Home Divers Un joli coup de street marketing : la Valentine’s Guerrilla performance

Un joli coup de street marketing : la Valentine’s Guerrilla performance

written by Glose 22 février 2013
guerilla-valentine2

INTERVIEW avec Britta Uschkamp. « Performance durable » : ça vous parle ?

Britta Uschkamp… ce nom ne vous est pas inconnu sur Glose. Et pour cause. Certains ont rêvé de remporter le string à rubans de la créatrice en décembre dernier.

Rappel : le sexy string multi

Glamour, elle l’est. Audacieuse, on le découvre avec son opération de « Guerilla marketing », un terme pour décrire un marketing non conformiste et à petit budget.
Alors pour promouvoir l’une des pièces de sa dernière collection, Britta a attiré (et attisé ?) l’attention lors de  la Saint Valentin…
Donc :
+ fête des amoureux
+ fashion week
+ lingerie fine
+ accessoires voyants
(Ballons et parapluie)
+ street performance
= VALENTINE’S GUERILLA

La formule pour un joli coup de street marketing qui vient égayer les rues envahies de doudounes sombres et boutonnées de New York. Et quoi de mieux pour se faire remarquer que de se produire là où toute la scène internationale de la mode se réunit pour la grand messe annuelle de la Fashion Week  ? Hein ? Quoi de mieux ?…
Et la « performance durable  » dans tout ça ? Réponse en fin d’interview…

 

———————————-

Interview

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire cette valentines’ guerilla ?
C’était un mini fashion/lingerie-show, la personnification de la journée de la St Valentin. Ce qui a surtout fait son succès – hors la parution presse – c’était le fait de mettre de la  bonne humeur à tous les gens qui nous ont vus. Donc le message de la journée de l’amour a bien été transmis.

Que faisait le mannequin ? Juste défiler dans la rue ?
Elle a marché de l’Hôtel Jane (où j’étais logée) jusqu’à la 15th Street (Jeremy Scott Show), ensuite on a pris le métro jusqu’au Lincoln Centre (Fashion Week officiel). L’idée était qu’elle marche avec élégance comme Greta Garbo (cf l’exposition photo). Elle s’arrêtait seulement pour se faire prendre en photo, mais sans enlever le manteau ni poser. Elle a aussi participé à une interview avec le NY magazine, le vidéo officielle (@ minutes 2:33-2:38) et la même scène en intégrale, backstage, par mon photographe/cinéaste Armand.

Tu voulais apposer ta touche de fantaisie dans les rue de New York?
Le but créatif était de dire : « Happy St. Valentine! » d’une manière nouvelle, drôle et publique. Je ne suis pas très fan de dîner romantique et le commerce qui va avec (surtout aux États-Unis, c’est la folie !), juste parce-que c’est la St Valentin. Ça devrait se faire à n’importe quelle date, mais ça tombe bien ! Oui, c’est un peu contradictoire venant d’une styliste lingerie et bien sûr que je profite de la saison. Mais la lingerie est un joli cadeau à faire toute l’année :-).

Qui est le mannequin ?
C’est une actrice/écrivain Lauren LoGiudice. On a travaillé sur le projet de long-metrage ‘When Harry Tries to Marry‘. La productrice du film (When Harry. . .) nous a mis en contact sur le projet théâtral de Lauren ‘Garbo Dreams’, pour lequel j’ai été styliste.  Nous sommes devenues amies.

 

Qu’est-ce que le Fashion Sustainability’ou sustainable performance ? (performance durable)
C’est l’idée de durabilité, développement durable, ‘Zero Waste’ (zéro déchets). Dans le contexte du marketing (et non pas seulement dans la production, comme c’est le cas pour le plupart de créateurs aujourd’hui), d’utiliser ce qui est déjà mis en place, d’être ‘local’, d’être efficace. Pourquoi faire venir tous les photographes à un endroit spécifique (et… est-ce qu’il viennent ?!) ? Autant se déplacer soi-même et venir vers eux ! On a donc recyclé  les structures existante pour notre but, les photographes qui attendaient devant le show de Jeremy Scott et faire la même chose au Lincoln Centre.

———————————-

J’ai donc appris un nouveau concept…

Décidément, ça devient une habitude de se balader en soutif en plein hiver (cf, l’événement Desigual).
Pour info : Britta fait gagner 3 de ses parures sur  Ykone

GOOD LUCK !

La performance en photos

guerilla-britta

Le 13 février 2013, Britta habille l’actrice Lauren LoGiudice de l’une des pièces de sa nouvelle saison automne/hiver 2013 collection «Silence & the silver screen« , inspirée par le vieux Hollywood. Mais pas seulement. Elle porte aussi une veste rouge avec un collier de plumes et des tissus de soie en superposition avec de la tulle. Le parapluie et les ballons étaient un clin d’œil fantaisiste à la Saint-Valentin. En quittant l’Hôtel Jane, le duo se promène à l’entrée du fashion show de Jeremy Scott au Milk Studios et a causé un certain émoi. Des photographes se sont précipités et en quelques minutes Lauren et Britta ont été interrogées par le Village Voice et le New York Magazine. Le voyage s’est poursuivi  dans le métro avec de nombreux photographes et a fini au Lincoln Center. Le duo a surnommé le mini show  «performance durable», car elles ont utilisé l’énergie et les ressources existantes de la Fashion Week pour présenter leur concept.

guerilla-valentine2

 

guerilla-valentine3

 

britta_uschkamp_12_valentina_soft.scarf.bra_knickers_front

La tenue portée lors de la performance…

 

 

 

Plus d’informations :

www.brittauschkamp.com


www.laurenlogi.com

 

Partages

Tu aimeras aussi...