Home Carnet parisien Vis ma course de Color Runneuse !

Vis ma course de Color Runneuse !

written by Glose 15 avril 2014
color-run-2

La Color Run Paris : joli succès pour cette première en France. On a même découvert des parisiens souriants…

color-run-2

Belle organisation sans accroc pour cette première course colorée qui s’est déroulée à Paris ce dimanche 13 avril dans la joie et bonne humeur.  5 km de « happy run » de l’Hôtel de ville au Trocadéro où à chaque kilomètre les runners étaient recouverts de poudres colorées 100% naturelle à base de fécule de maïs dans une ambiance festive. Une course bien plus fun qu’une réelle performance sportive. Et qui a surtout séduit les nanas…
Cependant, je flippais un peu de participer n’ayant  :
1/ Pas couru depuis mon BAC ES…
2/ En arrêt de sport causé par une lombalgie et sciatique toujours présente
3/ Pas les bonnes baskets
4/ Encore des piqûres de moustiques qui me démangent sous les pieds
5/ Je suis indisposée…
Bref, le quinté gagnant…

Mais JAMAIS Ô grand jamais – quitte à ce que cette « course » se finisse en color walk – je ne voulais manquer cet événement fantasmant depuis un bail sur cette lointaine fête indienne nommée Holi, découverte grâce aux galeries photos sur le net. Frappée par la beauté des images où des centaines de personnes étaient galvanisées sous les explosions de pigments de couleurs.
Mais manifestement, les participants n’étaient pas venus pour jogger. Même si le 1er km était assez rythmé, les candidats étant sûrement plus pressés d’arriver à la première zone de couleur que de terminer la course. Entre ceux qui se roulent dans la poudre, se prennent en photos, pratiquent le jumpology en bord de seine, se tapent un arrêt casse-croûte, la Color Run est bien plus un moment festif qu’une course. Gros embouteillage et succès au spot « rose » qui a ralenti ma course. Perso, je m’étais lancée le défi de courir jusqu’au bout soutenue par ma ceinture lombaire…

Les meilleurs moments ? : le départ, tous excités par l’expérience et la musique qui vous met dans l’ambiance. Et le finish : avec jetée de couleurs tous les 20 minutes, les runners pouvaient aussi jeter des couleurs, les looks « poudrés » sont les plus aboutis, jolis tableaux de jetée de poudre, un régal pour les yeux.
Un regret ?: le temps un peu mitigé, pas de pigment rouge. Et si la scène du Trocadéro est un endroit prestigieux offrant de magnifiques clichés, il est trop juste pour faire vraiment la fête… (on est 13 000 quand même…). Manquait plus que le tube de Pharrell imprimé sur tous les visages pour compléter le tableau du bonheur 🙂 (à moins que je l’ai loupé..)
Résultat ? : une démarche de métronome à la Mamie Nova le lendemain…
A refaire ? : oui mais dans un autre pays pour retrouver un côté inédit… en tout cas, A FAIRE  !

 

 

Le site Color Run France :
http://thecolorrun.fr/paris.html

Les prochaines Colors Run dans le monde
http://thecolorrun.com/

 

color-run-6

 

color-run20

color-run26

color-run24

color-run25

color-run27

color-run32

ça se roule par terre 🙂

color-run-1

 

color-run-3

color-run23

color-run29

color-run30

color-run31

color-run32

color-run-8

 

color-run-5bis

color-run-4

 

color-run-7

 

color-run-9

color-run-10

color-run-11

color-run-12

 

color-run-14

color-run-13

 

color-run-15

color-run21

color-run28

La Color Run pourrait être sponsorisée par une marque de lessive, tiens…

 color-run22

Lavage au souffle…

color-run33

La domination du rose sur les autres couleurs… je n’arrive pas à retrouver l’auteur de cette photo sur instagram :/ (Grrrr)

Partages

Tu aimeras aussi...