Home J'ai testé J’ai testé les soins capillaires Christophe Robin

J’ai testé les soins capillaires Christophe Robin

written by Glose 7 novembre 2013
christophe-robin-une

En automne, les cheveux tombent comme des feuilles…

Ta salle de bain ressemble à un cimetière de longs poils ? Tes cheveux gisent aussi bien dans la paume de ta main que sur ta brosse, tes vêtements, par terre, dans ta soupe, voire même coincés sur ta demi-lune ? (@#¥!%)
Eh oui, en automne, tout tombe : les feuilles, le soleil, la nuit, la pluie, le moral… C’est la saison de la chute.
Face à ce douloureux constat, pour éviter d’avoir une crinière qui finisse en queue de rat… ben… je n’ai pas de solution ! Mais j’imagine qu’une cure de vitamines, de compliments alimentaires, d’oligo-élémenrs, de saumon et consort feront l’affaire.
C’était pour le préambule.
En fait, mes cheveux sont ternes et secs depuis belle lurette. Je pensais que c’était leur nature, qu’il n’y avait rien à faire, jusqu’à ce qu’une fée bienveillante à la tignasse de rêve me dise clairement : « Avoir des beaux cheveux longs demande des soins réguliers. Sinon, à toi les cheveux de paille.« .
Et là, dans un éclair, elle me tendit un tube de crème. Depuis ce coup de tube magique, ma vie a changé. Il était signé « Christophe Robin ». Le grand manitou magicien des cheveux.

christophe-robin-hydratant

Taada ! (manque plus que la musique « scintillement » qui va bien)

 

 

christophe-robin-une2

Du coup, dans mon élan, j’ai pris la totale :
> shampoing au germe de blé
> démêlant anti-oxydant
> huile à la lavande
> hydratant santal
Si avec tout ça, je ne ressemble pas à ma fée qui fait tourner les têtes…

christophe-robin-shampoing

Shampoing au germe de blé28 € : je n’aime pas l’odeur et il ne mousse pas. Du coup, j’ai tendance à en rajouter ce qu’il ne faut pas. Renseignements pris, ce sont les sulfates contenus dans le shampoing qui le font mousser. Agissant comme des détergents, ils agressent le cheveu. Faudrait donc s’y faire…
De plus, après 1 mois de shampouignage au germe de blé,  mes cheveux sont nettement moins ternes qu’avec un shampoing classique.

christophe-robin-demelant

Démêlant antioxydant, 31€ : j’adore l’odeur. Et il fait bien le job. Mais au même prix qu’un démêlant en grande surface… Il faudrait comparer les compositions pour savoir si ça vaut le coup…

christophe-robin-hydratant

Hydratant santal, 31  € : j’aime l’odeur et l’effet hydratant est immédiat. Je l’utilise quasi-quotidiennement sur les pointes pour les hydrater et prévenir les fourches. Il éradique le côté « sec » et offre une meilleure tenue.

christophe-robin-huile

Huile à la lavande, 33 € : il faut chauffer le tube pour rendre l’huile liquide et exploitable. Du coup, par flemme j’ai tendance à ne pas l’appliquer. De plus, l’huile s’écoule trop vite. En 3 mois, je n’ai consommé que la moitié. Sinon je la pose la nuit sur les longueurs et pointes. Il va falloir être plus rigoureuse et l’utiliser au moins 1 fois par semaine…

RÉSULTATS : la combinaison des 4 produits a eu son effet en 1 mois et 1/2 sur mes cheveux. Ils sont nettement plus en forme, mois raplapla, plus souple et moins terne. Mais pour la crinière brillante, ce n’est pas encore ça…

Seulement, la beauté a un prix et il n’est pas magique…123 €.
S’il fallait en choisir que deux, je recommande :

robin2

Et un seul : l’hydratant santal.
Mais mes cheveux seront-ils autant en forme si je me sépare du shampoing et du démêlant ?
Mystère…
Réponse dans le prochain édit d’ici 2 mois. Donc 2014, année où je m’attaquerais ensuite à un autre must de luxe en matière de soins capillaires : les produits Léonor Greyl.
La quête continue pour trouver la combinaison parfaite pour une crinière de feu au top…

EDIT du 21 novembre : mon médecin m’a demandé si j’avais fait une couleur. Bien sûr que non ! Il trouvait mes cheveux différents et plus brillants. Un bon point. (4 mois qu’il ne m’avait pas vu…)

 

Plus d’infos
Site : http://www.christophe-robin.com/
Le salon de Christophe Robin :
Suite 128-129 du Meurice
228 Rue de Rivoli, 75001 Paris

Si vous êtes anti-shampoing ou pro du fait-maison, Antigone préconise le no-shampoo

Partages

Tu aimeras aussi...