Home Life Mmmmhhhh… du snacking pour bobos parisiens !

Mmmmhhhh… du snacking pour bobos parisiens !

written by Candide 19 juin 2013
snacking-bergams-une

snacking-bergams-une

Les nouveaux prêt-à-manger pour les parisiens et plus (si affinité…)

Snacking… le terme fait limite bar PMU, non ? Croque-machin ou sandwich mayo-jambon-beurre ? Un truc mangeable, rapide, pas de la haute voltige gastronomique… limite beauf ? Mais bobo ? Pourquoi cette injuuuurrrre ?
« Michel et Augustin » Do you know ?
Non… c’est pas un duo de photographes à la mode ni le prochain couple gay à s’unir devant la téloche, mais la marque de biscuits vendus en portion individuelle prêts à emporter, placés au début des caisses pour titiller le côté achat compulsif qui est en toi. Ou encore disposés sur les rayons « Prêt à manger » des Monop’ et autre Daily, destinés à tous les cols blancs en pause récré entre midi et deux. Ah oui, là tu vois…

Bergams – découvreur de pépites spécialisé dans le snacking et produits inédits – les a lancés et tant qu’il existera des consommateurs exigeants, gourmets, pressés trimballant leur nourriture dans leur sac à  main ou autre baise-en-ville, Bergams n’est pas prêt de rendre son tablier. Sélectionnant les tendances du marché, il adapte sa gamme aux saisons, le tout certifiés « distributeur bio » selon des critères drastiques : goût, naturel, aventure humaine, fraîcheur, nomadisme et histoire.
Leur mission : couvrir tous les besoins d’un repas rapide, de la soupe aux sushis en passant par les sandwiches, la limonade bio et la mousse au chocolat, uniquement avec des bons produits.

En plus les gars ont l’air bien sympatoches :

BERGAMS : « On est un peu bizarres. Sympas, mais bizarres. Nous aimons beaucoup notre métier et le faisons du mieux possible. Mais chez nous, pas de concours de « qui-c’est-qui-restera-le-plus-tard-au-bureau? » ou de stagiaires en batterie. En fait, même si ça fait un peu Miss France, nous croyons que l’entreprise peut être l’occasion pour chacun de développer ses talents, et de vivre en confiance. Par exemple nous préférerons toujours la parole donnée à un contrat avec 20 clauses par article« .

picksome

Bref, il y a désormais snacking et … snacking.
J’ai goûté aux produits distribués par Bergams, du sucré et du liquide. De la sélection, voici ce que je retiens de particulièrement bons, originaux… et surtout pratiques.

 

1/ Les fruits séchés

Rien de nouveau sous le soleil parisien me direz-vous, les asiatiques avaient déjà eu l’idée…
Mais là, vous avez l’assurance d’un produit bio.

snacking-bergams-petales-pommes-poire

Pétales de pommes et poires, séchés naturels, 100% naturels, sans sucres ajoutés, 0% de matière grasse.

 

snacking-mangue-bio-kerdiop

Mangue séchée bio de KerDiop. Plus pratique à transporter qu’une mangue, ça m’a donné un peu soif par contre…

 

2/ Les boissons

Les 3 sont rafraîchissantes, idéal pour l’été.

blue-keld2

Blue Keld : l’eau des vikings. Rien de bleu dans la bouteille mais un peu gazeuse et aromatisée à la poire. Pour ceux qui n’aiment pas l’eau plate dans tous les sens du terme…
L’étiquette est sympa, non ?
(Existe en d’autres parfums)

 

tao-boisson-bergams

Tao : boisson naturellement énergisante. Sans taurine, sans colorant et sans additif .
Goût de cerise, mais en fait c’est de la canneberge. On retrouve de l’açaï, un fruit que j’avais découvert au Brésil qui est un anti-oxydant puissant. Bref que du bon dans cette bouteille de lait euh… énergisante

 

hibiscus-kerdiop

J’ai retenu ce jus d’hibiscus dans ma sélection pour l’originalité et son exotisme (la fleur pousse en zone tropicale). C’est particulier mais à essayer.
(Réputée pour faire baisser la pression artérielle et bien d’autres vertus si vous faites un tour sur Wikipédia.)

 

Sinon, dans ma sélection pratique, j’ajouterais la pomme sous-vide : en 1 semaine pas de trace d’oxydation, alors qu’une pomme à l’air libre brunit et pas besoin de la laver. Bref, parfait pour les paresseux têtes en l’air qui ont la fâcheuse tendance à oublier la présence de nourriture dans leur sac et bienheureux de la retrouver intacte…

pomme-du-verger

 

Prix pratiqués :

Tao Energy : GMS = 1,90  / RHF = 2,50
Blue Keld : GMS = 1,20 / RHF = 1,50
Je craque Bio : GMS = 1,75 / RHF = 2,15
Mangue et Noix de cajou Emile : GMS = 1,50 / RHF = 1,90
Jus d’hibiscus : GMS = 1,95 / RHF = 2,50
Pomme verger de la Blottière : GMS = 1,20 / RHF = 1,50

 

Partages

Tu aimeras aussi...

  • Hello Glose ! Suis parisienne aussi mais je dois dire que cet en-cas pour lapinous bobos m’a l’air franchement… Berk ! C’est vrai qu’on essaie de nous faire grailler tout et n’importe quoi. Mais il me semble que ça marche cela-dit ! Moi je préfère me faire ramener des vraies pistaches et olives come from Beyrouh !
    Très sympa ton blog ! A bientôt la plume…;)

    • glose

      Hello Emma !
      Je comprends… mais c’est bien d’être locavore aussi 😛
      En fait, j’ai goûté à plus de produits mais j’ai retenu ceux-ci pour leurs saveurs et leur côté « à emporter » bien pratique. Donc, pas d’inquiétude, tu peux y aller (après les goûts et les couleurs de chacun…c’est une autre histoire)

      Merci merci merci …. j’adore qu’on trouve sympa mon blog 🙂

      ps : meilleures les olives de Beyrouth que celles de France ?

      • Bon bien après un footing ou lors d’un apéro je les goûterai et t’en donnerai mon profond ressenti… Waouh ! 🙂

        En fait je suis franco-libanaise et je demande tjs à mon cher papa de me ramener dans sa valise des olives (la fille galère!… ça c’est sans compter les baklawas, les cartouches et éventuellement un détour au duty free 🙂
        Elles sont aussi bonnes que nos olives je te l’accorde. En fait en France il y a plus de choix 🙂 Là-bas, elles sont généralement petites… Mais ce qui est petit est souvent délicieux !

        • glose

          Ah ben si tu as un papa attentionné… il est bon d’en profiter 🙂
          Je note pour les olives si j’ai l’occasion d’y goûter 🙂