Accueil Paris par arrondissementParis 09 Saut de puce à la Boumette, Opéra Garnier (9e)

Saut de puce à la Boumette, Opéra Garnier (9e)

by Candide
Saut de puce à la Boumette, Opéra Garnier (9e)

Après trois ans de Tour Eiffel, la Boumette migre à l’Opéra restaurant…

la-boumette-1

Quand la Boumette m’a invitée à découvrir leur nouveau spot, j’ai répondu « Oui oui… » et puis j’en ai fait qu’à ma tête. Je suis venue à l’improviste. Histoire de savoir si un joli sourire était un pass suffisant pour entrer dans l’une des soirées capitales de l’été parisien.
A 23h, une file d’attente composée de filles au style guindé. Opéra oblige ?
Zut, je ne suis pas sur mon 31 vêtue d’une robe d’été et les talons de Biatch dorment à l’apart. La même pour mes deux acolytes. Un espoir : les mecs la jouent plus décontracté chic voire hipster (parce qu’il faut bien les nommer par quelque chose…)
Face au physio d’allure plutôt cool, la question tombe :
– Vous êtes sur liste ?
– Non.
– Ah.

Alors, je dégaine un premier sourire suivi d’un regard saturé d’étoiles doublé de ma bouille de chaton :

chat-potté1

– Vous êtes combien ?
– 3
– Vous n’êtes pas sur liste mais c’est bon, entrez !

Next checkpoint : une doorgirl. Vous-êtes-sur-liste-?-non-ok-c’est-gratuit-avant-24h-entrez. Et tout ça avec le sourire, je vous prie.
La foule reste amassée sur la terrasse de sorte que je me suis demandée si on ne m’avait pas survendu les 800m². En fait, les gens sont terribles : ils préfèrent la proximité, serrés comme des sardines sur la terrasse, (très agréable au demeurant) que l’espace aéré de l’intérieur. Les touristes sont pléthores et on les comprend : entre la terrasse et le cadre de l’Opéra Garnier, la soirée se déroule dans un écrin, digne d’une scène tirée de Sex and the City. De quoi redorer la facette « chic » à nos soirées parisiennes si décriées.
Une fois après avoir trouvé l’entrée du club, on entra donc les premières avec swag et volupté. Et d’autres nous emboitèrent le pas.
Les bons points : vous pouvez vous asseoir sans avoir réservé une table. Mais le point culminant de la soirée : les toilettes. J’ai rien pigé. Une expérience transcendante : la minute où tu te sens con. J’ai tourné autour du « lavoir », passer mes mains sur la surface lisse. Mais rien. Pas de jet d’eau, pas de savon. Alors une touriste me fait une démo (Shame on you… Mais j’étais pas la seule… ). Avec la lumière rouge tamisée, ça donne une sensation assez étrange. À faire !
J’ai été assez surprise de l’accueil du staff plutôt sympa. La programmation musicale n’est pas très pointue, plutôt des tubes commerciaux qui ont fait leurs preuves. De Nirvana, à Mickael Jackson, en passant par Paul Johnson (Get get down), de quoi faire bouger une population éclectique. Moi ça me va très bien, je serais bien restée pour danser. Pour le mélomane parisien, peut être moins.
Bref, un spot cliquant à faire au moins pour prendre un verre en terrasse à partir de 22h. N’y aller pas trop tard, si vous voulez pas vous geler les mûres… (Queue oblige)

 

 

Plus d’informations

La Boumette @ L’opéra restaurant de 22h a 4h !
Gratuit pour les filles avant Minuit
Tous les Vendredis et samedis de juin à septembre
L’Opéra Restaurant Palais Garnier
Place Jacques Rouché
75009 Paris –
Metro Opéra
Tables avec bouteille à partir de 150€, sur réservation
Facebook

 

Photos la Boumette

photo-boumette-4

Côté Terrasse

photo-boumette-2

photo-boumette-3

 

photo-boumette-5

Intérieur…

 

photo-boumette-6

Plafond…

photo-boumette-7

Interrogation devant les toilettes…

 

photo-boumette-8

On tient une bonne équipe là…

photo-boumette-9

La queue…

  photo-boumette-11

Devant l’Opéra restaurant…

boumette-full

 

photo-boumette-1

Partages

Tu aimeras aussi...

Laisser un commentaire