 🙂 ça veut dire que mes photos sont réussies ! La suite bientôt !

Répondre

Laisser un commentaire