Happy show : viens chercher bonheur… (Paris 3e)

happy-show-une2

HAPPY SHOW – L’expo du moment dont on dit beaucoup de bien, saluée par la critique et par le Monde, j’y suis allée.
Imaginée par le graphiste Stefan Sagmeister qui nous offre une plongée dans son univers graphique et sa vision personnelle du bonheur,  “Happy Show” est un parcours d’une heure trente, mêlant travaux graphiques, photographies, vidéos, installations et “jeux” interactifs qui nous invitent à explorer et à mesurer notre aptitude au bonheur.

Alors c’est vrai, c’est sympa, interactif, ça change des expos mettant en scène des œuvres figées à peine dépoussiérées sorties du grenier. Il souffle comme un vent de modernité dans cette manière d’aborder l’art… enfin plutôt une thématique et pas des moindres : celle du bonheur dont tout le monde est en quête ou presque.
Des stats & des graphes vous accompagnent lors de ce parcours initiatique avec des jolies maximes pour vous marteler séduire et vous convaincre du bien-fondé de sa démarche. Mais aussi des petits jeux pour sonder votre état de béatitude (Je vous laisse découvrir…).

 

Seulement, je ne serais pas aussi euphorique que certains visiteurs qui déclarent sur le net “que l’expo donne envie de changer sa façon d’appréhender la vie”,  est un “antidote à la morosité“, etc. D’ailleurs l’artiste met en garde dès l’entrée que vous ne serez pas plus heureux une fois l’expo digérée. Soit.
Bien que l’idée d’explorer et de transmettre sa manière d’aborder le bonheur est grande et ingénieuse, que j’ai passé un chouette moment (grâce au côté ludique, la bonne humeur qui émanent de ses fresques et de la présence de l’artiste via ses portraits), ça reste “naïf”. Il me semble. Pour moi.
Après tout, c’est peut être ça le bonheur mais je risque de dévier vers un débat philosophique et ce n’est pas le sujet.
Stefan Sagmeister a puisé dans ses expériences personnelles pour nous délivrer des messages qui sont ses propres lignes de conduite vers le bonheur. Mais d’une, il n’y a rien de transcendant ou que vous ne savez pas déjà et deux ben… c’est les siennes. Je ne suis donc – vous l’aviez compris – pas toujours d’accord…

3 exemples parmi tant d’autres :

happy-show-17

1/ Alors constater que “participer à un office religieux” et “travailler” font parties des activités heureuses alors que “fréquenter ses amis” et “naviguer sur internet” ne contribuent pas à mon bien-être… euh…

 

happy-show-16

2/ Sans dec, j’aspire à la retraite au plus tôt pour me consacrer à des activités autres que ma survie alimentaire. Alors non, ces 5 années, je me les garde pour moi. Na !

 

happy-show-15

3/ Autant, je suis d’accord sur le fait qu’il est important d’être sincère, autant je ne suis pas d’accord sur ce qui suit : “Si je ne veux pas que les gens soient au courant d’une chose que je fais, peut-être que je devrais ne pas la faire du tout“.
Euh… really ?
a/Je blogue sous anonymat. Je ne souhaite pas que certaines personnes le sachent. Devrais-je arrêter de bloguer ? (vous pouvez répondre en commentaire…)
b/Je souhaite faire un cadeau surprise à un ami. Je ne veux pas qu’il le sache. Dois-je m’abstenir ?
c/Les partouzes avec mon mari c’est mon dada mais je ne souhaite pas que mes enfants et mes parents le sachent. Dois-je cesser ?
Mentir n’est pas une mauvaise chose et la vérité n’est pas toujours bonne à dire…

Il y a aussi la courbe sur le salaire idéal. Je ne sais pas quoi trop en penser…
Mais je reviendrais sur cette partie quand j’aurais atteint plus de 100 K annuel. Promis.

happy-show-18

 

En revanche une infographie m’a un peu plus interpellée et fait réfléchir :

L’amour-union (6 mois) VS l’amour-passion (60 ans)

Je regrette cependant un petit laïus sur l’amour-union ne sachant pas en quoi il consiste. Étant une adepte de l’amour-passion…

happy-show-une

happy-show-1

Bref, je pense que les messages qui vous interpelleront ou résonneront le plus en vous sont ceux qui feront échos avec les préoccupations ou difficultés qui vous touchent actuellement. Et non parce que vous venez de découvrir le “Saint Graal de la maxime”. Il n’y a rien de fondamentalement neuf. Juste des piques de rappels.
C’est mon avis…
En tout cas, paradoxalement, j’y retournerais bien quand même. Je n’ai pas pu tester le vélo et je ne suis pas passée devant une toile d’araignée qui vous délivre un message…
(on ne sait jamais si le message a une portée messianique…et tout et tout et tout…)

 

Plus d’informations

The Happy Show
La Gaîté-Lyrique
3 bis, rue Papin, Paris 75003
Du mardi au dimanche à partir de 14 heures, jusqu’au 9 mars.
Gaite-lyrique.net
Tumblr : http://thehappyshow.tumblr.com/

 

 

 Je vous fais quand même mon top 8…

 

1/ La carte “gage”

L’expo commence par un distributeur de cartes qui vous suggère une mission à accomplir au cours de l’exposition… J’ADORE !
(non mais vraiment là…)

happy-show-3

happy-show-4

Bon, je l’ai déposée sur la tête d’une nana. Elle a senti quelque chose. Elle s’est frottée la tête, s’est tournée de mon côté. Elle ne l’a pas touchée, la carte avait déjà dégringolé dans sa chevelure. En marchant, elle est tombée.
Mission presque réussie…

 

2/ Les chewing-gums

Pour mesurer le bien-être des visiteurs du jour, un outil de mesure à base de chewing-gums estime votre degré de bonheur de 1 à 10.
J’ai d’abord vu les visiteurs agglutinés sur les tubes, j’ai donc attendu mon tour pour en prendre un, sans voir le message ci-dessous, vu qu’il était caché à gauche de l’installation et qu’on arrive par la droite.  Paraît que le numéro 10 ne marchait pas, on m’a conseillé le 8 et le 7. Si tout le monde a fait comme moi, c’est dommage, ça fausse du coup l’expérience et le réel degré de bonheur des visiteurs de l’expo…

happy-show-5

happy-show-6

 

3/ Souriez à un tas de carrés de sucre !

Mon propre sourire devant une caméra déclenche ce jeux de lumières… Nice !

sourire

4/ Les pièces

A l’étage, une pancarte vous suggère de faire un don de 20 centimes… sans savoir qu’arriver en bas cet argent vous est reversé…

happy-show-7

 

5/ Faire ce qu’on a prévu

Stefan Sagmeister, tout comme moi a la passion des listes. Plus, je barre ma liste de tâches plus je suis satisfaite… (lire : Dès mon réveil, je raye, bégaye, à merveille, Mireille…)

happy-show-8

6/ Le vélo

happy-show-11

Tu roules et des messages lumineux s’affichent en grand…

7/ Les toilettes

Happy Show se poursuit aussi dans les toilettes…

happy-show-10

 

8/ Certaines maximes et réflexions

« Ces maximes illustrent l’idée que si tu arrives à savoir ce que tu veux dans la vie et si tu vis selon tes désirs, tu pourras augmenter ton bien-être » Stefan Sagmeister.

happy-show-12

Vaut mieux pas en effet mais ça peut arriver…

happy-show-13

OK MEC !

happy-show-14

Je pense aussi…

happy-show-9

J’aime…

 

happy-show-20

Pas mal la place de l’inconscient…
Lourd…

 

 

 

 bonbons
Les Jin Jin Ginger d’indonésie

Délicate attention d’offrir ses bonbons préférés… mais j’ai failli m’étouffer :/




  • kimiko

    J’y vais ce we!

    • glose

      Bien bien bien…
      J’attends ton feedback !