Accueil Divers La belle et les bêtes

La belle et les bêtes

by Glose

Il était une fois, l’histoire d’une princesse, qui recherchait son prince parmi deux groupes d’étalons triés sur le volet, dans une émission de tv-réalité devenue cul-cul-te…

« La belle et ses princes presque charmants » est le dernier programme de télé-réalité de la chaîne W9, catégorie « very-long-dating« . En lorgnant sur cette émission, mon côté cul-cul et mon temps de cerveau humain disponible, m’ont poussé à la visionner dans sa totalité. Faute avouée, faute à moitié pardonnée, non ?
Le concept : un groupe de soi disant « losers » est opposé à un troupeau de kékés gominés pour séduire La Princesse (Bon, c’est du wording, une façon de parler. Pas de vraie princesse avec du sang bleu et tout le tra la la la royal). Et donc, qui des princes « presque » charmants ou des princes « très » charmants remportera le cœur de Marine la Princesse ?
Eh bien y a de quoi s’interroger… Car w9 prend vraiment ses téléspectateurs pour des abrutis notoires. En effet, les princes « presque » charmants sont vendus comme des hommes ayant les qualités morales dont rêve les femmes, mais ils sont moches. Tandis que les « très » charmants représentent leur exact contraire : des beaux gosses décérébrés. « Très » charmants ? Hein ? Plait-il ?  « Très » cons oui, et aussi « charmants » qu’une limace. Du côté des « semi-princes » certains ne sont pas si « laids » et ont pour la plupart de sacrés défauts doublés d’une arrogance équivalente à celle des apollons. S’agissant de ces derniers, il fait nul doute que le responsable du casting est gay. Ok, je n’ai plus 20 ans, ces jules sont pas ma came, mais j’ai du mal à croire qu’une fille neurologiquement constituée se pâme devant ces prétendus beaux gosses. Charme=-20, visages=quelconques. Merci le gel et les séances au Club Med gym et cie. Par contre, niveau conneries ils sont pas mal. Dans les deux camps on est quasi à égalité, avec un avantage pour les « beaux ». Bref, C’EST UNE HONTE ! Les bons vieux clichés ne sont mêmes plus respectés de nos jours. Les gentils sont relous et les beaux pas vraiment attirants. « C’est la tristitude… » comme dirait Oldelaf…
De plus, il n’y a RIEN à dire concernant La princesse : belle, saine et plutôt sympa. ça change des cruches de Tv-réalités au language limité, voire ordurier. Trop lisse et parfaite pour assurer le spectacle. Bienheureusement, on peut compter et s’acharner sur ses bêtes… et la twittosphère s’en donne à cœur joie (#LaBelleetsesPrinces). Le show est donc ailleurs. Un exemple : allez sur le site de l’un des candidats qui nous révèle que la plupart des prétendants sont des habitués des castings TV mais surtout jetez un oeil sur l’interview filmée  de Luc. Vous vous paierez soit une barres de rire soit de désolation….

Sinon côté suspense, c’est rapé. W9 aurait dû exiler le couple à l’étranger le temps de la diffusion de l’émission ou les laisser enfermer à double tour dans la baraque. Car tout le monde a vu Marine et X (Allez je ne gâche pas le suspens, moi) se fréquentaient du côté de Marseille.

Bref, côté casting et suspense, W9, tu repasseras, steplait…

 

 

Partages

Tu aimeras aussi...

7 commentaires

Claire Cdn 6 mai 2012 - 16 h 46 min

Hihihi, j’ai regardé aussi et c’est vrai que les beaux sont pas vraiment beaux et les gentils surtout très relous et très bêtes! Mais il y a des moments hilarants (oui, on pourrait en pleurer mais bon..!)! Et Marine a un coté sympathique qui fait que ej vais (j’avoue), regarder les 2 derniers épisodes!
Bon dimanche!

Répondre
glose 8 mai 2012 - 12 h 36 min

Tellement hilarant que pas naturels… sûrement des pantins, ou alors c’est grave docteur 😉

Répondre
Rotkapchien Mercedes 8 mai 2012 - 12 h 25 min

au final, elle sort avec un beau ou un moche ? lol

Répondre
glose 8 mai 2012 - 12 h 36 min

Devine !! Elle sort avec le plus beau…

Tout ça pour ça 😉

Répondre
Emma Delporte 8 mai 2012 - 15 h 53 min

J’ai pas encore regardé, remarque c’est ptêt déjà la fin ? Sinon, j’irai zyeuter cette émission pour ma culture  personnelle lol !

Répondre
Le mot du mois : himbo. Ces hommes bimbos qui envahissent l'écran - Glose 4 avril 2013 - 13 h 39 min

[…] Ces séducteurs de pacotille m’avaient déjà tué à la saison 1. Navrant et désopilant à la fois, ils crevaient l’écran par leur gonflette et leur intelligence digne d’une huitre. En visionnant  le teaser de la saison 2, les garçons au physique ravageur et au cerveau ravagé n’ont rien perdus de leur verve. Dieu soit loué ! Extraits : “S’il y avait un métier “séducteur”, ce serait moi le directeur” “Avec mon corps quand je veux quelque chose, je l’obtiens toujours” […]

Répondre
Le mot du mois : himbo. Ces hommes bimbos qui envahissent l'écran - Glose 4 avril 2013 - 14 h 34 min

[…] Ces séducteurs de pacotille m’avaient déjà tué à la saison 1. Navrant et désopilant à la fois, ils crevaient l’écran par leur gonflette et leur intelligence digne d’une huitre. En visionnant  le teaser de la saison 2, les garçons au physique ravageur et au cerveau ravagé n’ont rien perdus de leur verve. Dieu soit loué ! Extraits : “J’ai aucune limite. Ma stratégie c’est d’être au-dessus des autres. Foutre la merde et être au-dessus des autres” “S’il y avait un métier “séducteur”, ce serait moi le directeur” “Avec mon corps quand je veux quelque chose, je l’obtiens toujours. Grrrr…” (avec le geste qui avec le grrr…) […]

Répondre

Laisser un commentaire