Home Carnet parisien 14 juillet 2013 : soirée clandestine sur un rooftop abandonné…

14 juillet 2013 : soirée clandestine sur un rooftop abandonné…

written by Glose 23 juillet 2013
wato-feu-artifice1

wato-14-juillet-rooftop-13

C’est la Mission »Rooftop project », by WATO.

Les instructions de l’oracle étaient claires :

« Rendez-vous le 14 juillet dans un lieu secret qui sera connu quelques heures avant le coup d’envoi. Les guide de l’oracle attendent 100 privilégiés entre 21h et 22h. Exploration furtive d’un bâtiment oublié, cocktails et petits fours, vue imprenable sur les feux d’artifice de la Tour Eiffel. De 21 h à 1h30. Soyez vêtus soit tout de blanc, de rouge ou de bleu, pas de talons, silence absolu. »
SI CETTE NOUVELLE MONTÉE D’ADRÉNALINE VOUS TENTE, FAITES-MOI SIGNE !

Qui ne serait pas tenté ? Rares sont les soirées qui vous programment de l’adrénaline en boîte. Remarque, un soir de fête nat., suffit de prendre le métro côté Invalides-Concorde pour prendre sa dose, avec en prime un avant-goût d’apocalypse. (Imaginez des visages ratatinés contre les vitres de la rame parce qu’une nuée de voyageurs se bousculent because manque de place pour entrer et impossible de faire demi-tour, toutes les entrées sont bouchées, ajouté à ça un doigt de chaleur+ angoisse+cris…  essayez voir...).
Bref, il fallait bien une soirée d' »exception » pour me faire sortir de ma tanière un soir de 14 juillet qui figure dans mon top 3 des soirées à bannir à Paris (31 décembre, 21 juin et 14 juillet donc).
Le jour J, j’attends les instructions de WATOle collectif spécialisé dans les événements underground et éphémères, une bande de jeunes et joyeux lurons qui se lancent une nouvelle fois dans une aventure (périlleuse ?).
Ça tombe : couleur à porter « blanco » et pour le lieu une station quelque part dans la région parisienne…  (Eh oui… secret quand tu nous tiens…).
Arrivée au lieu de rendez-vous, un attroupement tricolore se dessine. Mais ce rassemblement n’attire pas l’œil des badauds. Tant mieux car le mot d’ordre reste la discrétion. N.B : je vous rappelle que ce qui va se dérouler est clandestin, donc sans demande d’autorisation et un poil dangereux… Donc low profile.
1er checkpoint : 1 jeune homme vérifie ton nom sur la liste. Puis amène un petit groupe dans un autre lieu. On doit s’abstenir de parler dans la rue.
2e checkpoint : 1 autre groupe vérifie ton nom. Et zou un autre mec t’embarque. On doit s’abstenir de chanter et crier.
Ces checks successifs participent à la scénarisation de la soirée « secrète », cela va sans dire…
3e checkpoint : … non fausse alerte… gni 😛

Un homme vêtu d’une combinaison transparente nous fait entrer par une porte en pleine rue qui a été ouverte par l’un des membres de l’Oracle. Et là, dernières instructions : toujours pas parler, pas de portable, pas de photo. Un vigile surveille l’hôpital désaffecté dans lequel nous sommes en train de pénétrer et découvrir ce lieu délabré et interdit. On va jouer à Tom & Jerry toute la soirée avec lui. Dans le noir et en silence, on suit les déambulations de notre guide. Parcours mystère que j’ai adoré. Similaire au moment où l’on s’apprête à découvrir la caverne d’Ali Ba Ba ou l’Atlandide. (ouais ouais ouais…). Et dernière étape, la montée par un petit escalier exigu où même mon 36 se révèle une pointure trop grande. Une fois hissée, c’est la teuf.
Tranquille.
Pour une soiré clandestine, je ne m’attendais pas à voir des lampions, de la déco, une table de mixage, D.J., des chaises, tables et petits fours servis par de jolies personnes. Mais à une sauterie plus underground réalisée avec les moyens du bord. Ambiance lounge, un soir d’été qui se révèle être très agréable.
Et là le doute s’installe. Comment ont-ils pu faire cette installation sans se faire remarquer, sous l’œil du gardien ??!! Non mais comment ? Et à force d’entendre inlassablement les recommandations « Faites attention au vigile ! Ne parler pas fort ! » alors que la musique bat son plein, « Attention, éloignez-vous du bord, il peut vous voir !« . Qui ça ? le vigile encore ? Mais existe-t-il vraiment ce personnage ? N’est-ce pas un moyen d’éviter qu’un mec « perché » fasse le saut de l’ange ? Après tout, sa présence fait partie du storytelling de la soirée, sans lui, adieu l’adrénaline promise. Bref, tout ça me taraude d’autant plus qu’au lancement du feu d’artifice, je suis près du bord et un groupe entonne gaiement la « Marseillaise ». Là c’est suspect. Et j’avoue que je flippe un peu vu le peu de sécurité et une vieille angoisse qui se rappelle à moi : lorsque petite, on avait voulu me faire peur en voulant me faire tomber dans un précipice. Je suis pas très rassurée de l’euphorie qui s’empare des rangs. Mais le calme revient et la musique s’arrête pour profiter du feu parisien. Le rappel du fantôme du vigile sans doute…
La vue sur la tour Eiffel était intéressante mais ça aurait somptueux si on s’était retrouvé face à elle. Mais ne soyons pas rabat-joie, c’était déjà une belle idée et un sacré défi en soi de pouvoir faire accéder 100 personnes sur un toit d’hôpital sous le nez d’un vigile et de nous laisser regarder le feu jusqu’à la fin… Parce que oui… on nous a repéré et les flics ont débarqué. Sachez qu’on peut toujours compter sur la participation festive du voisinage de la terrasse d’en face pour pimenter une petite sauterie discrète. Une soirée qui s’annonçait mémorable mais écourtée… (j’en ai profité presque 2 h quand même…)
Quant au vigile, j’ai eu le mot de la fin : non ce n’était pas une blagounette, il faisait bien sa ronde mais en mode camping j’imagine. Y a plus qu’à prier pour que jamais l’idée d’arrondir les fins de mois d’un voisinage scrupuleux ne viennent faire sauter le poste d’un gardien aussi chevronné…

Un petit regret cependant : je m’attendais à ce qu’on nous rassemble et nous prenne en photos en hauteur pour une photo souvenir… 33 rouges, 33 blancs, 33 bleus, un joli drapeau humain ça s’immortalise 😉

 

 

Plus d’informations :

WATO  (We Are The Oracle)
Facebook
Sur vimeo : wearetheoracle
Sur Flickr

 

Les photos de la soirée « Rooftop project »

wato-14-juillet-rooftop-1

« Last night, a D.J. saved my life party »…

wato-14-juillet-rooftop-2

Le petit coin lounge…

wato-14-juillet-rooftop-3

wato-14-juillet-rooftop-5

Faire la nique au vigile, ça se fête. Champagne !

 

wato-14-juillet-rooftop-17

J’aime beaucoup le tatoo « plume de paon », l’élastique de bureau en guise de bracelet, la bague portée sur deux doigts. Y a du style, y a du style…

wato-14-juillet-rooftop-18

‘T’as vu, j’ai que des nuances de bleu ! ».  Bonne élève, va !

 

wato-14-juillet-rooftop-8

Cherchez l’erreur …

wato-14-juillet-rooftop-7

Un gang de « rouge »

wato-14-juillet-rooftop-9

« Argh… j’ai la même robe en blanc » #vivelacreationunique

wato-14-juillet-rooftop-4

wato-14-juillet-rooftop-16

« C’est beau les lampions la nuit… »

wato-14-juillet-rooftop-10

 

wato-14-juillet-rooftop-11

tour-eiffel-wato

« Bleu, Blanc, Rouge » : une trilogie signée Krzysztof Kieslowski…

wato-14-juillet-rooftop-15

En attendant le feu d’artifice…

wato-14-juillet-rooftop-14

Tableau de nuit…

wato-14-juillet-rooftop-20

Petits fours et cie…

wato-14-juillet-rooftop-21

Tableau de nuit (bis)

wato-14-juillet-rooftop-22

 

Feu d’artifice du 14 juillet 2013

wato-14-juillet-rooftop-23

wato-14-juillet-rooftop-24

wato-14-juillet-rooftop-25

wato-14-juillet-rooftop-27

wato-14-juillet-rooftop-28

 

wato-14-juillet-rooftop-31

wato-feu-artifice1

 

wato-14-juillet-rooftop-34

wato-feu-artifice2

 

Mon interprétation perso du feu d’artifice…

wato-14-juillet-rooftop-26

 

wato-14-juillet-rooftop-29

wato-14-juillet-rooftop-30

 

wato-14-juillet-rooftop-33

wato-14-juillet2

Allez, tournez manège !

Partages

Tu aimeras aussi...

  • cyberyoyo

    Mais tu danses super bien haha ha, rien que pour ça merci pour l’article 😉 Et complètement d’accord avec ton top 3 des soirées à bannir 😉