Accueil Divers Quand Virgin verse dans le sarcasme…

Quand Virgin verse dans le sarcasme…

written by Glose 4 février 2011

Vitrine Virgin en mode "Saint-Valentin"

 

A J-10 de la fameuse fête annuelle des amoureux, je suis bombardée de messages visuels m’incitant à gâter mon Valentin. Donc petits veinards que vous êtes, je vais vous en faire part 🙂

Je commence par une vision qui m’a provoquée un décrochement de la mâchoire. Un Virgin mégastore a installé une belle vitrine aux tons chauds et velours avec des coeurs. Jusqu’ici, RAS.
En zoomant sur la photo vous allez comprendre mon irritation.

"Les hommes sont meilleurs que..."

Qui a envie le jour de la Saint-Valentin d’offrir un livre sur « Les hommes sont meilleurs que les femmes ? »

 

Un homme qui rêve de se prendre un bouquin en pleine face ?
Une femme soumise, ou quasi-masochiste, ou qui possède un humour -10e degré ?
Croyant à une plaisanterie potache, je découvre le texte de l’éditeur sur la fnac.com :

Dick Masterson compile dans cet ouvrage une longue liste des raisons pour lesquelles les hommes sont meilleurs que les femmes. Une apologie de la grandeur mâle, présentant des arguments jamais exprimés et revendiquant une logique masculine affirmée et à toute épreuve.
Ce « MANifeste » est autrement plus corrosif que les pathétiques parfums que les magazines masculins vous conseillent de faire gicler sur vos noix avant d’aller en boîte ; il déborde de citations mâles, plus couillues et ravageuses les unes que les autres. Dans Les hommes sont meilleurs que les femmes, c’est une logique virile qui sort de la bouche de Dick Masterson, un réquisitoire sans concession et implacable contre les femmes.
La lecture de ce livre vous donnera la sensation de conduire un train dans une usine d’explosifs, avant de déchirer un bottin à mains nues – parce que c’est comme ça que les hommes ont toujours agi.
LES HOMMES SONT MEILLEURS QUE LES FEMMES EST UN OUVRAGE SATIRIQUE DANGEREUX – NON PAS AU SENS RÉVOLUTIONNAIRE, MAIS PARCE QU’IL EST CONSTAMMENT SUR LE FIL, TÉNU, ENTRE CRUAUTÉ ET ABSURDITÉ. C’EST CE QUI LE REND HILARANT !

Même si c’est hilarant, ce livre n’a pas sa place sur cette devanture. Face à la coutume où on a affaire à des petits cadeaux innocents et gentiment rigolos, on a un traité machiste.
Un cadeau qui ne fête pas les amoureux, mais qui les divise, affichant l’éternelle inégalité des genres. Déjà qu’on nous rappelle quotidiennement et insidieusement la supériorité du mâle, le débat homme/femme est hors sujet en ce un jour de réconciliation et de paix des ménages d’après ce que j’avais cru comprendre.
Bref, humour bien douteux d’avoir introduit ce livre.
Finalement je préfère voir les vitrine décorées de cupidons et autres folklores romanesques. Doux, un peu niais mais inoffensifs. Comme l’amour quoi !

 

Partages
3 commentaires
0

Tu aimeras aussi...

3 commentaires

kimiko 4 février 2011 à 14 h 24 min

Qui a dit que l’amour était inoffensif? 😉

Répondre
Glose 4 février 2011 à 14 h 57 min

Inoffensif dans le sens où l’amour par définition, ce n’est pas sa raison d’être, son dessein d’être dangereux. Sinon, personne ne le fêterait ni le concevrait comme un idéal à atteindre.
Après, les émotions au quotidien, les dommages collatéraux – souvent dus à la non réciprocité des sentiments -, l’obsession qu’il peut générer qui sont dans le champ de la négation et de la destruction, c’est une autre histoire et bien trop long à débattre dans l’espace d’un commentaire ! Mais en tant que symbole, je vois l’amour comme positif et gentiment inoffensif, oui !

Répondre
Saint Valentin - Rose overdose... - Glose 14 février 2013 à 9 h 55 min

[…] ou des fleurs (les mecs préferent selon une étude Shiva-Médiamétrie …), un truc quoi,  pas trop  nul, une déclaration, un mot, 4 lettres, un pigeon, mais un truc ! Enfin… nooooooooon. Pas une […]

Répondre

Laisser un commentaire