Accueil Divers Coca-Cola et le Père Noël : c’est une vieille histoire…

Coca-Cola et le Père Noël : c’est une vieille histoire…

by Glose
Coca-Cola et le Père Noël : c’est une vieille histoire…

Les vitrines de Noël de Coca mais sans Cola. Et si…

Comment parler de Santa Claus sans évoquer le rôle de Coca-Cola sur le relooking d’un personnage séculaire et un peu clérical sur les bords ?

Mais croire que la boisson gazeuse serait à l’origine de sa silhouette bedonnante et son costume rougeoyant, relèverait de la légende urbaine. Sa tenue était déjà connue et répandue au 19es. En revanche, Coca a fortement contribué à populariser cette version dans l’inconscient collectif. On a juste zappé qu’il se désaltérait avec une bouteille de coca afin de tenir toute la nuit pour jouer au ramoneur sur toutes les cheminées de notre bonne vieille planète Terre. Pas besoin d' »ailes » si on a des rennes et du coca…
Eh oui la caféine ça rend limite insomniaque. L’une des raisons pour laquelle j’ai stoppé le coca en soirée…  je tiens à sauver ce qu’il me reste de mes nuits dans les bras de Morphée plutôt qu’à compter les moutons. Bref, quoi qu’on en dise, le père Noël lui doit être une fière chandelle. Arpenter les toits en robe de nuit c’est nettement moins commode que le pantalon fourré…

Coca-Cola lance donc ses vitrines de Noël, qui fera un tour de France avec l’association Petit-Prince. La soirée de lancement au Showcase fut une réussite. L’univers du club s’est effacé pour accueillir une ambiance de Noël bon enfant, avec une décor à la hauteur de l’événement. De bons sentiments avec l’intervention de Chimène Badi, marraine de la tournée, a dû faire la joie des ados présentes.
A noter car rarissime en soirée : aucune attente pour chopper des crêpes, gaufres, barbes à papa, macarons au coca (Eh ouais…), ni bousculade au bar à champagne, ni devant les carrioles de vin chaud (on croyait que c’était du coca chauffé…). Le volume de l’espace y est pour beaucoup. Quand on voit les choses en grand aussi…

Seul petit bémol : le père Noël a préféré bavarder avec un groupe de filles plutôt que de se faire prendre en photos avec nous. D’autres nanas patientaient comme nous. On voulait juste un « clic », 10 sec, avec lui. Bras croisés, faisant les piquets, pendues à son bon vouloir, il continuait à bavasser sans fin. Deux nanas ont décroché et nous au bout de 15 min, notre vessie nous a rappelé à l’ordre. Il doit penser qu’on a passé l’âge de péremption pour être prises sur ses genoux… le bonhomme ne doit pas être au courant de la tendance régressive qui sévit chez la lolita trentenaire…
Alors on s’est contenté de ce père Noël en carton pâte…

Le père Noël nous fait la gueule… y en a que pour les enfants… qu’à cela ne tienne…

Viens, on va se faire remarquer dans les boîtes cadeaux pour géants…

 

La chanteuse Tal

Le père Noël qui se fait languir…

Des cadeaux géants pour des grandes filles que nous sommes…

Macarons au Coca-Cola réalisés par le pâtissier Arnaud Larher

Des macarons en rab dans les sacs…

Entrée des vitrines de Noël

 

Les lutins s’affairent dans les vitrines…

 

 

Les vitrines de Noël Coca-Cola
Du 27 novembre au 24 décembre à travers la France

Nantes : 29-30 novembre
Bordeaux : 4-5 décembre
Lyon : 12-13 décembre
Strasbourg : 15-16 décembre
Valenciennes-Lilles : 19-20 décembre
Paris : 22 au 24 décembre

Informations sur :  http://www.coca-cola.fr/noel/

 

Partages

Tu aimeras aussi...

1 comment

Nouveauté soda : j'ai testé Coca-Cola Cherry Zero - Glose 6 juin 2013 - 9 h 50 min

[…] Coca-Cola crée l’événement. Après les bouteilles de Coca personnalisées à son nom, la marque lance une nouvelle boisson Coca-Cola Zero Cherry – goût cerise. (disponible dès maintenant) N’ayant jamais goûté au Coca-Cola Cherry, comparer la saveur de cette nouvelle boisson avec sa grande sœur se révèle un poil présomptueux. Alors pour m’en faire une idée, la plus “honnête” possible et histoire de valider la première impression, je me suis abreuvée de 3 canettes de Cherry Zero d’affilée. Oui. Étant potomane par nature, la quantité absorbée ne me pose aucun problème. Non, j’étais pas écœurée. La qualité d’un teste consiste dans sa répétition. Une fois, peut être un coup de bol. Et puis, zéro, nada, null calorie je vous rappelle… […]

Répondre

Laisser un commentaire