Home Mon journal Bisou magazine : zou bisou bisou… ♫♪

Bisou magazine : zou bisou bisou… ♫♪

written by Glose 16 avril 2013

bisou_une

Un magazine qu’on embrasse ?

Lire B I S O U en gros, en gras, en rose me fait spontanément songer à un truc cul-cul-la-praline dégoulinant, l’illustration aidant. Malgré une couv’ aux titres pleins de promesses annonçant un bimestriel pop féminin et décomplexé, le titre me laisse clairement perplexe. Mais l’édito me rassure : constatant qu’il manque un mag’ féminin sortant des sentiers battus, évitant les sempiternels marronniers et autres « how to » (Comment perdre une côte, comment être diabolique, comment castrer son mec, comment demander un 20e mois… et j’en passe et des meilleures), une fine équipe s’est mise à la tâche pour combler ce manque. De quoi me réjouir d’avoir enfin entre les mains, un féminin différent et non stéréotypé. (lire La presse féminine papier, a-t-elle encore sa place ?). Atout majeur, hormis Maïa Mazaurette la surdouée que je vénère (qui apporte une belle caution d’ailleurs), le magazine est alimenté par des « peoples » du web ( Sophie-Marie Larrouy, Guillaume Natas, Monsieur Poulpe, Diglee, Margaux Motin, Berengere krief, etc.) qui interviewent d’autres peoples du web (Norman fait des vidéos). De quoi me réjouir (bis) de lire des gens du web qui versent dans le  « LOL » « OMG » et « WTF » comme ils respirent et non formatés par la presse papier. Que des bons points.
Après lecture, il est clair que Bisou offre un regard décalé (Ex: Les roux les nouveaux chauves) sur les tendances et s’adressent aux filles qui ne jouent pas les it girl, aiment le lol, la mode accessible (pfiouuu …presque un gros mot) se cultiver, la psyché, la BD et quand même le cul. Bref, la nana next door, sympa, un peu geekette, sans étiquette, bien dans sa tête et dans son époque. Du sang neuf,  un concept à suivre.
Mais voilà, il reste assez convenu. L’esprit reste « bisou » en effet. Plus du LOL bisounours que celui de 9gag ou 4chan. Me suis pas retrouvée…
Merde.
Je suis trop vieille… en fait.
Donc pas d’embrassade encore : mon mag idéal ce n’est pas pour maintenant.
Amies vingtenaires, éclatez-vous, c’est pour vous. Ce mag titillera plus votre génération et parlera à vos problématiques féminines générationnelles.
Passée la trentaine, passez à « Néon » magazine…

 

 

 

Magazine Bisou
Bimestriel vendu dans tous les kiosques
84 pages sans pub
3,95 euros

 Pour mon propre plaisir…

 

Quelques extraits du magazine « Bisous »

clooney

La séquence pub : « Georges Clooney » en  livre. ça c’est une bonne nouvelle !

  

fiche-pratique

Fiches pratiques : un classique indémodable

 

bd

Un magazine qui offre une belle part de son contenu à la BD 

lapin

Alors là, j’ai pas tout compris… je note qu’il y a pas mal d’excroissances…

 

 

facebook

Alors là, j’ai pas tout compris. Trop subtil pour moi…

 

hipster

Belle analyse !

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...

  • Ophélie Feedback Baby

    Tu vois je te rejoins sur cet avis. Je ne sais pas si tu lisais « Fluide.G », mais en tout cas c’est un exact « copié-collé » de ce magazine dérivé de Fluide Glacial. Les mêmes artistes et les mêmes blagues, en plus « light » et « convenu » comme tu le dis si bien. Il manque quelque chose. J’ai trouvé le contenu très pauvre… Bref, une déception qui ne valait pas ses euros. (j’ai fait une chronique bloguesque sur « Bisou » assez virulente, d’ailleurs).

    • Fluide.G , je connaissais de réputation mais me sentais pas concernée…
      Dommage si c’est un un exact « copié-collé ». L’absence de pub doit expliquer le prix élevé.
      Je viens de lire ton article. Excellent !
      Et pour le coup je viens aussi de découvrir ton blog littéraire 🙂

      • Ophélie Feedback Baby

        Merci de ton passage alors ! 🙂 (et surveillons du coin de l’oeil l’évolution de ce cher « Bisou » !)

    • Tinny

      normal c’est la même femme qui a fait les deux …

  • My Little Discoveries

    Je l’ai acheté par curiosité et, comme Ophélie, j’ai trouvé ce magazine bien cher pour ce qu’il est! Une grosse déception pour moi aussi…

    • Bon ben l’aventure « Bisou » commence mal…

  • Julie

    J’ai acheté Bisou ce mois-ci. Je ne suis pas méga fan, mais cela ne m’empêche pas de penser qu’il vaut son prix. Le mag est sans pub et fait appel à un grand nombre d’illustrateurs. Et l’illustration, la bd, toussa, ça coûte cher. Le contenu pourrait largement être amélioré, mais du point de vue de la fabrication, je trouve le prix honnête.