Home Je comprends rien à la mode Je comprends rien à la mode : le bandeau turban

Je comprends rien à la mode : le bandeau turban

written by Glose 22 mars 2013
bandeau

jeune-fille-perle

À toutes les têtes enturbannées, sachez une chose : trop de bandeau tue le bandeau

Je me souviens lors de mes années fac, d’une jeune fille qui portait merveilleusement bien le turban. À l’image de la « Joconde du Nord« , elle ressemblait trait pour trait à cette fameuse  » Jeune fille à la perle » de Johannes Vermeer. Coïncidence ? Non. Pas son genre de s’identifier à une icône. Cet accessoire lui offrait une singularité et une allure telle qu’elle pouvait s’habiller d’un sac à patates, elle restait stylée. Première fois que je voyais une fille le porter sans aucune connotation culturelle ou religieuse. Mais en fait, ce couvre-chef est à la mode depuis quoi… 100 ans ? mmmhhh… sous Louis XIV, la mode de la tête enturbannée avait déjà commencé. Dont acte.

Bref, le turban, c’est comme une chanson de cloco : « ça s’en va et ça revient« . Et moi j’avais tout faux : le turban est un accessoire de mode en vogue vieux comme Mathusalem et non un subterfuge pour camoufler ses cheveux gras. Et mon amie, bien une fashion victime hélas…

bandeau-plume

Le couturier Paul Poiret, fasciné par l’Orient, l’introduit dans ses looks au début du XXe siècle et l’orne d’une grande aigrette et d’un bijou ou de petites plumes.

Les stars d’Hollywood s’en sont emparées renforçant leur image glamour et sophistiquée.

Greta Garbo et Marlène Dietrich

Et de nos jours, stars et créateurs s’emballent toujours pour cet accessoire exotique. Haute couture, femme de ménage, femme du monde, peintre, sportif, religieux, Marcela Iacub ou encore Lady Gaga, finalement, le turban est l’accessoire le plus démocratique et universel au monde. Un vrai signe de paix, de reconnaissance entre les peuples et les classes sociales. Si vous voulez participer à cette grande fraternité, vous pouvez essayer en suivant les consignes de cette démo « Comment porter le turban ? ».

Durant cet hiver qui n’en finit pas, le turban en laine est revenu en force. Et si le mercure ne remonte pas, gageons qu’il sera encore présent au printemps…

Le bandeau turban

cara  

Je ne suis pas étonnée que cet accessoire ayant traversé l’histoire, les siècles et les continents, soit aujourd’hui tendance auprès des fashionistas dans  sa version courte : le bandeau. Je l’avais déjà remarqué en 2011 sur les plages de Calvi lors de son festival branchouille. À la soirée pyjama de Princesse Tam Tam, la marque de headband Adeli en proposait orné d’un bijou.

 Cara Delevingne sur be.com, le top du moment à la pointe de la tendance

Mais à trop en voir, j’ai eu des visions de soirée « orientale ». Manquait plus que les danses Boollywoodiennes. J’adore le headband mais aussi magnifique et original soit-il, trop c’est trop. Il a aussi pullulé dans la blogosphère, au point de faire limite ridicule. Car si le bandeau turban est l’accessoire qui vous habille, il a aussi un gros revers : il peut faire « bobonne ». Et malgré ça, un bon nombre de modeuses l’ont adopté sans vraiment réaliser s’il était adapté ou non à la morphologie de leur visage et look. Limite « t’es une blogueuse mode et t’as pas de bandeau ? »

 

Après, tout est une question de goûts. Je vous laisse faire votre propre jugement. À savoir : à qui le bandeau turban « spécial hiver » va le mieux ? Accessoire de trop ou pas ? Noeud-noeud ou pas ?

Make me fashion/babymodeuse

modeandthecity/le blog de Betty

 

carlydreamedworld

 les gambettes sauvages

 

Look de star ou look de boniche, le bandeau est à la portée de tous. Pour le meilleur et pour le pire

 

Partages

Tu aimeras aussi...